Découvrez l'univers crypto en profondeur

Bored Ape Yacht Club NFT, le prestige social et économique devenu digital

Après Stephen Curry, DJ Khaled, Post Malone, Jimmy Fallon et bien d’autres jusqu’à Eminem, combien de célébrités vont rejoindre le Bored Ape Yacht Club ?

En remplaçant les photos de profil de leurs réseaux sociaux par un singe unique, les propriétaires de ces NFTs se revendiquent en tant que membres à part entière d’un club privé et limité. Lors de l’année 2021, les Non Fungible Tokens ont pris une tout autre dimension, bien au-delà de leur utilité première : assurer l’authenticité, la propriété d’un bien et retracer son historique pour garantir sa valeur.

Revenons sur la collection NFT BAYC, élevée au rang de marque liant le monde digital et le monde réel en un club privé dirigé d’une main de maitre par les 4 hommes à la tête de Yuga Labs.

Stars propriétaires de Bored Ape

Yuga Labs et l’avènement du Bored Ape Yacht Club

Yuga Labs est donc le groupe à l’origine du Bored Ape Yacht Club. 4 geeks sous les pseudonymes Gordon Goner, Gargamel, Emperor Tomato Ketchup et No Sass décident, en février 2021, d’emprunter le nom de Yuga, un antihéros du jeu Zelda pouvant transformer n’importe qui en pièce d’art en 2D.

Yuga Labs se lance alors, avec l’aide d’une équipe d’artistes, dans la création d’un club virtuel, du logo ainsi que des attributs de 10 000 singes aux expressions de visage ennuyées. De nombreux acheteurs et traders de crypto monnaies se surnomment “Ape” (singe en français) entre eux de façon affectueuse. Comme le mentionne Yuga Labs, certains des CryptoPunks les plus rares et les plus recherchés possèdent l’attribut “Ape”.

L’idée derrière la collection était donc de créer 10 000 singes devenus extrêmement riches grâce aux cryptomonnaies jusqu’à en devenir “bored” (ennuyés). L’idée aurait pu s’arrêter là, comme c’est le cas pour la grande majorité des projets NFT de l’époque, mais les 4 gamers décident de compléter l’histoire de leurs personnages digitaux en les plongeant dans un mystérieux club dans les Everglades.

Ce “Yacht Club” n’était pas directement pris au sérieux par ses créateurs. Un club à l’abandon, dans les marécages de la Floride et avec des membres ennuyés à mourir : un crâne de singe mort d’ennui en guise de logo semblait être une bonne idée.

source : Twitter YugaLabs

Bored Ape Yacht Club Everglades

10 000 Bored Ape pour relancer l’engouement NFT

C’est en grande partie cette idée innovatrice, de club privé qui a motivé des milliers de personnes à mint (valider la création d’un NFT en l’achetant pour la première fois) leur propre singe digital.

Contrairement à la majorité des collections NFT qui la précèdent, BAYC repose sur un parti pris : tous les acheteurs sont mis sur un pied d’égalité. Le prix du mint était le même pour tous ceux souhaitant rejoindre le club, du premier au dernier mint. Ce modèle sera, par la suite, largement réutilisé par la grande majorité des projets NFT.

Entre le 30 avril et le 1er mai 2021, alors que le marché des crypto monnaies est en pleine croissance, la totalité des cartes de membre du BAYC est achetée. Plus de 170 différents attributs permettent de générer aléatoirement 10 000 singes, à l’expression ennuyée et garantissant à leur propriétaire, l’accès au club ainsi qu’à ses avantages en échange de 0,08 ETH (environ $200).

Bored Ape rares

Une collection qui se démarque des autres

Un point reste marquant encore aujourd’hui et depuis la naissance des Bored Apes : les membres du club forment une communauté soudée qui répond à un sentiment de solitude omniprésent dans le monde digital. Un engouement général commence à naitre de cette sensation d’appartenance à un groupe qui s’entraide avant même de se connaitre réellement.

Les 4 gamers derrière le projet décident également de laisser les pleins droits de propriété intellectuelle aux holders de la collection, ouvrant le champ des possibles quant à l’utilisation de ce Jpeg.

Bored Ape Yacht Club se présente également avec une Roadmap, une feuille de route laissant envisager le développement du projet et les avantages reversés aux membres du club. Cette dernière est fortement axée sur le côté club privé de la collection, avec du merch (vêtements uniquement disponibles pour les holders), des airdrops (dons à des collectionneurs de façon aléatoire) ainsi que des chasses au trésor sur le site même de BAYC.

