Découvrez l'univers crypto en profondeur

Actualités crypto de la semaine du 20 juin 2022 : Coin Hebdo #53

Dans ce Coin Hebdo #53, Coin Academy vous fait le récap de toute l’actu crypto, NFT, Web 3 de cette semaine.
coin hebdo 53

Dernière modification effectuée le 08.08.2022 21:32

Coin Hebdo, retour sur l’actualité crypto, NFT, Metaverse & Web 3 de cette semaine. Au programme : Hack du bridge Horizon, Ebay acquiert une marketplace NFT, Coinbase lance des contrats à terme sur BTC.

Le bridge Horizon d’Harmony piraté à hauteur de $100 millions de dollars

Horizon Bridge, une plateforme d’interopérabilité cross-chaînes entre les réseaux Ethereum, Binance Smart Chain (BSC) et Harmony, a été piraté pour un montant de $100 millions de dollars.

L’équipe d’Harmony, intendante du pont, a déclaré jeudi avoir été mise au courant du vol et avoir commencé à travailler avec les autorités nationales ainsi qu’avec des spécialistes de la finance légale pour identifier l’attaquant afin de tenter de récupérer les fonds volés.

Nous avons découvert le piratage ce matin et avons immédiatement commencé à contacter nos partenaires de cybersécurité, les éxchanges et le FBI, et nous travaillons activement avec les trois“, a déclaré le compte officiel d’Harmony.

Une fois le contact établi, notre objectif suivant était de communiquer la situation avec notre communauté via Twitter et nous avons depuis publié un article Medium qui recevra des mises à jour continues au fur et à mesure que les informations sont recueillies“, a ajouté l’équipe.

Les représentants d’Harmony ont déclaré que le piratage n’a pas eu d’impact sur le bridge Bitcoin, car les fonds et les actifs sont stockés sur des coffres-forts décentralisés et sont considérés comme “sûrs pour le moment.” Horizon Bridge est audité par la société de sécurité blockchain Peckshield.

C’est le dernier d’une série de piratages contre des protocoles, des bridges et des projets, y compris un vol de $20 millions de dollars de la solution de mise à l’échelle Ethereum Optimism plus tôt ce mois-ci et un piratage de $320 millions de dollars contre le bridge Solana Wormhole en février. La sidechain liée à Ethereum Ronin Network – utilisée pour le jeu de blockchain Axie Infinity – a également été victime d’un piratage en avril, avec un vol de $620 millions de dollars.

En savoir plus : 100M$ dérobés dans le hack du pont Horizon d’Harmony

horizon hack

EBay acquiert la marketplace NFT KnownOrigin, basée au Royaume-Uni

La plateforme mondiale de commerce électronique eBay a déclaré mercredi avoir acquis une place de marché NFT basée au Royaume-Uni pour une somme non divulgué pour le moment. Le but étant de poursuivre ses efforts dans le domaine des objets de collection numériques.

Fondée en 2018 à Manchester, au Royaume-Uni, KnownOrigin est une place de marché alimentée par la blockchain permettant aux artistes et aux collectionneurs de créer, d’acheter et de vendre des NFT (jetons non fongibles). L’accord, bien que peu détaillé, a été finalisé à partir de mardi, selon un communiqué.

L’opération fait suite à la récente incursion d’eBay dans le secteur des NFT, où la plateforme a lancé sa collection Genesis sur le thème du sport en mai, malgré l’intérêt décroissant des collectionneurs et des investisseurs pour les objets de collection numériques. EBay a commencé à autoriser l’achat et la vente de NFT en mai 2021.

KnownOrigin a constitué un groupe impressionnant, passionné et fidèle d’artistes et de collectionneurs, ce qui en fait un ajout parfait à notre communauté de vendeurs et d’acheteurs“, a déclaré Jamie Iannone, PDG d’eBay, dans le communiqué. “Nous sommes impatients d’accueillir ces innovateurs qui rejoignent la communauté eBay“.

Une société comme eBay – qui a facilité la vente de plus de $87 milliards de dollars de marchandises brutes l’année dernière – pourrait s’avérer être une aubaine pour le secteur naissant en améliorant le profil des NFT dans l’esprit du consommateur moyen.

La décision d’eBay de vendre et d’acheter des NFT peut également être considérée comme une position défensive puisque son plus grand rival, Amazon, a commencé à flirter avec cette idée en avril dernier.

En savoir plus : eBay acquiert une marketplace NFT d’envergure : KnownOrigin

KnownOrigin eBay

Coinbase va proposer des contrats à terme sur le bitcoin

La principale bourse américaine Coinbase a déclaré qu’elle commencerait à coter des contrats à terme sur bitcoin “Nano” (BIT) la semaine prochaine, grâce à l’acquisition récente d’une plateforme visant à exploiter le marché lucratif des dérivés de crypto monnaie.

Chaque contrat, proposé par des courtiers de détail tiers, sera évalué à 1/100e de bitcoin. Ils devraient commencer à être négociés sur le Coinbase Derivatives Exchange, anciennement FairX, le 27 juin, selon un article de blog de la société publié jeudi.

FairX, une bourse de produits dérivés réglementée par la Commodity and Futures Trading Commission, a été acquise au début de l’année – pour une somme non divulguée – dans le but de diversifier l’offre de Coinbase.

Coinbase, qui a racheté FairX en janvier, attend l’approbation d’une licence pour opérer en tant que commissionnaire en contrats à terme, ce qui lui permettra de proposer directement à ses clients des contrats à terme avec marge.

L’acquisition a marqué une “étape clé” sur le chemin de Coinbase pour offrir des dérivés de crypto monnaies aux clients de détail et institutionnels aux États-Unis, a déclaré le fournisseur d’échange à l’époque.

