Découvrez l'univers crypto en profondeur

Comment configurer Metamask pour utiliser Arbitrum (L2 Ethereum)

Arbitrum est une des réponses aux problèmes de scalabilité rencontrés par la blockchain Ethereum. Cette solution dite de seconde couche permet de profiter de l’écosystème et de la sécurité d’Ethereum sans avoir à subir les frais de transactions démentiels. Découvrons ensemble Arbitrum ainsi que comment configurer votre wallet Metamask pour accéder à l’écosystème de cette seconde couche.

Qu’est-ce qu’Arbitrum

Avant d’aborder le sujet d’Arbitrum, il faut dans un premier temps comprendre le contexte qui a mené à sa création.

Ethereum et la congestion

Ethereum (ETH) est depuis plusieurs années la blockchain de référence en matière de smart contract. Après avoir hébergé la folie des ICO, Ethereum a été le berceau de la DeFi et du phénomène NFT.

Cependant, sous le capot, Ethereum n’est en mesure de traiter qu’une vingtaine de transactions par seconde. Une limitation importante au vu du volume de transactions réalisé quotidiennement sur le réseau.

Cette limitation technique a entrainé une congestion du réseau : trop de transactions entrantes comparées à la capacité de traitement et de validation des transactions. La principale conséquence de cette congestion a été l’augmentation importante des frais de transactions sur le réseau.

Évolution des frais de transactions (en $) sur Ethereum depuis 2019 – Source : Bitinfocharts.

Par conséquent, de nombreux utilisateurs se sont retrouvés sur le carreau, incapable d’utiliser le réseau Ethereum, car celui-ci est devenu trop cher.

Arbitrum : une solution à la congestion

Les solutions dites de seconde couche ont rapidement émergé comme étant des solutions de choix aux problèmes de scalabilité d’Ethereum. Ces dernières permettent de déporter une partie des transactions hors de la blockchain principale. Ce traitement annexe permet d’alléger la charge qui repose sur Ethereum tout en profitant de sa sécurité.

En pratique, Arbitrum appartient à la famille des Rollups et plus particulièrement des Optimistic Rollups. Sans entrer dans les détails, les Rollups sont une catégorie de solution de seconde couche qui dispose de sa propre blockchain avec ses propres validateurs.

Logo d'Arbitrum
Logo d’Arbitrum

Les fonds sont migrés du réseau principal à celui du Rollup via un contrat de pont. Ce contrat hébergé sur Ethereum va bloquer les fonds pour qu’un second contrat hébergé sur Arbitrum réémette les fonds.

Le réseau Arbitrum est développé par l’entreprise OffChain Labs. Son mainnet intitulé Arbitrum One, a été lancé en mai 2021 avec une version destinée aux développeurs. Il aura fallu attendre le mois de septembre pour que celui-ci soit accessible à l’ensemble de la communauté.

Les ambitions d’Arbitrum

Nous venons de le voir, Arbitrum a une ambition majeure : résoudre le problème de scalabilité sur Ethereum.

Pour ce faire, Arbitrum est conçu pour pouvoir gérer un plus grand nombre de transactions qu’Ethereum, et ce, à moindre coût.

En théorie, le réseau Arbitrum serait en capacité de gérer jusqu’à 4 500 transactions par seconde, soit 200 fois plus qu’Ethereum. Cependant, la version actuelle du réseau, Arbitrum One, n’est qu’une version bêta. À ce compte, celle-ci ne peut traiter qu’une 20e de transactions par seconde, soit à peu près autant que le réseau principal d’Ethereum.

Ces performances sont dues à une limitation intentionnelle mise en place par les développeurs pour laisser le temps à la technologie d’arriver à maturité.

Bien que nous ayons fait preuve d’une grande diligence en matière de sécurité, il est important de pouvoir effectuer des mises à niveau rapides au cours des premiers mois suivants le lancement, afin de pouvoir réagir rapidement à tout événement de sécurité et de s’assurer que les fonds des utilisateurs restent en sécurité à tout moment, pendant que chacun acquiert une plus grande expérience du système. Nous exploiterons également la chaîne sous une limite de vitesse conservatrice pendant cette phase.

Explique l’annonce officielle du lancement.

La mise à jour Arbitrum Nitro devrait quant à elle permettre au réseau de gérer 20 à 50 fois plus de transactions dans les mois à venir.

