Actualités crypto de la semaine du 7 mars 2022 : Coin Hebdo #38

Actualités crypto de la semaine du 7 mars : régulation MiCa, Yuga Labs acquiert les CryptoPunks, FTX x Tomorrowland, Andre Cronje se retire de la DeFi.
coin hebdo actualités crypto
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 27.06.2023 19:35

La proposition MiCa en discussion

La proposition MiCa (Markets in crypto-assets) est une réglementation européenne du marché des cryptomonnaies, elle sera soumise au vote de la commission des affaires économiques et monétaires du parlement européen le lundi 14 mars 2022. En cas d’adoption, le texte sera soumis ultérieurement à la Commission européenne.

Actuellement, le texte final pourrait compromettre l’avenir des entreprises du secteur des cryptomonnaies en Europe.

Cette proposition a longuement fait parler sur les réseaux sociaux cette semaine avec notamment le paragraphe sur les monnaies fonctionnant en Proof of Work (PoW). Les monnaies impactées par ces amendements seraient essentiellement le Bitcoin et l’Ether tant que celui-ci n’a pas terminé sa phase de transition vers le Proof au Stake ( PoS ).

Après avoir été retirés en début de semaine, ces amendements controversés ont réapparu ces derniers jours.

De nombreuses personnes directement liées à l’écosystème crypto lancent un ultime appel sur les réseaux sociaux, c’est le cas de Pascal Gauthier, CEO de Ledger.

Yuga Labs, créateur de Bored Apes, acquiert les droits de CryptoPunks et Meebits

Yuga Labs, le studio créateur des jetons non fongibles (NFT) Bored Ape Yacht Club, vient d'acquérir les droits de deux des collections de NFT les plus populaires sur le marché : CryptoPunks et Meebits.

L’annonce faite vendredi 11 mars 2022 indique : “Cela signifie que nous possédons désormais les marques, les droits d'auteur sur les œuvres d'art et les droits de propriété intellectuelle pour les deux collections, ainsi que 423 CryptoPunks et 1711 Meebits”.

Cela signifie que les détenteurs de CryptoPunks et de Meebits se verront accorder les mêmes droits que les détenteurs des collections existantes de Yuga Labs. Yuga Labs travaille actuellement avec son équipe juridique pour rédiger de nouvelles conditions générales pour les détenteurs de CryptoPunks et Meebits.

Cependant, les CryptoPunks et Meebits n'adopteront pas nécessairement le modèle de “club” utilisé par BAYC. Yuga Labs a déclaré que le BAYC continuera à être leur projet principal, tandis que CryptoPunks est une collection jugée historique. En effet, CryptoPunks a été l'une des premières grandes collections NFT à attirer l'attention des passionnés.

Yuga Labs dit toutefois chercher à ajouter de l'utilité aux collections CryptoPunks et Meebits et espère que ces nouvelles acquisitions soit intégrées aux différents projets web3.

Les créateurs des collections CryptoPunk et Meebits, Matt Hall et John Watkinson resteront chez Larva Labs.

Article complet sur le sujet : par ici

CryptoPunks-gallery

Coinbase bloque 25 000 adresses russes

Coinbase annonce son programme de mise en conformité avec le système international. De ce fait, 25 000 adresses russes suspectées d’être impliquées dans des activités illicites ont été bloquées.

Coinbase a communiqué lundi 7 mars 2022 vouloir soutenir les sanctions afin d’assurer sa conformité avec le système international. Coinbase espère ainsi gagner la confiance des détenteurs ou futurs détenteurs, de cryptomonnaies en acceptant cette régulation internationale supplémentaire.

À ce titre, Coinbase dévoile trois des piliers de son système de mise en conformité :

  • Coinbase bloque l’accès aux acteurs sanctionnés : Coinbase vérifie les demandes d’ouverture de compte. Si l’individu vit dans un territoire sujet à sanction ou s’il est lui-même identifié comme individu ou entité sanctionnée, l’ouverture du compte chez Coinbase sera refusée.
  • Coinbase détecte les tentatives d’évasion.
  • Coinbase anticipe les menaces : l’entreprise affirme identifier les comportements à haut risque afin d’étudier les menaces émergentes et développer de nouvelles mesures d’atténuation.

En savoir plus.

Coinbase
Coinbase ; Credit : CNBC

Andre Cronje et Anton Nell quittent la DeFi

Andre Cronje, l’un des acteurs majeurs de l’écosystème DeFi a subitement quitté l'écosystème, abandonnant de nombreux projets.

