Découvrez l'univers crypto en profondeur

Est-ce la fin du bull market sur Bitcoin et les crypto ?

Dans cet article nous allons essayer de cerner ce qu’il se passe sur le marché des crypto monnaies, dominé par le Bitcoin (BTC). Il est important de saisir dès le début de cet article que le Bitcoin reste encore aujourd’hui l’actif qui annonce la pluie ou le beau temps sur le marché des crypto, s’il se porte bien, alors le marché se porte généralement bien. En revanche si celui-ci se porte mal, les autres crypto monnaies, les altcoins, peuvent se porter encore plus mal.

Le marché des crypto nage dans la peur à cause du Bitcoin

Cet article a été rédigé le 24 juin 2021, le prix du Bitcoin est de 33 400$ après un plongeon vers les 28 600 dollars le 22 juin vers 12H. Le marché ne s’attendait pas à voir le Bitcoin chuter aussi fort et aussi vite depuis son plus haut historique en avril.

Avec du recul sur le cours du BTC on peut noter que la tendance de fond reste relativement haussière, avec un plus bas à 3800$ au bottom suite à une capitulation du marché pendant l’annonce de la crise économique liée à la pandémie de Covid-19 en mars 2021.

On notera que le prix est passé de 3800$ le 15 mars à 10 000$ le 7 mai, il était évident pour les plus grands visionnaires que le Bitcoin en-dessous des 10 000$ est une affaire en or, le prix est resté très longtemps aux alentours de 10 000$ en 2020, jusqu’à une accélération du cours à la fin du mois d’octobre.

Si je m’attache autant à vous parler de prix dès le début de cet article, c’est pour vous faire comprendre que c’est bien le prix qui drive le marché des crypto, les fondamentaux n’ont pas changé. Bitcoin est un moyen de paiement et une monnaie décentralisés, son fonctionnement reste le même, aucune mise à jour majeure sur son réseau n’est arrivée entre août 2017 et aujourd’hui. À l’exception d’une seule : le Halving.

Le Halving sur Bitcoin, un impact sur la rareté et le prix

Qu’est ce que le Halving ? C’est un événement qui se produit environ tous les 4 ans sur Bitcoin, qui réduit la quantité de nouveaux bitcoins créés à chaque nouveau bloc de transactions dans la Blockchain. Jusqu’à présent, et jusqu’à preuve du contraire, à la suite de chaque halving on note une accélération du prix, cela ne se fait pas instantanément, mais tous les nouveaux cycles se sont fait à la suite d’un Halving.

Source Bitcoin Rainbow Chart

Depuis le dernier Halving, énormément d’acteurs institutionnels se sont mis à accumuler du BTC et à en parler publiquement, c’est d’ailleurs un phénomène qui devient de plus en plus commun au fur et à mesure que le prix du Bitcoin augmente. C’est cette augmentation en crédibilité qui permet au marché de rationaliser son achat, il était impensable pour de nombreuses personnes en 2017 de se dire que le Bitcoin pourrait coûter 50 000$ un jour et que ce soit normal. Le marché était même prêt à accepter un Bitcoin au-dessus des 100 000$ sans broncher, il y a donc une évolution au niveau de l’acceptation du prix du BTC qui peut s’expliquer par de nombreuses raisons, permettez-moi de vous en citer quelques-unes.

Un Bitcoin en quantité limitée, des monnaies fiduciaires en quantité presque infinie

La 1ère raison qui fait que le Bitcoin augmente de prix dans le temps et la plus rationnelle à mes yeux c’est la rareté de cet actif. Il n’y aura jamais plus de 21 millions de btc en circulation et presque 19 millions ont déjà été minés. Dans ces 21 millions de Bitcoin il y en a probablement 3 millions de perdus ce qui laisse 18 millions de BTC à se départager pour 8 milliards d’habitants.

