Cours Ethereum (ETH) – Évolution prix en temps réel, analyses, graphiques et prédictions

Les chiffres clés d‘Ethereum (ETH)

  • Cours de la crypto monnaie Ethereum (ETH)
  • Dernier Prix : voir plus haut
  • Rank CoinMarketCap : 2*
  • Capitalisation totale : 251 309 218 922 €*
  • Capitalisation diluée : 251 309 218 922 €*
  • Nombre de jetons en circulation : 115 641 669 ETH*
  • Nombre maximum de jetons en circulation : Infinie*
  • Prix historique le plus haut (ATH) : 2 197 €*

*Mis à jour le 27/04/2021

Graphique cours Ethereum (ETH) euros

Ressources utiles au sujet d’Ethereum (ETH)

Comment acheter de l’Ethereum (ETH) ?

Binance – 20% de réduction

Binance est LA plateforme d’achat et de vente de crypto monnaies par référence. Année après année, elle a su devenir le numéro 1 en termes de volume et d’influence. En plus de l’Ethereum (ETH) vous pourrez y trader plus de 300 crypto monnaies différentes. Celle-ci propose également le trading par effet de levier pour les plus téméraires ainsi qu’un service de staking pour créer des revenus passifs sans le moindre effort.

👉 Inscrivez vous sur Binance

FTX – 5% de réduction

Petite dernière dans l’écosystème des plateformes d’échanges, FTX n’a pourtant rien à envier à la concurrence. En plus de l’Ethereum (ETH) vous pourrez y trader plus de 200 crypto monnaies différentes. Celle-ci s’est démarquée des autres plateformes en proposant des produits dérivés cryptos tels que des contrats à terme et du trading par effet de levier.

👉 Inscrivez-vous sur FTX

Kucoin – 10% de réduction

Kucoin est le paradis des crypto monnaies à basse capitalisation. En plus de l’Ethereum (ETH) vous pourrez y trader plus de 300 crypto monnaies différentes. Celle-ci a fait le choix de se placer sur des crypto monnaies peut-être moins connues, mais pas pour autant inintéressantes.

👉 Inscrivez-vous sur Kucoin

Cours d’Ethereum et quelques dates historiques. Analyse graphique de l’ETH et prédictions.

Décembre 2013 et début 2014 : Whitepaper et préventes

Le projet Ethereum a vu le jour en décembre 2013 avec la publication de son whitepaper par son jeune créateur Vitalik Buterin. Quelques mois plus tard, au début de l’année 2014 les premiers ETH sont prévendus 0,3 $ (≃ 0,25 €) unité pour financer le développement du projet.

Juillet 2015 : Naissance du réseau Ethereum

Après plus d’un an de développement, le genesis bloc de la blockchain Ethereum est créé le 20 juillet 2015 et marque la naissance officielle du réseau. À son lancement, le prix du jeton atteint les 2,58 € avant de chuter inexorablement jusqu’en décembre 2015.

Juin 2016 : Le pic puis le hack du DAO

En parallèle de la hausse du cours du Bitcoin, le cours d’Ethereum atteint les 18,26 € le 16 juin 2016, la veille d’un drame pour le réseau : le hack du DAO. Ainsi, le 17 juin le smart contract du DAO, une organisation décentralisée autonome créée dans le but de financer les projets sur Ethereum est hackée entrainant la perte de 150 millions d’euros. Évènement qui divisera le prix de l’ETH par deux du jour au lendemain et qui donnera naissance à Ethereum Classic.

Mai 2017 : Ethereum passe la barre des 100 €

Emporté par l’euphorie naissante d’un bullrun en devenir, le cours de l’ETH dépasse pour la première fois la barre des 100 € le 20 mai 2017. Celui-ci atteindra un nouveau niveau record de 356 € le 12 juin de la même année.

13 janvier 2018 : Ethereum explose son ATH et atteint les 1 187€

Poussé par l’euphorie du bullrun en cours ainsi que l’engouement autour des nombreuses ICO qu’héberge le réseau, Ethereum atteint de nouveaux sommets en s’échangeant pour 1 187 € unité au pic du bullrun.

Décembre 2018 : La débandade

Après avoir atteint son ATH en janvier 2018, le bear market reprend ses droits et le cours de l’ETH chute semaine après semaine avant de voir sa valeur divisée par 17 en atteignant un minimum de 74 € le 16 décembre 2018. Les ICOs n’ont plus la cote et Ethereum perd son élan.

Avril 2021 : La DeFi sauve Ethereum

Tout au long de l’année 2020 et du début de l’année 2021, Ethereum est témoin d’un nouvel écosystème florissant : l’écosystème DeFi. Son cours ne cesse de grimper, pour finalement atteindre son maximum à ce jour de 2 197 € le 22 avril 2021.

Retour sur le cours d'Ethereum

Ethereum définition : c’est quoi ?

Dès sa création, Ethereum n’a qu’une ambition : devenir un ordinateur mondial. Ainsi, là où Bitcoin souhaitait décentraliser la monnaie et les transferts monétaires, Ethereum par définition souhaite décentraliser les applications.

