Découvrez l'univers crypto en profondeur

Elon Musk – Portrait de l’entrepreneur du siècle, un homme tourné vers l’avenir

Elon Musk est sans aucun doute l’entrepreneur le plus célèbre de ce début de siècle. Connu pour son état d’esprit constamment tourné vers l’avenir, il sait mettre ce dernier en pratique dans la culture des entreprises qu’il fait naître : Tesla, Space X, NeuraLink…

Elon Musk est également célèbre dans l’univers des crypto monnaies, ayant une grande influence sur le cours du BTC, entre autres. Découvrez alors le parcours de l’entrepreneur ayant été l’homme le plus riche du monde, et sans aucun doute le plus talentueux de cette génération.

Qui est Elon Musk ?

Elon Reeve Musk est né le 28 juin 1971. Sa mère est canadienne, mais c’est dans le pays de son père, l’Afrique du Sud, qu’Elon va grandir, à Pretoria, jusqu’à ses 17 ans. Le jeune Elon montre dès son plus jeune âge un intérêt tout particulier pour l’informatique et la programmation. A seulement 12 ans, il développe alors son premier jeu vidéo, appelé Blastar, dont il vendra le code à un magazine sud-africain pour 500 dollars. 

Un étudiant brillant

Après avoir brièvement fréquenté l’université de Pretoria, Elon décide de s’installer au Canada et évite ainsi de réaliser son service militaire en Afrique du Sud. Sa volonté étant de se former dans des domaines de haute technologie, il réalise que beaucoup plus d’opportunités se présenteront à lui en Amérique du Nord. Il intègre alors l’université du Queen en 1988. Deux années plus tard, il rejoint l’université de Pennsylvanie pour y obtenir deux diplômes, en économie et en physique.

Un élève inadapté au parcours académique

En 1995, il est accepté à Stanford, en Californie pour y étudier la physique appliquée. Cependant, il réalise que l’univers académique ne lui correspond pas. Voyant une opportunité dans le développement massif d’Internet à la fin des années 1990, il décide alors d’arrêter ses études et va se lancer dans une carrière d’entrepreneur

Le début d’une longue carrière d’entrepreneur 

À partir de là, Elon Musk va commencer à devenir le business man que l’on connaît aujourd’hui et va fonder plusieurs sociétés.

Deux premières entreprises 

Elon Musk crée d’abord, avec son frère Kimbal, Zip2, une entreprise de logiciels permettant à des médias de se développer sur Internet. Ils revendront celle-ci en 1999 pour 307 millions de dollars. La même année, Musk cofonde X.com, et devient le premier à proposer un service de banque en ligne. X.com deviendra PayPal en 2001 et sera rachetée par eBay en 2002 pour 1.5 milliard de dollars. Elon Musk touche alors 170 millions de dollars lors de cette vente.

SpaceX, la course vers l’espace

Elon Musk a toujours été intrigué par la conquête spatiale. Après X.com, il cherche alors un moyen d’entreprendre pour, à terme, mettre en place des serres sur Mars ainsi que de construire des vaisseaux spatiaux pour des voyages commerciaux. 

En 2002, Elon Musk, grâce au capital qu’il a accumulé dans ces deux précédents projets, fonde alors sa troisième entreprise : SpaceX, en y investissant 100 millions de dollars. Sa société se spécialise dans la fabrication et les services liés à l’aérospatial.

SpaceX révolutionne l’industrie spatiale

SpaceX a très rapidement gagné en crédibilité dans l’industrie aérospatiale. En 2008, de nombreux contrats étaient déjà mis en place avec la NASA, notamment pour des transports de fret pour l’I.S.S (Station Spatiale Internationale).

Le 22 mai 2012, Elon Musk fait rentrer Space X dans l’histoire en lançant sa fusée Falcon 9, propulsant le véhicule Crew Dragon dans l’espace, pour ravitailler les astronautes l’I.S.S, faisant de SpaceX la première entreprise privée à envoyer un vaisseau spatial vers l’I.S.S. Cet événement a représenté une très grande fierté pour Elon Musk, qui voit à ce moment ses projets se concrétiser et qui redouble d’envie de conquérir le marché spatial

En mars 2017, Space X tourne encore une page de l’histoire en réalisant le vol et l’atterrissage d’une fusée Falcon 9 fabriquée à partir de pièces réutilisables, un développement qui a ouvert la porte à des voyages spatiaux plus abordables.

