Découvrez l'univers crypto en profondeur

Comment utiliser les moyennes mobiles en trading crypto ? (SMA & EMA)

Les Moyennes Mobiles Coin Academy

En analyse technique, les traders utilisent des outils pour aider à la prise de décision. Les moyennes mobiles font partie des outils les plus utilisés, car elles sont simples d’utilisation.

Il existe deux types de moyennes mobiles largement utilisés par les traders :

  • Les moyennes mobiles simples (SMA)
  • Les moyennes mobiles exponentielles (EMA) 

Que ce soit sur les plateformes de trading, sur TradingView ou sur différents médias, vous entendrez les termes SMA et EMA. SMA, c’est tout simplement l’acronyme de simple moving average traduit en français par moyennes mobiles simples. EMA, lui, est l’acronyme de exponential moving average traduit en français par moyennes mobiles exponentielles. 

Différences entre les moyennes mobiles simples (SMA) et exponentielles (EMA)

La moyenne mobile simple est la plus utilisée. Elle est calculée de la manière suivante :

SMA (n) = ( X1+X2+X3+….Xn ) /n 

X = Cours de clôture & n = nombre de périodes

Vous l’aurez compris, c’est tout simplement une moyenne du cours de clôture sur une période de temps prédéfinie. Facile !

Le calcul permet seulement de lisser le cours dans le passé. Chaque clôture a le même poids, ce qui donne un certain retard à cette moyenne mobile. Pour pallier cela, il existe les moyennes mobiles exponentielles.

Pour une utilisation plus précise et avec moins de retard, les traders utilisent les moyennes mobiles exponentielles. L’outil est calculé de la manière suivante :

EMA (n) = X – (EMA (n-1)) x K + EMA (n-1)

K= 2 / (n+1)

Le calcul est plus complexe que pour la moyenne mobile simple. Il faut retenir que le calcul prend en compte, de manière plus importante, les cours les plus récents. Ainsi, l’indicateur est plus réactif, mais il contient également plus de faux signaux.

L’utilisation des moyennes mobiles pour le trading

Il existe différentes utilisations des moyennes mobiles. 

Elles peuvent être très intéressantes pour définir une tendance

Le cours du Bitcoin est situé au-dessus de la SMA 50 et la SMA 50 est croissante. La tendance est haussière.

Ici, la SMA 50 permet de définir la tendance sur le Bitcoin. On voit, en un coup d’œil, que la tendance est haussière sur cet actif, car la moyenne mobile croît. De la même manière, si la moyenne mobile décroît, la tendance est baissière.

Attention, si le cours est au-dessus de la moyenne mobile, mais que la moyenne mobile est plate, le cours est simplement en range :

La SMA 50 est plate et le cours passe au-dessus et en dessous de la SMA 50, le cours est en range.

Certes, le prix passe parfois au-dessus de la moyenne mobile 50, mais cela n’est pas suffisant pour donner une tendance claire. Ici, le cours est en range.

Elles peuvent être utilisées comme support ou résistance

La SMA 50 peut servir de support. A chaque fois que le cours a touché la SMA 50, c'était une bonne localisation d'achat.
Cours du Bitcoin entre 2020 & 2022 en daily (période 1D)

Si on reprend le même exemple que précédemment, quand le cours vient toucher la SMA 50, on peut chercher un achat. En effet, la SMA 50 agit comme un support dans une tendance primaire. Bien entendu, l’achat se fera avec une stratégie précise et réfléchie en amont avec une gestion du risque.

De la même manière, elle peut agir comme résistance :

La SMA 50 peut faire office de résistance. Ici, le cours se fait rejeter sur la SMA 50

Dans cet exemple, le prix passe sous la SMA 50 puis vient tester la SMA 50. Il y a un risque de rejet, l’actif peut être vendu. 

Acheter (ou vendre) une cassure de la moyenne mobile à la hausse (ou à la baisse)

Prenons l’exemple suivant :

La cassure franche de la SMA 50 est un signal haussier. Le throwback sur la SMA 50 est une bonne localisation d'achat.

Dans cet exemple, on voit que la bougie vient casser la SMA 50 à la hausse, le test de la SMA 50 peut éventuellement faire office d’achat.

On peut associer deux moyennes mobiles

Quand une moyenne mobile courte coupe, en venant du bas, une moyenne mobile longue, on peut trouver un achat :

Le croisement des deux moyennes mobiles SMA 20 et SMA 50 donnent un bon point d'achat.

Dans cet exemple, la moyenne mobile 20 passe au-dessus de la moyenne mobile 50, c’est un signal d’achat. 

Réciproquement, on peut trouver une vente quand la moyenne mobile courte passe en dessous de la moyenne mobile longue.

Quelques indications supplémentaires :

  • Lorsque les moyennes mobiles courtes et longues sont parallèles au prix et que les moyennes mobiles sont orientées (à la hausse ou à la baisse), la tendance est forte et durable
  • On fera attention au retard que donne le croisement à la hausse ou à la baisse. 

Le choix des périodes

Le choix des périodes est très important. En effet, chaque marché a ses particularités. Pour chaque actif, il faudra repérer les plus pertinentes.

D’une manière générale, pour déterminer les tendances, on utilise les moyennes mobiles 20, 50, 100 et 200 périodes. 

En trading, on utilisera souvent des moyennes mobiles plus courtes telles que les moyennes mobiles 9, 13, 20 et 34

Il s’agit ici des principales moyennes mobiles très utilisées par les traders. Elles sont pertinentes, car beaucoup de traders les utilisent et, de ce fait, il y a un phénomène de prophéties autoréalisatrices. Il est vivement conseillé de faire vos propres recherches et de tester différentes combinaisons afin de voir celles qui vous conviennent le mieux.

Conclusion

Les moyennes mobiles sont extrêmement simples à comprendre et s’avèrent très intéressantes dans de nombreux cas. C’est pour cela qu’elles sont largement utilisées dans le trading.

Elles peuvent définir une tendance, servir comme résistance ou support et communiquer des signaux d’achats ou de ventes. Ces signaux sont obligatoirement accompagnés d’une stratégie et d’une gestion stricte de ses positions

En pratique, elles peuvent être associées à d’autres indicateurs pour prendre une décision. Cela peut permettre d’éviter certains faux signaux. Aussi, elles peuvent être utilisées sur d’autres indicateurs comme sur le volume ou en étudiant les chandeliers japonais.

Articles qui pourraient vous intéresser
Participez à la première conférence de CoinAcademy le 25 juin 2022
En savoir plus
Total
0
Share