Pour se faire, chaque application y est déployée sous la forme d’un smart contract ou contrat intelligent. Ces contrats permettent de définir diverses logiques qui seront exécutées automatiquement par le réseau lorsqu’elles sont appelées.

Comment fonctionne Ethereum ?

Tout comme son acolyte Bitcoin, Ethereum est un protocole monétaire en pair-à-pair. Des logiciels spécialisés, appelés clients permettent de communiquer directement entre utilisateurs. Ainsi, il est possible depuis un ordinateur A d’émettre une transaction contenant de la valeur (des ETH) qui sera envoyée à un destinataire.

Une fois publiée sur le réseau, votre transaction sera propagée par un réseau de nœuds. Une fois l’ensemble du réseau informé de votre transaction, celle-ci sera incluse dans un bloc par un mineur. Aussitôt ajoutée, votre transaction sera considérée comme valide et la valeur aura été déplacée de votre adresse à celle de votre destinataire.

Au-delà des simples transferts, Ethereum a su se démarquer en déployant à grande échelle un concept imaginé par Nick Szabo en 1990. Comme nous l’avons vu précédemment, les smart contract permettent d’exécuter de manière automatique des actions prédéterminées quand les conditions sont réunies.

Au fil du temps, les smart contracts se sont complexifiés et ont permis à Ethereum d’héberger d’autres monnaies et protocole sur son réseau. Ainsi, en plus de l’ETH, le réseau héberge de nombreuses autres crypto monnaies dont les plus conséquentes sont l’USDT, l’UNI d’Uniswap ou encore l’USDC.

Ces derniers sont exécutés sur une machine virtuelle mondiale et décentralisée appelée Ethereum Virtual Environnement (EVM). Celle-ci est soutenue par l’ensemble des nœuds du réseau.

Également, ces contrats intelligents ont permis de développer un écosystème d’applications financières complexes appelé DeFi pour Decentralized Finance. Ces différents protocoles visent à décentraliser les produits financiers classiques, tels que l’emprunt ou l’épargne.

DeFi protocol network
Tour d’horizon des protocoles DeFi – Source : Coolwallet.

Explication de la Blockchain Ethereum

La Blockchain Ethereum reprend l’ensemble des concepts cryptographiques de clés privées et clés publiques communes à toutes les crypto monnaies.

À chaque bloc validé, de nouveaux ETH sont émis et remis au valideur ayant créé le bloc. Cependant, contrairement à Bitcoin cette valeur n’est pas fixe ni dégressive dans le temps. Actuellement, il y a environ 2,927 ETH créés à chaque bloc, soit environ toutes les 20 secondes.

Jusqu’à présent, le consensus autour de l’état général de la chaine et des comptes est assuré par un mécanisme appelé Proof of Work, comme c’est le cas sur Bitcoin. Dans le cadre du Proof of Work, des acteurs appelés mineurs ont pour mission de valider les transactions en déployant une grande quantité de puissance informatique, générée par des cartes graphiques (GPU).

Cependant, dû à ses performances limitées ainsi qu’à son aspect énergivore, Ethereum transitionnera au cours de l’année 2021 du Proof of Work vers un nouveau mécanisme appelé Proof of Stake. Dans ce mode de consensus, les mineurs sont remplacés par des nœuds valideurs, qui au lieu de déployer de la puissance informatique, vont bloquer 32 ETH appelés collatéraux. Si ces derniers venaient à agir de manière malveillante pour la chaine, le protocole les sanctionnera via un mécanisme appelé slashing, qui vise à imputer une partie du collatéral.

Lors de l’utilisation d’Ethereum, vous serez amené à rencontrer une autre unité de valeur que l’ETH, à savoir le gas. Ainsi, le gas fait référence aux frais nécessaire pour mener à bien une transaction ou exécuter une fonction d’un contrat sur Ethereum. Celui-ci est fixé en gwei, qui n’est autre qu’une fraction d’ETH.

À quoi sert Ethereum ? Quelle est son utilité ?

Un moyen de paiement

Semblablement à Bitcoin et la plupart des crypto monnaies, la nature première d’Ethereum est d’être un moyen de paiement en pair-à-pair. Le protocole permet de transférer de la valeur via des transactions depuis un émetteur vers un destinataire.

Un ordinateur mondial

Grâce à son système de smart contract, Ethereum permet de décentraliser l’ensemble des applications connues à ce jour sur internet. Ainsi, le réseau permet de déployer une application en s’abrogeant de certains risques jusqu’ici inhérents à la centralisation d’internet, notamment les attaques dites DDoS qui visent à mettre hors ligne un service en ciblant le serveur qui l’héberge.

La base de l’infrastructure de la finance décentralisée

Comme nous l’avons vu, les smart contracts permettent à Ethereum d’héberger et de décentraliser tout un tas d’applications financières complexes. Ainsi, cela en fait un candidat parfait pour être l’infrastructure de base d’un nouvel écosystème financier entièrement décentralisé, proposant les mêmes services que le monde bancaire, tout en supprimant les intermédiaires.

