Qu’est-ce qu’un KYC en crypto ?

Vérification d’identité, niveaux à passer, régulation, plafonds de virements cryptos, le KYC fait désormais partie intégrante du monde des crypto monnaies

Découvrons sa signification, son utilité et ses limites.

KYC, qu’est-ce que ça veut dire ? 

Know Your Customer ou connaitre votre client en français est un acronyme utilisé lors d’une vérification d’identité. Dans l’univers des crypto monnaies, plusieurs entités peuvent faire une demande de KYC. Les plateformes d'échange sont généralement soumises à une réglementation les obligeant à connaitre l’identité de leurs clients.

En vous inscrivant sur un exchange comme Binance ou FTX, il peut vous être demandé de valider une étape de KYC. Parfois, cette étape n’est pas nécessaire pour se créer un compte, mais le devient dès lors que vous souhaitez déposer ou retirer des cryptos. 

Certaines plateformes utilisent un système de niveau de vérification : plus votre niveau est élevé et plus vos possibilités seront vastes. Des plafonds de virement ou de dépôt peuvent être mis en place pour les clients ayant un faible niveau de vérification par exemple.

kyc binance verification
KYC sur la plateforme d'échange Binance

Comment se déroule un KYC ?

Lors d’un KYC, vous devrez habituellement vérifier votre identité directement depuis votre emplacement, à distance donc. Une copie de votre pièce d’identité devra être fournie et il se peut que la plateforme vous demande d’activer le mode photo de l’appareil électronique que vous utilisez (téléphone ou ordinateur) afin de s’assurer que la photo soit prise sur le moment. Pour vérifier que la pièce d’identité vous appartient bien, il peut vous être demandé de prendre ce que l’on appelle un selfie (une photo de vous-même), encore une fois en direct. 

Mais certaines plateformes vont plus loin pour combattre l’usage de faux et vous demandent de vous filmer en récitant des mots ou alors de vous prendre en photo tout en tenant votre carte d’identité, un papier sur lequel vous avez écrit un code ou bien d’autres moyens encore.

Votre adresse postale ainsi qu’un justificatif de domicile peut vous être demandé. Et dans certains cas, l’origine des fonds déployés sur la plateforme peut être vérifiée afin d’atteindre un niveau de vérification maximal.

 Quelle-est l’utilité du KYC ?

Le KYC permet de s’assurer de la probité et de l’intégrité de chaque client souhaitant acheter et utiliser des cryptomonnaies. En effet, bien que la blockchain soit accessible et surtout visible par tout le monde, certaines personnes mal intentionnées pensent pouvoir utiliser l’anonymat des crypto monnaies pour mener des activités illégales comme du blanchiment d’argent. 

Le KYC permet également de limiter les méthodes de corruptions ainsi que le financement du terrorisme. Aujourd’hui, la grande majorité des plateformes d’échanges centralisées de cryptomonnaies requièrent une vérification d’identité dès l’inscription.

Le KYC est-il demandé partout en crypto ?

L’utilisation de wallet de navigateur ou de plateformes et d’applications décentralisées ne requiert, par définition, aucune vérification. Cela peut être vu comme un avantage ou un inconvénient de la décentralisation. Les systèmes de régulation ne peuvent s’attaquer aux plateformes et applications décentralisées et il est donc impossible de les forcer à mettre en place une vérification d’identité.

Trouver votre prochain emploi dans le web3