Découvrez l'univers crypto en profondeur

Justin Sun – Portrait du Fondateur & CEO de TRON – Le millionnaire aux accusations douteuses

Qui est Justin Sun, fondateur du Tron ?

Justin Sun est un célèbre entrepreneur et investisseur dans les cryptomonnaies, principalement connu pour la fondation de Tron (TRX) ainsi que l’achat de BiTtorent. Âgé de 30 ans, Sun est une personnalité très remarquable et talentueuse de la cryptosphère.

Cependant, il a énormément fait parler de lui sur les réseaux sociaux et les médias ces dernières années. Il a de nombreuses fois été accusé de plagiat sur certains projets, notamment comme Ethereum (ETH) ou encore Filecoin (FIL).

Millionnaire à seulement 22 ans, il est désormais devenu populaire dans le monde entier et connu par la plupart des internautes qui s’intéressent à ce milieu, dont l’avenir est très prometteur.

Quelques éléments concernant Justin Sun

  • Fortune personnelle : 200 millions de dollars (au minimum)
  • Twitter : @justinsuntron
  • Âge actuel : 30 ans
  • Lieu de naissance : Xining
  • Nom de naissance : Sūn Yǔchén
  • Études : Université de Pékin / Université de Pennsylvanie

L’enfance de Justin Sun

Justin Sun est né en 1990 à Xining, une ville située dans la province de Qinghai, en Chine. À seulement cinq ans, il déménage avec sa famille à Huizhou, une ville d’environ 3 millions d’habitants, située au sud du pays. Lorsqu’il avait huit ans, ses parents ont divorcé, il est finalement resté avec son père à Huizhou, afin de continuer ses études. Dès son plus jeune âge, Sun avait comme ambition de devenir une personnalité connue dans le monde entier. D’autant plus qu’il se comparait très régulièrement au célèbre Jack Ma, un des plus grands milliardaires d’Asie.

Bien que Sun soit un très bon élève, il s’opposait fréquemment contre les décisions prises par son école ou même les autorités chinoises. Il était désigné comme étant le “leader d’opinion” dans son campus à Huizhou. Par ailleurs, il a rédigé et publié de nombreux articles critiquant le gouvernement chinois. L’un de ses articles publiés sur le magazine “Sprout” a fait le tour du pays et c’est notamment grâce à ce dernier qu’il commence à obtenir une bonne réputation au niveau national.

Université de Pékin

En 2007, il a été accepté à l’université de Pékin, l’une des plus populaires et prestigieuses de Chine. Durant ses années d’études à l’université, Sun organisait souvent des discussions politiques avec de nombreux “intellectuels libéraux“. À cette époque, les articles du futur millionnaire étaient régulièrement utilisés par le site “Beidou”. En 2011, il est apparu en couverture du magazine “Asia Weekly“, notamment après avoir critiqué fermement et publiquement l’université de Pékin.

Au cours de cette même année, il obtient sa licence en histoire avec d’excellentes notes. En octobre 2011, après avoir obtenu son diplôme, il se rend aux États-Unis et entre à l’université de Pennsylvanie. C’est lors de ses deux ans d’études dans cette dernière qu’il découvre une nouvelle passion pour les cryptos. Il s’attache très rapidement à ce milieu et commence à investir dans le Bitcoin (BTC), lorsqu’il était à son plus bas.

En 2013, Sun obtient son diplôme en économie politique à l’université de Pennsylvanie.

Un début de carrière prometteur

Après l’obtention de son diplôme, il décide de retourner à Pékin, estimant qu’il n’y a pas assez d’opportunités aux États-Unis. À cette période, il était déjà un jeune millionnaire, grâce à ses nombreux investissements dans le Bitcoin (BTC).

Fin 2013, peu de temps après son retour en Chine, il se fait recruter par la société de financement “Ripple Labs“. C’est un des premiers à avoir été embauché dans l’entreprise, où il devient représentant en chef peu après. D’après Sun, le Ripple (XRP) était encore plus “magique” que le Bitcoin (BTC).

Au cours de sa carrière chez Ripple Labs, il a fondé sa propre application mobile appelée “Peiwo“. Cette dernière est basée sur l’audio et le streaming vidéo en direct, elle est d’ailleurs très rapidement devenue populaire en Chine. Actuellement, l’application comptabilise plus de 10 millions d’utilisateurs.

