Qu’est-ce qu’un marché baissier (bear market) ?

Ce qu’on appelle un “marché baissier” ou “bear market” en anglais, est une période durant laquelle la tendance d’un marché est orientée à la baisse (par son prix) de façon très prolongée.

En général, un marché baissier survient après une montée des prix irrationnelle qui s’accompagne d’un très gros volume acheteur. Tant que le cours d’un marché n’arrive pas à casser des résistances majeures tout en continuant à enfoncer des supports, ce dernier reste en tendance baissière.

Les marchés baissiers (bear market) sont réputés pour être extrêmement violents et difficiles à trader, notamment pour les investisseurs inexpérimentés. En effet, cela s’explique par le sentiment global du marché où l’indécision et la peur règnent chez les investisseurs qui sont entraînés à attendre que les prix baissent encore davantage avant d’investir. Ces phases baissières amènent, par la même occasion, les “bears” (traders qui parient à la baisse) à devenir beaucoup plus présent et puissant.

Le terme “marché baissier” s’emploie pour tous les types de marchés, tels que les marchés boursiers, les marchés traditionnels, l’immobilier ou encore celui des crypto monnaies.

Le marché des crypto monnaies est connu pour être l’un des plus volatils. Contrairement aux marchés traditionnels qui retracent la plupart du temps 30 à 50% de leur hausse, le marché des crypto peut faire face à des marchés baissiers de plusieurs années où les baisses du cours de -80 % ne sont pas inhabituelles.


Les marchés baissiers (bear market) sont également de très bonnes occasions, pour les petits comme les gros investisseurs (institutions) long terme, d’accumuler des actifs aux forts fondamentaux. C’est en effet, lors des phases de dépression horizontales appelées phases d’accumulation que se trouvent les plus gros ROI.

Bien que l’on ne puisse pas exactement prévoir l’arrivée ou la fin d’un marché baissier (bear market), plusieurs outils financiers, comme le “Relative Strength Index” (RSI) et les moyennes mobiles (MA) sont très utilisés pour appréhender les futurs renversements (à la hausse comme à la baisse), afin d’essayer d’entrer ou de sortir du marché aux meilleurs moments.