Découvrez l'univers crypto en profondeur

Gavin Wood – Portrait du cofondateur d’Ethereum et grand acteur de la technologie Blockchain

Gavin Wood est un informaticien anglais jouant un rôle majeur dans le développement de la technologie de la blockchain à travers le monde. Il est principalement connu pour être le co-créateur de l’Ethereum Foundation aux côtés de Vitalik Buterin, mais aussi fondateur du projet Parity Technologie et de Web3. Découvrez avec Coin Academy le portrait du talentueux développeur. 

Qui est Gavin Wood ?

Gavin Wood est né à Lancaster, en Angleterre en avril 1980. Après avoir fait son lycée au Lancaster Royal Grammar School, il intègre l’Université de York. Il en sortira en 2002, avec un Master of Engineering en Computer Systems and Sofware Engineering. Dans son enfance, Gavin Wood se passionne pour la théorie des jeux en tout genre. Déjà entreprenant, il crée et coédite un jeu de société de stratégie.

Université de York en Angleterre

On voit alors dès cette époque un intérêt tout particulier pour l’ingénierie informatique et la programmation chez le jeune Gavin. Après ce diplôme, il complète son parcours d’études avec un doctorat en informatique, porté sur l’automatisation des systèmes autour de la musique.  

Un passage chez Microsoft 

Après son doctorat en informatique, Gavin Wood devient chercheur pour Microsoft. Il se spécialise alors sur les aspects techniques de langages informatiques. Il conçoit notamment le premier contrôleur d’éclairage intelligent pour une célèbre boîte de nuit londonienne. Il a également participé à un projet de création du premier atelier de langage C++ au monde. Il s’est aussi spécialisé en logiciel de programmation en créant un éditeur de smart contracts textuels pour OxLegal, le centre de recherche de l’université d’Oxford. 

Sa première approche avec le Bitcoin

Gavin Wood découvre le Bitcoin en 2011, à travers des articles spécialisés. Au début, il est très peu intéressé par la crypto monnaie, voyant davantage l’aspect économique et monétaire plutôt que les concepts techniques et informatiques faisant fonctionner cette nouvelle technologie. De plus, il se concentre à cette époque sur la visualisation informatique de la musique, ayant peu de temps pour se consacrer d’autres technologies comme celle du Bitcoin. 

En 2013, Gavin Wood a déjà 15 années d’expérience dans la programmation et réexamine l’aspect technique derrière la technologie des actifs numériques. Il réalise alors que de nombreuses applications de la blockchain étaient possibles dans les technologies de l’information, et que, plus globalement, d’importants changements dans l’ensemble de la société pourraient voir le jour. 

Rencontre avec Vitalik Buterin : les débuts d’Ethereum 

La même année, Gavin Wood rencontre Vitalik Buterin. Avec leur équipe, ils créent alors entre 2013 et 2014 le réseau Ethereum, avec comme idée de créer un ordinateur révolutionnaire dans le monde entier. L’expérience en codage de Wood a permis de réaliser en seulement quelques semaines le white paper d’Ethereum, créant ainsi très rapidement une blockchain complètement fonctionnelle : le PoC-1 d’Ethereum a pu donc être présenté par Wood et Vitalik Buterin à Miami en janvier 2014, dans le cadre de la conférence nord-américaine sur le Bitcoin.

Gavin Wood et Vitalik Buterin

Solidity et le Yellow Paper d’Ethereum

Six mois plus tard, Gavin Wood a rédigé le Yellow Paper de la blockchain et a également été à l’origine de Solidity, le langage de programmation de l’Ethereum Virtual Machine, le système d’exécution de smart contracts du réseau Ethereum. Il a ainsi été le premier directeur de la technologie de la Ethereum Foundation, avant de quitter l’entreprise en 2016. 

Parity Technologies, Web3 et Polkadot

Gavin Wood fonde Ethcore en 2016, au côté de Jutta Steiner, qui avait également travaillé dans la Ethereum Foundation.

Cette nouvelle infrastructure : Ethcore, prend par la suite le nom de Parity Technologies dont Gavin devient le CWO. L’entreprise est alors principalement un client du réseau Ethereum. Elle créé en effet des logiciels pour des entreprises utilisant la technologie blockchain, offrant alors au réseau Ethereum de nombreux clients. Partity Technologies a ainsi participé aux origines d’un certain nombre d’autres organisations, notamment GridSingularity, Blockchain Capital, Polychain Capital et Melonport.

Web3, penser le futur d’internet 

Le co-fondateur d’Ethereum a également fondé l’infrastructure Web3 Foundation, une organisation à but non lucratif axée sur les infrastructures et les technologies Internet décentralisées.

Le réseau Web 3.0 met en avant une vision dépassant de loin les enjeux de la crypto-monnaies classique. Ce projet à s’appuie sur l’infrastructure blockchain pour décentraliser le web, voulant ainsi créer une nouvelle vague d’évolution technologique. La volonté de Gavin Wood est ici de perturber le statu quo de la centralisation sur internet et de donner un sens large à la technologie de la blockchain

Polkadot

Le projet Web3 a en partie commencé par le développement du projet Polkadot. Contrairement au mécanisme de Proof of Work d’Ethereum, Polkadot repose sur le mécanisme de Proof of Stake et permet aux développeurs de créer leur propre blockchain, formant la première multichain hétérogène et évolutive.

Les développeurs utilisant Polkadot peuvent ainsi décider du type de frais de transaction à facturer et de la vitesse de confirmation des blocs de transactions. En 2019, Gavin Wood crée aussi Kusama, un environnement de développement expérimental pour Polkadot.

Gavin Wood, grand acteur du développement de la blockchain

Gavin Wood se montre depuis des années comme ayant un rôle clef dans le développement technique de la blockchain. Son rôle clef dans la source de la création de l’Ethereum Virtual Machine avec Vitalik Buterin, son engagement dans Polkadot et Kusama, la création de Partity avec Jutta Steiner et son projet Web3 montrent déjà un engagement important.

Mais il a également participé à de nombreux panels et a organisé des séminaires à travers le monde pour présenter ses travaux, faisant avancer considérablement la réflexion sur l’avenir du défi de la blockchain sur de nombreux plans, notamment sur l’aspect technique, mais aussi juridique. 

Article précédent

Crypto4Good : et si on utilisait la crypto pour aider son prochain ?

Article suivant

Prime XBT Avis 2021 & Tuto | La plateforme référence pour le trading à effet de levier ?

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share