Le coût moyen d’une transaction y est de 0,000042 ETH, soit environ $0.128, au cours actuel de 1 ETH = $3 040. Les interactions avec des smart contracts, telles qu’un swap, coûtent quant à elle approximativement 0,0003 ETH ou $0.912.

Le calcul se base sur les données de cointool.app. Avec un cout moyen en gas de 2 gwei (1 gwei = 0.000000001 ETH) une transaction qui consomme en moyenne 21 000 gwei coutera : 2 * 21 000 * 0,000000001 * 3 040 = ~0.128$.

Un swap, qui quant à lui consomme en moyenne 150 000 gwei, coutera 25 * 150 000 * 0,000000001 * 3 040 = ~0,912$.

Notre article dédié pour comprendre comment sont faits ces calculs est dispo ici.

L’écosystème DeFi d’Arbitrum

Bien que son réseau n’ait que quelques mois, Arbitrum s’est rapidement révélé être la solution de seconde couche de référence.

Ainsi, selon les données de L2Beat, Arbitrum arrive en tête du classement des secondes couches en termes de TVL. Au total, le réseau comptabilise 2,62 milliards de dollars de TVL. À titre de comparaison, cela représente 47% de la TVL toutes solutions de seconde couche confondues.

Évolution de la TVL sur Arbitrum depuis le mois de septembre 2021 – Source : L2Beat.

Celle-ci a rapidement vu migrer de nombreuses applications décentralisées renommées. Ainsi, nous y retrouvons les classiques Curve, Uniswap (UNI) et SushiSwap. En plus de celles-ci, le réseau héberge plus d’une centaine d’autres Dapps, évoluant dans des domaines divers et variés. Il est possible de retrouver la liste de ces applications sur le Portal.

Uniswap, l’une des principales applications décentralisées du réseau enregistre un volume quotidien de plus de 89 millions de dollars.

Zoom sur Uniswap

Avec un volume mensuel de plus d’un milliard de dollars depuis le mois d’octobre 2021, Uniswap est l’une des applications décentralisées les plus sollicitées d’Arbitrum.

Uniswap est la première plateforme d’échange décentralisée basée sur un Automated Market Marker (AMM) à avoir vu le jour sur Ethereum.

Face à son succès impressionnant, celle-ci commence désormais à déployer d’autres versions sur des blockchains moins gourmandes en frais, telles qu’Arbitrum.

Sous le capot, Uniswap met en relation deux types d’utilisateurs :

  • Les market maker, aussi appelés fournisseurs de liquidités ;
  • Les traders.

Ainsi, les fournisseurs de liquidités déposent des fonds sur des smart contracts représentant des paires de trading. Par exemple, 1 ETH et 3 040 DAI, sur la paire ETH/DAI. Ce contrat est communément appelé pool de liquidité.

Les traders quant à eux, peuvent swaper l’un des deux jetons en échange du second. Par exemple, Alice peut échanger 0,5 ETH contre des DAI.

Le contrat va alors automatiquement puiser dans les réserves et retirer l’équivalent de 0,5 ETH en DAI pour les envoyer à Alice. Les 0,5 ETH seront quant à eux déposés sur le contrat en échange.

Pour ce service, Alice va payer 0,3% de frais qui seront distribués aux fournisseurs de liquidités pour les récompenser d’avoir participé au bon fonctionnement du système, en apportant leurs fonds.

Configurer le wallet Metamask pour Arbitrum

Metamask le wallet de la DeFi

Metamask est un wallet Ethereum, développé par l’entreprise Consensys basée à New York. En pratique, Metamask est livré comme une extension de navigateur. Ce wallet est dit non custodial, ce qui implique que vous stockez vous-même vos cryptomonnaies.

En plus d’Ethereum, Metamask peut être configuré pour être utilisé sur d’autres blockchains dites EVM-Compatible. C’est cela qui va nous permettre de configurer le wallet avec le réseau Arbitrum.

Téléchargement de Metamask

Avant de commencer, il faudra se munir du wallet Metamask. Pour ce faire, nous allons nous rendre sur le site officiel du projet : metamask.io.

Une fois sur la page d’accueil, vous pourrez télécharger et installer Metamask en cliquant sur “Download now”. Cela permettra d’installer l’extension sur votre navigateur.

