Découvrez l'univers crypto en profondeur

DEIP, le créateur au centre de la Finance Décentralisée du Web 3.0

“Gérer la créativité suppose de savoir avant tout quand tirer profit du caractère non compétitif des idées, puis quand faire valoir des droits de propriété intellectuelle et faire de ses idées des produits compétitifs. Ces deux décisions sont au coeur même du processus de gestion.”

The Creative Economy, John Howkins

La CNUCED, la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement prédisait le 13 janvier que “l’année 2021 est riche de promesses pour l’économie créative”. Elle consacrera l’année 2021 à l’économie créative et à sa promotion du développement durable. Les individus, moteurs de l’internet 3.0 sont désormais les sources de connaissances et d’innovations.

Dans cette perspective le projet DEIP vise à placer les créateurs au centre de l’économie de la web décentralisé. Le prestigieux cabinet d’audit et de conseil Deloitte fournissait un rapport sur l’économie créative, qui aurait une tendance à croître de 40 % dans la décennie de 2020.

L’économie traditionnelle montre ses limites et ces dernières entravent le développement de l’économie créative. Les technologies décentralisatrices telles que la Blockchain permettront l’avènement de cette nouvelle économie au XXIe siècle. Les créateurs seront au centre de l’économie créative décentralisée que DEIP vise à construire.

Présentation

Le projet DEIP est mis en œuvre par Collective Intelligence Labs, une ambitieuse équipe d’architectes, chercheurs, développeurs et designers travaillant sur les technologies qui permettront la décentralisation de la gouvernance au sein du Web 3.0. En 2018, le protocole est lancé et vise à construire une infrastructure décentralisée qui structurera l’économie des créateurs alors en plein essor.

À travers la tokenisation, la DeFi ou encore la gouvernance décentralisée permise par la blockchain, DEIP encourage l’investissement dans le capital humain. Ils visent à protéger les créateurs quant à la propriété intellectuelle sur l’internet décentralisé et à la commercialisation de leur travail. Il est le premier protocole du Web 3.0 qui permet la tokenisation d’actifs incorporels d’une grande valeur et qui garantit la propriété intellectuelle dans ce Nouveau Monde numérique décentralisé.

Les F-NFT sont une évolution au sein d’une révolution encore à ses premiers stades. La pertinence du projet réside dans cette capacité à rendre possible la commercialisation et l’acquisition d’un token non fongible par plusieurs personnes. Si cela paraît peu pertinent pour une œuvre artistique, pour des actifs incorporels tels que des marques des brevets par exemple, ces NFT fractionnés offrent une assurance de liquidité et de crédibilité grâce à l’écosystème construit par cette équipe et à son modèle de consensus par preuve de réputation.

Cet article vous est proposé en collaboration avec DEIP

DEIP, le protocole du Web 3.0 pour l’économie des créateurs

Le modèle économique classique connaît des évolutions grâce à la blockchain et aux cryptomonnaies. L’internet décentralisé qui se construit permettra l’avènement de “l’économie des créateurs”, dont le principe fondamental fonctionnera grâce aux infrastructures décentralisées du Web 3.0, le tout accessible n’importe où dans le monde.

Le projet DEIP vise à soutenir et sécuriser le créateur grâce à la blockchain, ces derniers pourront authentifier leurs œuvres et innovations grâce à la tokenisation des actifs incorporels et se financer grâce aux instruments de la DeFi. L’économie du créateur du Web 3.0 permettra une croissance exponentielle de la création, des technologies, des inventions et des arts.

Le créateur est au centre du projet et dispose d’un écosystème tout entier lui permettant de créer, d’innover et de développer des applications du Web 3.0, à l’aide des interfaces mises à disposition en open-source par DEIP. Ce protocole multi-chain encourage la créativité et permet aux créateurs de disposer d’un cadre efficace et sécurisant pour le développement de ses applications. DEIP se place en tant que pionnier dans ce domaine en mettant en œuvre une infrastructure décentralisée et complète fournissant un ensemble de protocoles et d’innovations technologiques.

Les Fonctionnalités du réseau

La tokenisation du réseau DEIP vous permet de transformer tout actif incorporel en un NFT fractionné, cette innovation issue de la récente technologie NFT a pour but de non seulement numériser des actifs immatériels, mais de les sécuriser, d’assurer leur authenticité ainsi que leur commercialisation. La fraction d’un NFT permet au token initial d’être divisé en plusieurs parts qui seraient vendues séparément, cette méthode est particulièrement pertinente puisqu’elle tend à protéger la propriété intellectuelle, à encourager l’innovation et à promouvoir l’économie des créateurs.