La communauté a appris cette décision des deux développeurs travaillant à la fondation Fantom (FTM) de mettre un terme à leur implication dans l’écosystème DeFi. Cette nouvelle, présentée sous forme de tweet sur le compte d’Anton Nell, a provoqué la chute des nombreux jetons des projets sur lesquels travaillaient les deux hommes.

Il y aune semaine, Cronje avait déjà rompu les liens en supprimant son compte Twitter et en mettant à jour son profil LinkedIn. La réputation du développeur était si importante que cette nouvelle brutale a impacté et instaure un climat incertain sur l’ensemble des projets.

Bien que les protocoles fonctionnent via la technologie des smarts contract qui est immuable au sein de la blockchain et gérer grâce à une communauté de développer à travers le monde de façon décentralisée, cette nouvelle est une surprise.

En savoir plus.

Stripe x FTX

La société de paiement Stripe se lance à nouveau dans les cryptomonnaies, offrant une assistance pour les échanges, les portefeuilles et les places de marché NFT en établissant un partenariat avec FTX, Blockchain.com. mais également Just Mining !

Stripe était devenue la première grande société de paiement à prendre en charge les paiements en bitcoins en 2014, mais cette fonctionnalité a pris fin en 2018.

FTX US, a annoncé jeudi qu'ils utiliseront Stripe pour simplifier la vérification d'identité pour les nouveaux utilisateurs. Le président de FTX US, Brett Harrison, a déclaré précédemment que l'intégration de Stripe permettrait “d'accélérer considérablement le traitement KYC, et d'augmenter les taux d'approbation automatisée afin d’offrir une meilleure expérience utilisateur”.

Stripe permet aux utilisateurs de FTX d'acheter des cryptomonnaies avec des cartes de débit directement à partir de leur compte en banque.

En savoir plus.

Stripe crypto
Credit : Stripe

La blockchain Polygon en pause pendant 8h

Le réseau blockchain Polygon a été interrompu durant environ huit heures dans la nuit du jeudi 10 mars 2022 en raison d'une mise à niveau technique qui a mal tourné. 

Le réseau a maintenant été restauré avec un correctif temporaire, selon un tweet de la société.

Mihailo Bjelic, cofondateur de Polygon, a déclaré que le réseau blockchain proof-of-stake du projet comporte deux couches : Heimdall (la couche de consensus, basée sur Cosmos SDK/Tendermint) et Bor (la couche de production de blocs, basée sur Geth). Une “mise à jour” sur la couche Bor a conduit la couche Heimdall à se bloquer et le réseau a cessé de produire des blocs. Bloquant ainsi toute utilisation de la blockchain Polygon.

Bjelic n'a pas détaillé le correctif temporaire mis en place, mais il a déclaré qu'il avait été introduit immédiatement afin que la blockchain soit à nouveau opérationnelle. Selon lui : “aucun fonds d'utilisateur n'a été mis en danger à aucun moment”. Un correctif permanent, qui nécessite une action plus large de la part des validateurs et qui consiste essentiellement en une mise à niveau du réseau, est attendu ce week-end.

Source : TheBlock

FTX EU x Tomorrowland

Après l’annonce, il y a quelques mois du festival Coachella, d’intégrer un système de NFT, c’est au tour de Tomorrowland de s’essayer à l’exercice. En effet, FTX EU, la filiale européenne de l’échangeur centralise FTX, s'associe au festival de musique électro Tomorrowland dans le but d’intégrer des fonctionnalités web3 au festival.

Cette collaboration permettra aux participants du festival Tomorrowland Winter de collecter les 1 500 premiers NFT sur un total de 6 500, dans le cadre d'une meilleure expérience durant l’ensemble du festival. La possession des NFT déverrouillera l'un des cinq lieux cachés dans les montagnes de l'Alpe d'Huez où se déroule le festival fin mars.

Des concerts exclusifs seront réservés aux festivaliers qui devront scanner leur bracelet pour y accéder.

Le fondateur de Tomorrowland, Michiel Beers affirme : “L'évolution vers le web3 ouvre de nombreuses possibilités à notre imagination débordante, mais aussi la possibilité de resserrer les liens de notre communauté dans les années à venir.”

Le partenariat explorera des sujets tels que la technologie web3 et la blockchain, notamment avec des NFT pour la musique, la billetterie et l'art, des événements dans le métavers et les paiements en cryptomonnaies.

Source : TheBlock

Articles qui pourraient vous intéresser