Découvrez l'univers crypto en profondeur

Crypto : FTX souhaiterait acquérir des parts de BlockFi

L’exchange de crypto monnaies FTX souhaiterait acquérir des parts de l’entreprise BlockFi selon de récentes rumeurs.
FTX parts BlockFi

Dernière modification effectuée le 08.08.2022 21:32

Depuis l’annonce de l’aide financière apportée par FTX à BlockFi, les suspicions autour d’une aide avec contrepartie ne cessent de grandir. Selon un article paru dans The Wall Street Journal, FTX serait sur le point d’acquérir des parts de BlockFi.

L’annonce a eu un effet retentissant. FTX serait en pourparlers pour devenir actionnaire dans l’entreprise BlockFi. Pour rappel, l’entreprise BlockFi faisait dernièrement face à des problèmes de liquidités, comme beaucoup d’autres sociétés de la CeFI. La solution trouvée par l’entreprise pour se sauver de cette difficile situation fut d’obtenir une aide de 250 millions de dollars de la part de l’exchange FTX.

En savoir plus sur : FTX vient au secours de BlockFi avec un premier prêt de $250M

De fait, cette gigantesque aide financière de la part de l’entreprise appartenant à l’un des personnages les plus influents de la sphère crypto, SBF, semble faire partie d’une stratégie plus globale consistant à posséder de plus en plus de pouvoir dans diverses entreprises du secteur.

D’ailleurs, au moment du renflouement des caisses par FTX, le PDG de BlockFi, Zack Prince, avait laissé entendre qu’une coopération future entre eux était envisageable.

L’achat des parts de BlockFi par FTX permettrait à SBF d’accroître son influence sur le marché des crypto monnaies

Cette annonce n’est pas surprenante, mais permet de mettre en lumière les moyens colossaux détenus par SBF et les sociétés qu’il détient. En effet, le bear market qui s’installe actuellement laisse la place aux difficultés financières avec une chute massive de la capitalisation boursière des crypto monnaies.

Jusqu’à présent, c’est près de 2,000 milliards de dollars de valeur qui ont été perdus depuis le top du marché en novembre 2021. Pourtant, l’homme qui a fait la couverture de Forbes l’an dernier semble imperméable à ces problèmes de liquidités.

Bien qu’aucun accord de participation n’ait été conclu pour l’heure, entre les deux entreprises, selon des proches sources des deux parties, cette potentielle future acquisition démontre l’influence tentaculaire que l’empire de SBF commence à détenir.

On peut d’ailleurs s’attendre à ce que le prix d’acquisition de ces parts soit bien en dessous de leur valeur réelle en raison de cette période délicate. Selon Kevin Dede, directeur général de H.C. Wainwright, une banque d’investissement new-yorkaise, « il existe un risque de voir un grand nombre de transactions privées placées en dessous du prix du marché dans les semaines et mois à venir ».

Bien que ces prix varient selon la situation financière des différentes entreprises, les baleines comme SBF peuvent facilement imposer leur volonté aux acteurs du secteur.

Blockfi SBF

Des précédents dans les investissements réalisés par SBF et ses entreprises

Cette annonce est d’autant moins surprenante que SBF n’en est pas à son coup d’essai.

En effet, récemment, son autre société, Alamada Research, a offert son aide au courtier canadien en crypto monnaies, Voyager Digital Ltd, avec un prêt de 200 millions de dollars. Ce dernier avait été touché de plein fouet par les défauts de paiements de Three Arrow Capital et rencontrait des problèmes de liquidités assez sévères.

De plus, début mai, SBF annonçait l’acquisition de 7,6% des parts l’entreprise de services financiers Robinhood.

Régulièrement pointé du doigt pour son influence à la limite du raisonnable dans le secteur des crypto monnaies, SBF, ainsi que FTX, ont refusé de commenter cette potentielle acquisition. Néanmoins, BlockFi en refusant d’évoquer « les rumeurs du marché » a indiqué que les négociations des termes de l’accord avec FTX pour le prêt obtenu plus tôt dans la semaine étaient toujours en cours.

De toute évidence, si cette acquisition a effectivement lieu, elle devrait être rapidement connue du grand public en raison de l’obligation de transparence inhérente à ce genre d’opération financière.

Articles qui pourraient vous intéresser