Face à ça, il y a de plus en plus de monnaies en circulation, des dollars, des euros, etc. Par exemple, le nombre de dollars en circulation a explosé depuis la pandémie de COVID-19. En théorie, on crée de la monnaie par rapport à de la valeur que l’on crée, mais dans la pratique la monnaie est imprimée par nos banquiers centraux pour éviter des crises systémiques. Certains considèrent que cela ne fait que retarder l’échéance et qu’une vraie crise nous attend, d’autres considèrent que c’est la meilleure solution. Je ne souhaite pas ici donner mon avis par rapport à cette question, simplement, s’il y a plus de monnaie en circulation pour acheter des actifs, on s’attend naturellement à une augmentation de plus en plus agressive des prix et c’est ce que l’on constate sur l’immobilier, les matières premières, les métaux précieux et maintenant… le bitcoin.

Nombre de Bitcoins en circulation dans le temps

Une tendance à court terme qui laisse planer le doute, des altcoins fragilisées

Nous sommes dans une situation particulièrement délicate à court terme vis-à-vis du BTC. Depuis plus d’un mois maintenant celui-ci n’arrive pas à sortir de son range entre 30 000$ et 41 000$, il est donc difficile de se projeter à la hausse comme à la baisse.

Cours du Bitcoin

Dans ces moments-là, les altcoins voient le cours chuter sec, nombreux sont ceux qui parlent déjà de bear market (tendance de fond baissière), les réseaux sociaux, les médias. Ce climat anxiogène fait sortir les investisseurs qui chassent les gains rapides. Ces investisseurs-là ne veulent généralement pas du Bitcoin ou de Ethereum (ETH) car leur potentiel spéculatif ou leur technologie ne les séduisent pas autant que toutes les nouvelles crypto blockchain révolutionnaires qui apparaissent et disparaissent à chaque nouveau cycle de marché.

Le marché des altcoins est peu liquide, ce qui signifie qu’en cas de panique sur les marchés le prix peut chuter énormément, on peut voir le prix se diviser par 5 en l’espace de quelques semaines, et cette chute peut continuer de progresser si la panique augmente. Il est impératif de bien comprendre ce risque lorsque vous investissez dans les plus petites crypto monnaies. Si Bitcoin chute en dessous de 30 000$ et qu’il y reste plusieurs jours, attendez-vous à voir encore plus de sang sur le marché des alts.

Capitalisation totale des altcoins en excluant Bitcoin

Sur ce graphique je souhaite mettre en évidence la possibilité d’une nouvelle chute du cours des crypto monnaies, qui devrait baisser leur cours de 33% potentiellement si le Bitcoin chute brutalement. Pour rappel, si votre portfolio baisse de 33% il va falloir qu’il remonte de 50% pour que vous puissiez retrouver votre capital avant la baisse.

Des données importantes pour vous aider à prendre les bonnes décisions

Pour rappel, cet article n’est en aucun cas un conseil en investissement vous êtes responsables de vos actes, nous essayons simplement de vous fournir des infos importantes à nos yeux vis-à-vis de ce marché.

Le coût de production d’un Bitcoin

Avez-vous déjà réfléchi au coût de production d’un Bitcoin pour des mineurs professionnels ? Il existe un outil pour ça sur tradingview. Cet outil met en évidence une tranche de prix pour la production d’une BTC en fonction de différentes données. Les données s’appuient sur le coût moyen de l’électricité et l’électricité nécessaire pour produire un Bitcoin en se basant sur une étude de l’université de Cambridge dispo à cette adresse. L’étude n’est pas parfaite car elle ne prend pas en considération : le coût et la puissance de calcul du matériel des individus ni les coûts relatifs aux locaux qui hébergent le matériel, les employés payés à faire le monitoring ou sécuriser les installations mais cela permet d’avoir un visuel sur le coût de production.

Un coût de production estimé entre 12 500$ et 20 800$ pour le BTC, ce qui laisse pas mal de marge à la baisse pour rester rentable pour les mineurs, si on s’appuie sur ce seul indicateur, il faut bien comprendre que le prix du BTC peut encore largement baisser sans impacter les mineurs.