En 2019, dans le cadre du projet Starlink, SpaceX envoie une flotte de satellites en orbite pour fournir un meilleur accès au service Internet dans les zones rurales. 120 satellites sont alors envoyés cette année-là et Musk compte bien en envoyer davantage dans les prochaines années. 

Objectif Mars

Elon Musk à de la suite dans ses idées. Si les avancées établies par SpaceX dans le domaine spatiale sont déjà remarquables, il voit les choses en grand. D’ici 2060, son ambition est de voir sur Mars une colonie de plus d’un million de personnes, notamment grâce à son projet BFR (Big Falcon Rocket), depuis renommé Starship. Grâce à cette fusée Starship, Elon Musk veut alors rapidement rendre possible un vol aller-retour entre Mars et la Terre. 

Tesla : révolutionner le déplacement automobiles

L’entreprise Tesla Motors a été créée en 2003. Elon Musk, étant en contact avec les créateurs de l’entreprise, a très rapidement investi plus de 50 millions de dollars dans Tesla. Celle-ci se consacre à la production de voitures électriques destinées au marché de masse, mais aussi à la fabrication de batteries et de toits solaires. Musk devient alors superviseur de l’ensemble du développement, de l’ingénierie et de la conception des produits de l’entreprise.

Tesla, l’innovation des moteurs électriques 

Tesla a toujours représenté un centre d’intérêt pour les passionnés d’innovation automobile, dans le monde entier. En 2008, Tesla dévoile le Roadster, une voiture de sport capable d’accélérer de 0 à 100 Km/h en 3,7 secondes et de parcourir 400 Kilomètres en une seule charge. Ses autres modèles, comme le Model 3, Model X ou Model S, ont eux aussi été de grands succès, mettant en valeur la société de l’homme d’affaires américain. 

Cette innovation participe grandement au développement de l’entreprise, qui fait son introduction en bourse en 2010, levant alors 226 millions de dollars.

Elon Musk, avec la gestion de la société Tesla, dont il est devenu le dirigeant en 2008, a su montrer une détermination à toute épreuve lorsqu’il s’agissait de pouvoir faire grandir ses projets. Il a alors annoncé avoir réalisé le travail de certains employés pour gagner du temps, et dormir plusieurs nuits par semaine dans l’usine. Tout cela dans le but d’atteindre les objectifs de l’entreprise. 

Hyperloop, un projet annexe

En 2013, Elon Musk veut trouver un moyen de gagner du temps dans les déplacements entre Los Angeles et San Francisco. Il créé l’Hyperloop, un moyen de transport fonctionnant avec un système de coussins d’air en souterrains.

Cependant, surchargé par la croissance de Tesla ainsi que par ses projets avec SpaceX, Elon Musk décide d’offrir son concept au domaine public, proposant à des startup de réaliser le projet elles-mêmes. Le dirigeant de Tesla s’affirme alors comme un grand ingénieur ayant comme seul objectif de faire avancer les choses, notamment dans le secteur des déplacements. 

Fortune personnelle 

Elon Musk est entre autres célèbre pour la fortune dont il est le propriétaire, composée de plusieurs éléments. En octobre 2016, on estimait son capital à 11.6 milliards de dollars. En septembre 2020, celle-ci passait à 68 milliards, avant d’atteindre le 7 janvier 2021 les 195 milliards de dollars, dépassant ainsi Jeff Bezoz, selon une annonce de Bloomberg. 

Elon Musk, grande influence sur le Bitcoin

Elon Musk avait, à la fin des années 1990, révolutionné le système de paiement en l’introduisant sur Internet grâce à X.com. C’est avec cet héritage que le business man s’est inévitablement impliqué dans l’univers des crypto monnaies, voyant les différentes opportunités apportées par la décentralisation. Cependant, cet intérêt à mis beaucoup de temps à naître. 