Avec Ethereum, il est d’ores et déjà possible d’épargner, d’effectuer un prêt, d’échanger des actifs, et ce, sans la nécessiter de reposer sur un intermédiaire de confiance. Au vu de l’évolution qu’a connue l’écosystème au cours des cinq dernières années, l’avenir et le champ des possibles laissent rêveurs.

Quels sont les portefeuilles (wallet) pour stocker ses jetons Ethereum [ETH] ?

Les portefeuilles en ligne

MyCrypto

Anciennement MyEtherWallet, MyCrypto est un portefeuille Ethereum en ligne. Ainsi, pas besoin de télécharger quoi que ce soit pour accéder à votre wallet. Celui-ci permet de stocker et gérer vos ETH ainsi que les autres actifs hébergés sur Ethereum. Depuis peu, MyCrypto permet également d’échanger entre eux directement depuis son interface les actifs que vous détenez.

Les portefeuilles téléchargeables

Metamask

Metamask est de loin le portefeuille de référence sur Ethereum. Disponible aussi bien via une extension de navigateur que sur mobile, celui-ci permet de stocker ses ETH ainsi que l’ensemble des crypto monnaies évoluant sur Ethereum. Il s’avère également être un allié de taille pour interagir avec la multitude d’applications décentralisée et notamment l’écosystème DeFi.

Argent wallet

Argent est un portefeuille mobile de dernière génération. Celui-ci permet de stocker et gérer vos ETH ainsi que l’ensemble des crypto monnaies évoluant sur la blockchain Ethereum. Extrêmement novateur, Argent s’abroge des règles classiques en supprimant la notion de clé privée grâce à son système de Guardian. Enfin, celui-ci est connecté à une dizaine d’applications DeFi permettant d’interagir directement avec celles-ci.

Les hardwares wallets

Ledger Nano

Ledger, en plus d’être une société française, a su devenir une référence en termes de hardware wallet. Prenant la forme d’une clé USB, le Ledger Nano est un wallet ultra sécurisé qui permet de stocker des centaines de crypto monnaies, dont l’ETH et l’ensemble des crypto monnaies évoluant sur Ethereum.

Celui-ci se dérive en deux versions : Ledger Nano S et Ledger Nano X. La première, moins cher dispose d’un espace réduis, alors que la seconde, évidemment un peu plus cher propose plus d’espace de stockage ainsi que la possibilité de s’y connecter en Bluetooth.

Actualités d’Ethereum (ETH). Découvrez nos articles sur cette crypto monnaie

Questions fréquemment posées pour la crypto monnaie Ethereum (ETH)

Qu’est-ce qu’Ethereum (ETH) ?

Ethereum est une blockchain dont la crypto monnaie native est l’Ether (ETH). Celle-ci vise à décentraliser les applications, et plus récemment l’ensemble des services financiers classiques grâce à ses smart contracts.

Quel est le meilleur moyen d’acheter de l’Ethereum ?

Si vous disposez d’un compte sur une plateforme d’échange, pas besoin d’en changer. Sinon Binance peut s’avérer une excellente solution, car elle permet d’acheter des crypto monnaies directement via carte bancaire.

Comment stocker ses Ethereum (ETH) en toute sécurité ?

Si vous souhaitez stocker vos premières fractions d’ETH, Metamask ou Argent semblent être les meilleures solutions, car gratuites. Cependant, au-dessus d’un certain montant, il peut être intéressant d’investir dans un hardware wallet comme ceux proposés par Ledger.

Quels sont les avantages d’Ethereum ?

Ethereum est depuis longtemps la deuxième crypto monnaie en termes de capitalisation. Également, son réseau héberge une multitude d’autres projets, tous ayants besoin des ETH pour fonctionner.

Comment anticiper les mouvements sur le cours d’Ethereum ?

Difficile de donner un seul conseil pour bien répondre à cette interrogation. Pour anticiper au mieux ses variations, il est important de se former à l’analyse technique qui pourra s’avérer, si maitrisée, un allié de taille.

Comment miner des ETH

Pour miner des ETH il faudra se munir de cartes graphiques. Le site Whattomine, vous permettra d’estimer la rentabilité selon la carte en votre possession. Cependant, lors du passage au Proof of Stake, il ne sera plus possible de miner des ETH.

Est-il possible de farmer ou de stacker de l’Ethereum (ETH) ?

Il est possible d’obtenir un rendement sur ses ETH de diverses manières via l’ensemble des protocoles DeFi que sa blockchain héberge ainsi que des solutions plus centralisées (Celsius, BlockFi, etc.). En parallèle, avec le lancement récent d’Ethereum 2.0, il est possible de staker ses ETH sur Ethereum 2 et participer au processus de validation des transactions et de fait être récompensé pour ce service.

Note : 4.9/5 avec plus de 502 votes

Découvrez les cours des autres crypto monnaies en 2021

Article précédent

Cours Bitcoin (BTC) - Évolution prix en temps réel, analyses, graphiques et prédictions

Article suivant

Cours Binance Coin (BNB) - Évolution prix en temps réel, analyses, graphiques et prédictions

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share