Bored Ape Yacht Club roadmap 1
Première Roadmap du Bored Ape Yacht Club

Malgré l’engouement autour de la collection, les prix de ces NFTs n’atteignent pas des sommets si facilement et un Bored Ape peut encore être acheté pour moins de 10 éthers pendant plusieurs mois. Pour autant, l’innovation apportée ajoutée à la facilité d’accès à l’art digital offert par les plateformes comme NBA TopShot lance un bullrun des NFTs : les ventes de ces derniers atteignent des prix aussi impressionnants en dollars qu’en éther et les volumes sur OpenSea, la principale plateforme d’échange du réseau Ethereum, explosent.

Très vite, des maisons d’enchères à la réputation mondiale s’emparent du phénomène en proposant des Bored Ape en vente comme Christie’s ou encore Sotheby’s. La dernière citée a également organisé la vente d’un lot de 101 NFTs de la collection en plus de serums Mutants pour un prix d’achat de $24,393,000.

Alors que des établissements et plateformes de marque ne contestent pas des prix de plusieurs millions de dollars pour des images sur la blockchain, le phénomène NFT commence rapidement à être pris au sérieux, même au-delà du monde des cryptomonnaies.

Identité digitale, prestige et outil de réseau : les Bored Ape prennent une autre ampleur

Rapidement, pendant l’été 2021, alors que de nombreux projets NFT voient le jour, sur Twitter, le réseau principal de ce marché à part, les Bored Ape se font de plus en plus remarquer. Ils sont souvent à la tête des projets ayant le plus de succès et cela peut s’expliquer de deux façons.

Les membres du Yacht Club s’entraident et permettent aux projets en leur sein de mieux se faire connaitre. Les créateurs souhaitant mettre toutes les chances de leur côté choisissent également de rejoindre le club pour bénéficier de son réseau et de l’entraide de ses membres. En conséquence, un Bored Ape en photo de profil n’est plus anodin et donne du crédit à son propriétaire.

Puisque les projets des Bored Ape réussissent mieux et que de nombreuses autres collections s’en inspirent, de nombreux membres du BAYC atteignent une certaine notoriété, ce qui va apporter une image de réussite à la personne en possession de ce NFT.

Il ne faudra pas attendre longtemps pour que des personnes décident d’acheter et d’arborer leur singe digital dans l’idée de frimer. Cette véritable carte de membre prend de la valeur et le club devient prestigieux. Les premières célébrités achètent leur Bored Ape et l’utilisent sur leurs réseaux sociaux, suivis par des millions de personnes, ne manquant pas de mettre en lumière la collection ainsi que tout cet univers digital.

Le Rookie NBA de l’année LaMelo Ball, le joueur de Football américain Dez Bryant, le youtuber Logan Paul suivi du présentateur TV Jimmy Fallon et bien d’autres avec des achats allant de quelques dizaines de milliers à plusieurs centaines de milliers de dollars !

Le Bored Ape YC s’éloigne rapidement du club de geeks et obtenir sa carte de membre revient désormais à rejoindre une communauté composée de stars et d’idoles de nombreuses personnes. Ces dernières, sont souvent des novices, découvrant un tout nouvel écosystème, ce qui apporte un sentiment de proximité aux membres expérimentés des discords, spaces Twitter et autres groupes d’interaction.

Stephen Curry Bored Ape
Stephen Curry dans le discord Bored Ape YC

L’une des premières célébrités à avoir acheté des Bored Ape, en revanche, ne peut être considérée comme novice. Gary Veynerchuk, un investisseur reconnu, avait déjà déclaré dans un tweet le 9 mai, être en possession de 3 singes avant d’agrandir sa collection.

L’arrivée des compagnons et le premier cadeau faits aux membres : les Kennels

Un peu plus d’un mois après la sortie de la collection NFT, une offre est faite aux propriétaires d’Apes : mint un compagnon, lui aussi sous forme de Jpeg, de façon totalement gratuite (seuls les frais de gas sont à payer). Pour chaque Bored Ape dans votre wallet, un Kennel vous est offert et la totalité des revenus générés grâce aux 2,5 % de royalties sera reversée à des refuges animaliers pendant 6 mois avant que les royalties ne soient entièrement supprimées.