Un intérêt d’abord faible

Les premières prises de position d’Elon Musk vis-à-vis des crypto monnaies remontent à 2014. À l’époque, il déclare que le Bitcoin est « probablement une bonne chose, mais que cela était surtout, pour l’instant, un moyen de réaliser des transactions illégales ». À cette époque, il affirme ne posséder aucun BTC

Après plusieurs années de silence concernant le sujet des crypto monnaies,  le 22 novembre 2017, un article intitulé “Elon Musk a probablement inventé le Bitcoin” a été publié sur Medium. Les seuls arguments avancés dans cet article sont les connaissances approfondies en économie et cryptographie de Musk, ainsi que son expérience du langage de programmation C++. Évidemment, le PDG de Tesla a rapidement démenti cette information. 

Musk, Tesla et le Bitcoin

En 2019, Elon Musk commence enfin à montrer un réel intérêt pour les crypto monnaies. Il considère alors le concept intéressant à la fois pour la dimension technologique et pour les applications économiques que cela pourrait avoir. 

Le 8 février 2021, Tesla annonçait avoir acheté 1,5 milliard de dollars en Bitcoins et que l’entreprise prévoyait d’accepter la crypto monnaie comme moyen de paiement pour ses produits. Cet investissement, représentant à l’époque 7.7% de la liquidité de l’entreprise, avait permis à Tesla de gagner 300 millions de dollars en 24h, grâce à la valorisation du Bitcoin. Elon Musk est alors à ce moment devenu une grande influence sur le cours de la première crypto monnaie.

Elon Musk, le DogeFather

Le 2 avril 2019, Elon Musk a mentionné Dogecoin (DOGE) pour la première fois, en faisant apparaître dans un tweet « le Dogecoin pourrait être ma crypto monnaie préférée. C’est plutôt cool ». Le prix de la pièce a alors doublé en 3 jours, passant de 0,002 $ le 1er avril à 0,004 $ le 4 avril.

Un seul mot : « Doge », dans un tweet le 4 février 2020, a été également été suivi d’une augmentation du prix d’environ 120 % en quatre jours. 

En mai 2021, de nombreuses allusions au Dogecoin faites par Elon Musk, évoquant notamment une mission spatiale financée grâce à la devise-chien, ont fait exploser le prix de la devise, qui a alors atteint jusqu’à $0.60. Cette valorisation de plus de 2000% en un an a donc montré l’incroyable influence d’Elon Musk sur le cours de certaines crypto monnaies. 

Un retournement de veste sur le Bitcoin

Elon Musk, qui se montrait comme grand utilisateur du Bitcoin, a montré un retournement de veste ayant d’importantes conséquences pour le prix du BTC en mai 2021. En effet, ce dernier annonçait que Tesla n’accepterait plus les paiements en Bitcoin à cause de l’empreinte énergétique de la production des jetons de BTC. La communauté autour de la crypto monnaie sur Twitter a alors qualifié Elon Musk s’irresponsable quant aux conséquences que ces déclarations pouvaient avoir sur le cours des actifs numériques, déstabilisant les stratégies d’investissement de bon nombre d’utilisateurs. 

Elon Musk n’a cependant pas sonné la fin du Bitcoin. Pour lui, le BTC de Satoshi Nakamoto pourrait encore avoir de l’avenir si celle-ci utilisait davantage d’énergie renouvelable et si elle affichait une plus grande transparence quant à son emprunte carbone. Il garde alors un grand pouvoir sur l’avenir et la valeur de la première crypto monnaie du marché. 

Conclusion

Elon Musk est sans aucun doute un génie. L’homme d’affaires américain met en scène à travers ses actions un objectif global : faire avancer l’humanité sur le sujet technologique, énergétique et spatial. 

Montrant une grande ambition, il est également devenu l’homme le plus riche du monde pendant quelques semaines, dépassant ainsi Jeff Bezos. Même si sa volonté de forte médiatisation et ses déclarations peuvent parfois créer des polémiques, il faut bien avouer que le dirigeant de Tesla a fait avancer de nombreux secteurs technologiques ces dernières décennies, et qu’il ne semble pas prêt à prendre sa retraite.  

Article précédent

Roger Ver - Portrait du célèbre "Bitcoin Jesus" et promoteur du Bitcoin Cash

Article suivant

Crypto4Good : et si on utilisait la crypto pour aider son prochain ?

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share