Crypto : De nombreux jetons DeFi s’effondrent après le départ des développeurs Andre Cronje et Anton Nell

Andre Cronje, surnommé le Parrain de la DeFi a subitement quitté l’écosystème, abandonnant de nombreux projets hautement valorisés et provoquant la chute de leurs jetons.
Andre Cronje

Dernière modification effectuée le 10.03.2022 19:14

La communauté crypto DeFi a appris, ce dimanche, la décision des deux développeurs travaillant à la fondation Fantom (FTM) de mettre un terme à leur implication dans l’écosystème DeFi. La nouvelle, d’abord présentée sous forme de tweet sur le compte d’Anton Nell, a provoqué la chute de nombreux jetons utiles aux projets sur lesquels travaillaient les deux hommes.

Les utilisateurs les plus malins ont pu anticiper une telle annonce après que Cronje a supprimé son compte Twitter et mis à jour son compte LinkedIn la semaine dernière pour indiquer qu'il n'était plus conseiller de la Fondation Fantom FTM).

Pour la grande majorité, la nouvelle, à travers ce tweet a tout de même été une immense surprise, emportant un grand nombre de tokens dans le rouge. En effet, bien que les protocoles créés par Andre Cronje reposent sur des smart contracts immuables, la réputation du développeur était si importante, que le simple fait que son nom ne soit plus affilié à certains protocoles ressemble à un FUD. 

Le jeton associé à Solidly, une plateforme hybride de market makingt automatisé (AMM) totalisant 2,3 milliards de TVL en 3 jours, a chuté de 75 % sur la journée de dimanche. Dans la même idée, le jeton de la plateforme de prêt Iron Bank a perdu 50 %, et celui de la plateforme d'automatisation Keep3r 25%.

Pourquoi Andre Cronje et Anton Nell ont-ils dit adieu au monde crypto ?

Il est pour le moment difficile d’affirmer la raison du départ de l’écosystème des deux architectes de la DeFi, mais il est certain que Cronje avait une relation particulière avec ce monde si singulier.

En effet, le parrain de la DeFi s’adonnait souvent à son blog personnel pour parler des effets néfastes de son travail sur son état psychologique. Cronje avait souvent tendance à pointer du doigt les investisseurs et spéculateurs de ses projets, obnubilés par les rendements et prêts à critiquer le développeur personnellement et de façon virulente. À plusieurs reprises, il s’éloignait des réseaux sociaux ainsi que de l’écosystème, et ce, pendant plusieurs mois, pour se concentrer sur sa santé mentale.

Il n’est donc pas inimaginable, que cette retraite soudaine ait été décidée afin de prendre soin de son état moral.

Il y a moins d’une semaine, certains utilisateurs affirmaient qu'un bug dans les smart contracts de la jeune plateforme Solidly Exchange provoquait la disparition de fonds des pools de liquidité.

Les utilisateurs assurent avoir perdu des centaines de milliers de dollars en échangeant des actifs sur la plateforme. Cronje a répondu à ces allégations, soulignant qu'aucun fond n'avait été perdu par le protocole.

“Aucun bug de smart contract n'a été identifié”

Andre Cronje

Le développeur reproche également aux utilisateurs de négocier via des paires qui n'ont pas de liquidité.

source : blog d'Andre Cronje

La réponse partagée de la communauté DeFi

Évidemment, cette décision soudaine a déplu à de nombreux investisseurs, voyant les jetons de leurs protocoles s’effondrer et leurs liquidités partir en fumée. En revanche, de nombreux membres de l’écosystème se sont activés pour remplacer les plateformes utilisant les protocoles créés par Cronje et Anton Nell.

Bien que ce dernier déclare un arrêt des plateformes programmé le 3 avril, ces sites ne restent que de simples interfaces pour des contrats autonomes déployés il y a bien longtemps.

En effet, dans les heures qui ont suivi l'annonce, une équipe a déjà annoncé avoir remplacé le site bribe.crv.finance de Cronje en créant bribe.ccrv.finance.

Pour de nombreux membres de la communauté, Andre Cronje reste un géant, précurseur et principal responsable de l’explosion du yield farming en DeFi. Ses travaux, comme le développement de Yearn.Finance ou encore Keep3r, lui valent le respect de ses pairs, mais également de nombreux utilisateurs, peu rancuniers.

Articles qui pourraient vous intéresser