Le contrat BIT deviendra le premier produit dérivé de crypto listé de Coinbase, et intervient alors que les volumes d’échange du secteur continuent d’afficher des chiffres importants – dans les trillions de dollars.

Un rapport récent de la société de recherche CryptoCompare montre que les volumes de dérivés de crypto s’élevaient à environ $3,19 billions de dollars pour le mois de mai. Le marché des dérivés représente désormais 61,7 % du marché total des crypto monnaies, selon le rapport.

Coinbase espère que ses contrats, associés à son interface conviviale, suffiront à attirer les utilisateurs loin de concurrents tels que Binance, dont la part du volume total des produits dérivés s’élevait à 58% pour la même période.

En savoir plus : Coinbase lance un produit dérivé à destination des courtiers

Coinbase produit dérivé

Yuga Labs porte plainte contre des copies du BAYC

Yuga Labs, créateur des jetons non fongibles (NFT) Bored Ape Yacht Club, a engagé un procès à l’artiste Ryder Ripps et à plusieurs associés, les accusant de produire et de vendre des “NFT copiés” qui dévaluent les originaux, selon son fil Twitter et celui de la Bored Ape Gazette, qui a tweeté un dépôt de plainte avec des illustrations insérées.

Le procès prétend que l’artiste a cherché à “dévaloriser les NFT de Bored Ape en inondant le marché des NFT avec sa propre collection de NFT copiés utilisant les images originales de Bored Ape Yacht Club et les appelant des NFT “RR/BAYC””.

Le procès souligne que les NFT de Bored Ape “se revendent souvent pour des centaines de milliers, voire des millions de dollars, et que des célébrités de premier plan sont de fiers détenteurs de NFT de Bored Ape“, ajoutant que seuls 10 000 NFT de Bored Ape existent et que chacun est unique.

Yuga Labs demande un jugement empêchant Ripps et ses associés de “s’engager dans une nouvelle interférence avec ses relations économiques futures“, ainsi que des dommages et intérêts et des honoraires d’avocat.

Un représentant de la société de relations publiques de Yuga Labs, Strange Brew Strategies, a déclaré plus tard samedi par e-mail que les NFT RR/BAYC avaient été retirés du marché NFT d’OpenSea. La plainte de Yuga Labs a été déposée vendredi devant le tribunal de district de Californie centrale par le cabinet d’avocats Fenwick & West.

Source : TheBlock

Yuga Labs BAYC

FTX est en pourparlers pour acquérir une participation dans BlockFi

FTX envisage de prendre une participation dans la société crypto BlockFi, selon un rapport du Wall Street Journal de vendredi. 

La bourse de crypto monnaie de Sam Bankman-Fried a fourni une ligne de crédit de $250 millions de dollars à BlockFi en début de semaine après que la plateforme de prêt ait été confrontée à des problèmes de liquidité. Le crédit renouvelable de FTX était censé maintenir le prêteur à flot alors qu’il s’efforçait d’améliorer ses problèmes de solvabilité, bien qu’à l’époque, les deux sociétés aient laissé entendre qu’elles pourraient coopérer à l’avenir.

Sam Bankman-Fried a tweeté que “pour l’avenir, nous sommes heureux de nous associer à BlockFi pour offrir des produits de pointe.” Une idée qui avait déjà été évoquée par Zac Prince, PDG et fondateur de BlockFi. 

Cela s’est produit alors que les plateformes de prêt de crypto monnaies, qui se sont fait connaître pour leurs comptes d’épargne à haut rendement, ont fait l’objet d’un examen minutieux après que Celsius ait arrêté les retraits pour ses clients ces dernières semaines. 

Celsius a fait cette annonce le 12 juin et le lendemain, le 13 juin, BlockFi a annoncé qu’il allait supprimer environ 20 % de son personnel dans le cadre d’une mesure d’économie.

En savoir plus : FTX souhaiterait acquérir des parts de BlockFi

Blockfi SBF

Bitpanda réduit ses effectifs à 730 employés

La plateforme d’investissement autrichienne Bitpanda réduit ses effectifs d’environ 1000 à 730 personnes et annule les offres d’emploi faites récemment.

La société a annoncé les licenciements lors d’un appel vendredi, selon une déclaration publiée sur son site Web. Le site Web indique actuellement que l’entreprise compte plus de 1000 employés.

Bien qu’il s’agisse d’une décision difficile à prendre, il était néanmoins nécessaire de s’assurer que nous sommes solidement capitalisés pour traverser la tempête et en sortir financièrement sains, quel que soit le temps que prendront les marchés pour se rétablir“, a déclaré Bitpanda.

La société a également partagé un message qu’elle a envoyé à ses employés sur Slack, dans lequel elle déclare qu’elle se développe trop rapidement tout en essayant de suivre le rythme de l’industrie.

Nous sommes arrivés à un point où l’arrivée d’un plus grand nombre de personnes ne nous rendait pas plus efficaces, mais créait au contraire des frais généraux de coordination, en particulier dans cette nouvelle réalité du marché. En regardant en arrière maintenant, nous réalisons que notre vitesse d’embauche n’était pas durable. C’était une erreur“, a déclaré l’entreprise aux employés.


En savoir plus : Bitpanda licencie un tiers de ses employés

Bitpanda employés

L’actu en bref

  • Selon Bloomberg, près de $4 milliards de dollars de prêts aux mineurs de bitcoins sont actuellement mis à l’épreuve.
  • La star du football portugais Cristiano Ronaldo s’associe à Binance pour le lancement de NFT.
  • Selon CoinDesk, Goldman Sachs serait en train de lever des fonds d’investisseurs pour acheter des actifs de Celsius.
  • Powell déclare que la Réserve fédérale suit de “très près” la volatilité du marché des crypto monnaies.
Articles qui pourraient vous intéresser