C’est quoi un NFT ? Définition d’un Non Fungible Token

Bored Ape, Beeple, Play to Earn… Ces termes vous semblent revenir de plus en plus souvent, mais vous ne comprenez pas ce qu’ils représentent. Découvrez dans cet article ce qu’est, de façon simplifiée, un NFT.

Art, blockchain, crypto monnaies et jeux : définition d’un NFT

La réponse à la question “Qu’est-ce qu’un NFT ?” est très souvent quelque chose comme : un NFT (Non Fungible Token) est donc un jeton non fongible. Mais d’abord, que veut bien vouloir dire non fongible ? Ce gros mot utilisé en droit l’est beaucoup moins dans notre langage courant.

nft c'est quoi

Un bien non fongible est un bien non interchangeable, cela signifie qu’il est unique et ne peut être confondu avec un autre bien. Une denrée, comme le riz ou une cryptomonnaie comme un Bitcoin sont des exemples de biens fongibles : ils peuvent être remplacés par des biens similaires sans que l’on ait besoin de les différencier. 

Ce jeton cryptographique et non fongible est donc stocké sur une blockchain (le plus souvent Ethereum) pour devenir le certificat d’authenticité d’un fichier numérique qui y est rattaché (le plus souvent de l’art). Ce fichier numérique, lui, est fongible : une image, une vidéo ou un son peuvent être copiés et dupliqués, mais pas le token cryptographique leur servant de certificat.

Un NFT c’est de l’art sur la blockchain ?

Pas forcément et surtout, pas vraiment ! Les NFTs tels qu’on les connait, existent depuis 2014 environ, mais se sont globalement fait connaitre à partir de 2016 et 2017 grâce aux premières collections d’art utilisant cette technologie : Rare Pepes, CryptoPunks et CryptoKitties.

nft cryptokitties platforme achat
NFTs CryptoKitties

Aujourd’hui, nous avons tendance à rattacher les NFTs aux fichiers numériques qu’ils certifient, et cela est bien normal, mais techniquement parlant, un NFT reste une utilisation originale de smart contract : un token stocké sur la blockchain

Le fonctionnement de cette dernière permet d’attester la validité de toutes les transactions en son sein et donc la validité d’un token non fongible s’y trouvant. Il est également très simple de parcourir la blockchain pour y observer les transactions, ce qui permet à n’importe qui de vérifier l’origine et l’historique complet d’un NFT

Pour grandement simplifier la chose, un NFT est un certificat d’authenticité, stocké de façon immuable sur la blockchain, le rendant plus efficace qu’un certificat d’authenticité sur papier.  

Son utilisation peut être variée : de nombreuses écoles délivrent d’ores et déjà leurs diplômes sous forme de NFTs afin qu’ils soient infalsifiables. Certaines marques de montres de luxe ont aussi eu l’idée d’utiliser la blockchain pour certifier leurs créations. En bref, l’utilisation des NFTs ne connait aucune limite !

Retrouvez aussi cet article au format vidéo

Aller plus loin en regardant notre guide OpenSea

Retrouvez ci-dessus notre guide OpenSea ! Au sommaire : Comment utiliser la plateforme, acheter vos premiers NFTs ou encore comment les mettre en vente !