On notera que le coût de production est en train de baisser, c’est lié au fait que de nombreux mineurs chinois ont été forcés de couper leur installation suite à la nouvelle politique gouvernementale chinoise. Ces mineurs vont pour la plupart déporter leurs installations ailleurs comme en Amérique, Kazakhstan ou Afrique afin de pouvoir continuer leur activité en payant un coût en électricité le plus bas possible (idéalement vers les 3 ou 4 centimes le Kilowatt/heure). Mais le temps de la migration de leur installation, le hashrate de Bitcoin baisse, la difficulté baisse et donc la puissance de calcul nécessaire aux autres mineurs baisse.

Le coût de production d’un Ether

Le coût de production d’un Ether, lui, reste très léger par rapport à la rentabilité sur du matériel dédié au minage récent. Un simple PC gamer équipé d’une RTX 3070 peut rapporter presque 1000 dollars à l’année après avoir payé l’électricité, même si l’électricité est payée en Europe soit 0,1446€ / KWH ou 0,17 dollar le KWH. Vous pouvez faire l’estimation par vous-même ici.

Sur Ethereum, c’est encore pire que sur Bitcoin, le coût de production est tellement faible que le prix de l’Ethereum pourrait tomber à 500$ que cela resterait une affaire extrêmement rentable ! Cependant, il ne faut pas oublier que la rentabilité va baisser au fur et à mesure des mises à jour d’Ethereum comme indiqué dans cet article. Dans un premier temps, la mise à jour EIP1559 devrait baisser un peu la rentabilité pour les mineurs, sûrement de l’ordre de 15%… pas grand-chose. En revanche, le passage en proof of stake annoncé pour cette fin d’année va baisser l’inflation de l’Ethereum dans la poche des mineurs de 4% annualisés à 0,5%, coup dur !

Une accumulation massive de Bitcoins chez certains gros portefeuilles

Microstrategy : 105 085 Bitcoins achetés à 26 080$/btc en moyenne

Microstrategy, l’entreprise de Michael Saylor a acheté 105,085 Bitcoins entre 10 000$ et 55 000$ avec un prix moyen d’achat de 26 080 dollars par bitcoin. Mr Saylor est persuadé que le Bitcoin est un actif unique en son genre. Pour lui le BTC pourra un jour atteindre plusieurs millions de dollars l’unité, il n’a donc aucun problème à investir maintenant plusieurs millards de dollars.

Tesla : 38 200 Bitcoins achetés à 34 700$/btc en moyenne

Tesla, l’entreprise de Elon Musk a de son côté fait l’acquisition de 43 000 Bitcoins en fin de mois de janvier 2021 et début février 2020 à un prix moyen d’achat d’environ 34 700 dollars. Et en ont vendu environ 4 800 BTC pour 272 millions de dollars à 55 100 dollars par bitcoin, en mars.

L’entrepreneur a été critiqué pour avoir manipulé le cours à la hausse puis à la baisse pour pour que Tesla revende ses liquidités. Mais force est de constater que Tesla possède encore 90% de ses actifs. Mr Musk souhaite que la production de Bitcoins soit plus verte, ce n’est pas en soi une mauvaise chose pour le long terme, les choses vont dans la bonne direction à ce sujet.

La clientèle Grayscale a accumulé massivement des BTC jusqu’aux 25 000$

Un graphique vaut mieux que 1000 mots, nous n’avons malheureusement pas le prix d’achat moyen des BTC accumulés par la clientèle de Grayscale, cependant on peut noter que la clientèle s’est précipitée sur les achats de BTC jusqu’au 25 000$ (prix de Noël !) puis 36 000$ le 26 janvier. Cela représente des zones de résistance importantes pour le BTC.

Source Bybt

Maintenant que vous avez tous ces éléments devant les yeux, comment voyez-vous les choses ? Pensez-vous que ces baleines se battent pour maintenir le prix au-dessus de 30 000 ou 25 000 dollars sur le BTC, ou vont-elles laisser les petits portefeuilles vendre sous la panique et racheter les miettes à des prix inférieurs ?