Très peu d’informations sont disponibles à propos d’une potentielle utilité future pour ces compagnons, mais le prix plancher d’un Bored Ape Kennel Club à l’heure où nous écrivons ces lignes est de 5,65 ETH (environ $20,000).

Bored Ape Kennel Club

source : BoredApeYachtClub.com

La nouvelle carte d’entrée de l’écosystème Bored Ape YC : les Mutants

Le dernier point de la première Roadmap restait vague, mais citait un élevage d’NFTs et une machine d’arcade mutant. En effet, de nouveaux singes mutants allaient rejoindre la bande, encore une fois, de façon totalement gratuite pour les propriétaires de cartes de membre.

Un snapshot (screenshot dans la blockchain afin de vérifier les adresses en possession d’un certain token ou NFT) était alors annoncé de façon surprise et laissait quelques jours aux retardataires pour acheter leur ticket d’entrée, ce qui fit monter le prix des Bored Ape vers de nouveaux sommets.

Mutant saturday bored ape yacht club

Le 29 aout 2021, 10 000 serums étaient distribués sous forme d’Airdrop à chaque wallet en possession d’un Bored Ape. En utilisant ce serum, un Mutant Ape était alors créé et ajouté au portefeuille digital du membre. Pour offrir l’opportunité de rejoindre la communauté à de nouvelles personnes, n’ayant pas les moyens de débourser plusieurs centaines de milliers de dollars dans un NFT, 10 000 Mutants supplémentaires étaient vendus de façon publique dans un mint sous forme d’enchère hollandaise (le prix diminue avec le temps jusqu’à la fin de la vente). Avec un prix de départ de “seulement” 3 ETH, il ne fallut que quelques minutes pour que la totalité des Mutants ne trouve un propriétaire.

De la même manière que les compagnons, les Mutants, y compris ceux offerts gratuitement aux membres du BAYC, ont gagné en valeur jusqu’à atteindre un prix plancher d’environ 15 ETH aujourd’hui, soit près de $50,000.

La valeur des airdrops reçus par chaque propriétaire de Bored Ape depuis le mint dépasse aujourd’hui les 20 éthers !

Bored Ape Mutant Ape
2 Bored Apes et leurs versions Mutants M1 et M2 après achat

L’avènement du Bored Ape Yacht Club en tant que géant du monde digital et réel

Avec une image de marque représentée par les plus grandes célébrités de la planète et des sources de revenus conséquentes et variées, BAYC a pu, en très peu de temps, se comporter comme un véritable Yacht Club privé aux intérêts multiples.

La seule vente publique des Mutants a rapporté près de 30 000 ETH à Yuga Labs, soit plus de $100 millions. S’ajoutent à cela les revenus générés par les royalties sur le marché secondaire (2,5 % de chaque vente) qui culminent aujourd’hui à près de 1,500 ETH de royalties par semaine à travers toutes les collections, soit plus de 20 millions de dollars de revenu mensuel ! De quoi récompenser massivement les membres du club.

Cet incroyable budget a d’ailleurs permis d’activer la 1ère étape de la Roadmap 2.0 : le premier ApeFest annuel à New York. Véritable yacht accueillant 1 000 membres, soirée privée en entrepôt avec la participation de Chris Rock, The Strokes et Lil Baby entre autres… Chaque propriétaire de Bored Ape ou de Mutant avait accès de façon totalement gratuite à tous ces avantages !

the strokes concert
The Strokes x Unicly écosystème

Les rues de New York étaient alors remplies de “degens” portant des vêtements au logo BAYC pendant une semaine entièrement consacrée à l’univers NFT dans la Big Apple.

La propriété intellectuelle et le “Flippening”

Longtemps considérée comme la collection NFT reine, CryptoPunks de Larva Labs a commencé à perdre du terrain, en matière de volume et de prix en tout cas, face à BAYC et au reste du marché. En effet, le manque d’utilités et de récompenses aux holders peut s’expliquer par le manque de revenus que génère la collection : le mint était gratuit et aucune forme de royalty n’est reversée lors de la vente d’un CryptoPunk.

Un point particulier est venu entacher l’image de la collection : les propriétaires de CryptoPunks ne possèdent pas les droits de propriété intellectuelle de leurs NFTs. Cela signifie que Larva Labs reste le propriétaire de ces droits, ne vous laissant pas la possibilité de créer en utilisant l’image que vous avez achetée.