Page d'accueil de Metamask.io
Page d’accueil de Metamask.io

Une fois installé, le logiciel vous accompagnera dans la création d’une seed phrase. Pour rappel, la seed phrase est une suite de 12 mots qui permettent de générer la clé privée de votre wallet. Cette clé est la seule qui permet de dépenser les fonds présents sur le wallet.

Il faudra impérativement la conserver en lieu sûr, car elle sera la seule manière d’accéder à vos fonds en cas de problèmes. Sans cette suite de mots, l’argent stocké sur le portefeuille sera perdu à jamais.

Nous déconseillons de la stocker en claire dans un fichier sur votre ordinateur. L’idéal étant de la stocker de manière physique et possiblement en plusieurs exemplaires situés dans des localisations différentes.

Note : Ce guide fonctionne sur ordinateur et sur la version mobile de Metamask. Pour utiliser les applications DeFi sur mobile, il suffira d’ouvrir les dApps sur le navigateur intégré de Metamask.

Configuration de Metamask

Maintenant que nous avons installé Metamask et qu’il est prêt à être utilisé, nous allons pouvoir configurer le réseau Arbitrum. Par défaut, Metamask est configuré sur le réseau Ethereum.

Pour ajouter Arbitrum, nous allons cliquer sur le menu déroulant “Réseau Principal Ethereum” situé en haut de l’extension.

Une fois le menu déroulé, vous aurez la liste des réseaux déjà configurés, ainsi qu’un bouton “Ajouter un réseau” situé en bas de la liste déroulante. Cliquez sur ce bouton.

Cela vous ouvrira l’interface dans laquelle il faudra renseigner les informations suivantes :

Une fois les informations correctement entrées, vous pouvez sauvegarder les modifications. Le réseau Arbitrum sera désormais présent dans la liste des réseaux, aux côtés d’Ethereum.

Vous pouvez désormais profiter de l’ensemble de l’écosystème DeFi d’Arbitrum depuis votre wallet Metamask.

Attention tout de même à ne pas stocker de trop grosses sommes sur ce wallet. En effet, un hacker ayant accès d’une manière ou d’une autre à votre ordinateur pourrait aisément siphonner votre wallet.

Interagir avec la DeFi d’Arbitrum

Envoyer des fonds sur Arbitrum

Maintenant que votre wallet est prêt à l’emploi, nous allons pouvoir interagir avec une application décentralisée de l’écosystème d’Arbitrum.

Cependant, avant toute chose, il va falloir alimenter votre wallet. En pratique, il va falloir envoyer des fonds depuis Ethereum vers votre adresse Arbitrum.

Pour ce faire, nous allons utiliser le bridge (ou pont) proposé par Arbitrum. Cet outil permet d’envoyer des fonds depuis votre adresse Ethereum vers votre adresse Arbitrum. Voici la démarche à suivre :

  1. Repasser Metamask sur le réseau Ethereum
  2. Envoyez des ETH depuis votre plateforme d’échange favorite sur votre adresse Ethereum
  3. Connectez-vous sur le site du bridge Arbitrum
  4. Sélectionnez le montant à envoyer sur Arbitrum
  5. Signer la transaction
Interface du bridge Arbitrum.
Interface du bridge Arbitrum.

Vous n’aurez qu’à attendre 10 minutes et changer le réseau de votre Metamask pour Arbitrum pour voir vos fonds arriver sur votre adresse sur Arbitrum.

Effectuer un swap sur Uniswap

Maintenant que vos fonds sont disponibles sur Arbitrum, nous allons pouvoir interagir avec l’application Uniswap.

Une fois sur l’application, il faudra veillez à sélectionner le réseau Arbitrum si celui-ci n’est pas déjà sélectionné en haut à droite de l’écran.

Ensuite, vous pourrez effectuer en swap en utilisant l’interface d’Uniswap. Entrez l’actif à échanger, par exemple l’ETH, la somme à échanger ainsi que l’actif de destination, par exemple le DAI.

Cliquez sur “Échanger” et confirmez la transaction dans Metamask. Après quelques secondes votre transaction aura été traitée et l’échange réalisé.

Voilà, vous venez d’effectuer votre premier swap sur une application décentralisée d’Arbitrum.

Article précédent

Adiminta Sai Chapter 3 - Collection NFT OpenSea - Stats & Graphiques Floor price

Article suivant

The Realm NFT - Collection NFT OpenSea - Stats & Graphiques Floor price

Articles qui pourraient vous intéresser