D’après Justin Sun, la Chine était “le meilleur environnement pour les entrepreneurs au monde”. Le gouvernement chinois l’a d’ailleurs félicité pour son parcours et ses projets très remarquables. Également, le PDG de la célèbre société Alibaba, Jack Ma, a très vite remarqué le jeune millionnaire et a vu en lui un grand potentiel. De plus, il l’a personnellement invité à étudier dans sa propre université nommée Hupan, en 2015. Il a également lancé un podcast appelé “La voie révolutionnaire vers la liberté financière”. Ce dernier lui a permis de se faire connaître auprès d’un large public basé dans le monde entier.

En 2018, après trois ans d’études au sein de l’université Hopan, il obtient son diplôme, avec une thèse intitulée “La naissance d’un Internet décentralisé”. Une expérience très enrichissante qui lui a permis d’apprendre de nombreuses valeurs commerciales, qu’il va directement appliquer à son entreprise.

Création du Tron (TRX)

C’est en juillet 2017 que Justin Sun décide de fonder son propre projet dans l’écosystème des cryptomonnaies, appelé TRON. Il a d’ailleurs levé près de 70 millions de dollars lors de l’ICO lancée en septembre 2017, afin de financer le développement et les projets de son entreprise.

TRON est une blockchain décentralisée ayant pour but de résoudre les problèmes de “centralisation excessive” sur Internet. Elle permet également aux développeurs d’applications décentralisées (DApps) de créer et d’utiliser des protocoles via des contrats intelligents situés sur la Blockchain.

D’après certains experts, il détient plus de 200 millions de dollars de TRX, ce qui équivaut à environ 25 % de la totalité des jetons en circulation.

Quelques semaines après le lancement, de nombreux sponsors voulaient s’associer à TRON (TRX). Notamment comme la société de vélo oBIKE, basée à Singapour ainsi qu’une plateforme de streaming vidéo appelée Baofeng. Étant la première cryptomonnaie à être lancée en Chine, le projet est très rapidement devenu populaire dans tout le pays.

Cependant, Sun est accusé de “plagiat” pour avoir copié certains passages des livres blancs (white paper) des projets Ethereum (ETH), Filecoin (FIL) ainsi que de BitSwap. D’autant plus que le célèbre créateur d’Ethereum, Vitalik Buterin a réagi sous un de ses tweets :

Néanmoins, Sun a nié les accusations, en expliquant que c’était dû à un problème de traduction, car le white paper affiché sur la plateforme TRON est rédigé en chinois.

L’acquisition du site BitTorent

En 2019, Sun achète la société BitTorrent, la plus grande plateforme de partage de fichiers, pour la somme de 126 millions de dollars. Cette acquisition avait pour but d’augmenter le nombre d’utilisateurs de TRON. L’objectif était de transformer les 100 millions de clients actifs mensuels de BitTorrent en utilisateurs de TRX. Le cours de la crypto monnaie a immédiatement augmenté après cette annonce.

En février 2019, il décide de créer la propre crypto monnaie de BitTorent, appelée BTT. L’ICO a généré plusieurs millions de dollars en seulement quelques minutes. L’altcoin est maintenant positionné à la 46ᵉ place du classement CoinMarketCap, avec une capitalisation estimée à plus de 3,4 milliards de dollars.

Déjeuner privé avec le célèbre Warren Buffett

En juillet 2019, il a l’opportunité de participer à un déjeuner de charité annuel, avec le légendaire milliardaire américain et PDG de Berkshire Hathaway, Warren Buffett. Afin de promouvoir un maximum cette rencontre, Sun a invité l’ancien président Donald Trump et d’autres personnalités connues à le rejoindre. Cependant, quelques jours avant le déjeuner, Sun a reporté le rendez-vous pour des raisons médicales.

Cette nouvelle a énormément fait parler d’elle et a été très critiquée par la communauté, notamment sur les réseaux sociaux.

Néanmoins, le 23 janvier 2020, la fameuse rencontre avec Warren Buffett a bien eu lieu, dans la ville d’Omaha, au Nebraska. Durant ce déjeuner de charité, le jeune millionnaire a donné plus de 4,5 millions de dollars. Cet argent a été reversé à la Glide Foundation, une organisation caritative qui aide les sans-abri. Une telle somme n’avait pas été récoltée depuis 20 ans.

Conclusion

Bien que Justin Sun ait été accusé par de nombreuses personnes, il n’en est pas moins un entrepreneur très talentueux et ambitieux, voulant faire progresser ce milieu en apportant de nombreux changements.

D’autant plus qu’avec ses 2 millions d’abonnés sur Twitter, il informe très régulièrement sa communauté sur les modifications apportées à TRON.

Article précédent

Qu'est-ce qu'une ICO (Initial Coin Offering) ?

Article suivant

La Banque de France s'associe à la Suisse dans des essais de monnaie numérique de Banque Centrale

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share