Du côté de BAYC, chaque Bored Ape est vendu avec son IP (propriété intellectuelle) et octroie à son propriétaire une utilisation presque sans limites.

Un excellent exemple concret se nomme Jenkins The Valet. Un holder décidé à donner vie à son Ape et l’histoire de ce dernier, devenu un Valet du Yacht Club, sera racontée dans un roman de fiction écrit par Neil Strauss, un auteur reconnu et best-seller du New York Times.

jenkins the valet
Projet Jenkins The Valet sur plateforme ethereum

Jenkins The Valet: The Writer’s Room est une collection NFT de 6 942 pièces donnant un accès direct à la direction créative des histoires de Jenkins sous forme de licence, à commencer par son roman. Les NFTs ont différents niveaux de rareté, octroyant différents niveaux de rôles dans les votes, et 50% de tous types de revenus seront reversés aux membres ayant acheté leur licence au préalable.

source : Jenkins The Valet

Du côté du sport mainstream, le joueur professionnel Tyrese Haliburton a pu jouer des matchs de NBA en portant une paire de chaussures customisées et affichant son Bored Ape, rappelant Michael Jordan et la fameuse marque au logo Jumpman.

Légèrement plus de 6 mois après sa création, le floor price de la collection Bored Ape Yacht Club dépasse celui de la collection CryptoPunks lors de ce qui sera appelé le “Flippening” autour des 55 ETH (environ $200,000).

L’avenir du Bored Ape Yacht Club et la Roadmap 2.0

Il est difficile de choisir une raison à ce renversement alors que BAYC semble s’installer en tant que marque de type “Hype Beast“, rappelant les cas de Supreme ou encore Balenciaga. La particularité étant qu’en portant un vêtement de votre Ape, en plus de diffuser la marque autour de vous, vous restez propriétaire de votre image et bénéficiez de la croissance de l’entreprise.

Le partenariat entre BAYC, Adidas, GMoney et Punks Comic avec un drop NFT et un airdrop de merch à la clé semblait tout à fait logique et bien qu’environ 20 000 NFTs aient été réservés aux propriétaires d’Apes, de Mutants, ainsi que des NFTs GMoney et Punks Comic, la totalité de la collection s’est vendue extrêmement rapidement comme avec tout ce qui touche de près ou de loin aux BAYC.

bored ape adidas punks
Teasing de la collaboration Bored Uape x Adidas

On se souvient d’un article sur Rollingstone.com avec une édition limitée d’un magazine où un Bored Ape trônait en couverture. Mis en vente de façon surprise, les 2 500 exemplaires étaient écoulés en moins de 5 minutes. Chaque vente exclusive de vêtements ou d’objets reprenant la marque BAYC qu’elle soit conduite par Yuga Labs ou d’autres se termine généralement en un éclair.

La Roadmap 2.0, teasée le 21 septembre, laisse entendre un nouvel airdrop de modèles 3D des Apes et Mutants, une sorte de chasse au “Trezor”, une ville dans le Metaverse Sandbox, un Clubhouse dans la ville de Miami et une DAO plus que poussée en plus de la compétition mobile retardée par Apple, le jeux Play to Earn, mais aussi de nombreuses surprises.

bored ape yacht club roadmap 2
Roadmap 2.0 Bored Ape YC

Les 4 geeks derrière Yuga Labs ne sont plus seuls et leurs ambitions ne sont plus les mêmes comme le faisait comprendre le recrutement du manager de Madonna et le partenariat avec Animoca, société de jeux mobiles cotée en bourse, pour la création d’un Play to Earn (jeux vidéo pouvant rémunérer ses joueurs en cryptomonnaies). L’attente grandit autour de ce dernier, d’autant plus qu’un token $APE est en préparation, ce qui laisse entendre une corrélation entre les deux.

Les cerveaux derrière le projet imaginent leur club devenir une immense marque, entièrement laissée entre les mains de sa communauté et présente de façon active dans le jeux-vidéo, le streetwear et l’évènementiel de façon plus large. Un défi de taille, mais ne semblant pas hors d’atteinte lorsque l’on réalise la croissance phénoménale de cette société ayant enregistré plus d’un milliard de dollars de volume de ventes sur la plateforme OpenSea (300 000 éthers sur la collection originale) en l’espace de quelques mois seulement après sa création.

source : OpenSea