Exemple de F-NFT sur la blockchain Ethereum

Le F-NFT est un jeton non fongible fractionné, ce NFT est intrinsèquement couplé à un token de la blockchain sur laquelle il est construit. Les blockchains doivent donc disposer des protocoles nécessaires à ce processus. Or les jetons non fongibles ne sont pas des actifs liquides, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas tendance à être échangés rapidement ou facilement contre des liquidités. Alors leur implémentation dans le secteur du développement numérique et de l’innovation serait impossible, car ces actifs immatériels nécessitent une assurance pour encourager les investissements.

Les créateurs en quête de financement doivent donc assurer aux investisseurs la liquidité des actifs incorporels pour générer de la confiance. C’est alors qu’un modèle de consensus en Proof-of-Reputation est mis en œuvre pour renforcer la sécurité du protocole Proof-of-Stake sur lequel la blockchain Substrate fonctionne.

Les protocoles de liquidités vous permettront de tirer parti de dérivés programmables, spécialement conçus pour débloquer la liquidité des actifs incorporels :

  • Découverte des prix pour les actifs incorporels tokenisés
  • Protocole de liquidité dynamique pour stimuler la rentabilité des actifs
  • Marché secondaire pour les actifs incorporels à jeton
  • Cotation des actifs tokenisés sur une bourse décentralisée
  • Évaluation décentralisée des risques
  • Passerelle vers Ethereum et d’autres protocoles pour une liquidité supplémentaire

Le fonctionnement

DEIP est une infrastructure décentralisée promouvant l’économie créative. Il fournit au Web3 des protocoles, des applications et des outils pour toutes les industries afin de permettre cette transition de l’économie traditionnelle, “de capture”, à l’économie du créateur, créative. Fonctionnant sur la blockchain Substrate, celle-ci permet l’interopérabilité des protocoles et assure la scalabilité nécessaire au réseau grâce à sa flexibilité.

Cette malléabilité du réseau couplé à son riche écosystème offre à ce projet une crédibilité et une pertinence qui pose les premiers pavés de l’internet 3.0. Ce projet se positionne en tant que pionnier dans l’instauration de l’internet décentralisé et de l’économie créative, s’appuyant sur le capital humain. L’équité et la créativité sont les pierres angulaires du Web 3.0, c’est pour cela que l’équipe de ce projet assure une gouvernance décentralisée indispensable au fonctionnement à long terme de ce protocole.

L’innovation majeure est le concept de F-NFT, les Fractionalized Non-Fungible Token, qui résolvent de nombreux problèmes liés aux NFT. Tant ces derniers ont connu une effervescence grâce aux diverses collections telles que les Bored Ape Yacht Club ou encore les CryptoPunks pour les plus prestigieuses, les non-fungible token ont démontré certains problèmes liés à leur liquidité. Or afin de tokeniser des actifs incorporels il est indispensable d’assurer la liquidité du jeton afin d’inciter au financement.

Les F-NFT pour une gouvernance décentralisée des actifs immatériels

Le Web 3.0 a pour ambition de transformer le monde numérique en bénéficiant de la décentralisation technologique qu’offre la blockchain. Les actifs incorporels sont les prochaines cibles de ce développement, leur particulier réside dans leur immatérialité, ils comprennent les logiciels, les dépôts de marques ou brevets, ou encore les droits au bail par exemple.

Les F-NFT permettent aux actifs incorporels : brevets, baux immobiliers…, de ne pas être confronté aux problèmes de liquidité que pose l’acquisition entière d’un actif incorporel sous forme de simple NFT. Ces derniers n’assurant pas un retour de liquidité, ces actifs ne disposeraient pas des assurances nécessaires à leur commercialisation.

Un des bénéfices principaux de ces NFT fractionnés réside dans la découverte des prix à partir des transactions sur le marché secondaire. Le prix de chaque fraction du NFT qui est vendu sur le marché définira le prix de l’actif total. Par exemple, cette méthode est particulièrement utile pour les actifs dérivés dans le cas où ce dernier est un F-NFT ou son pool.

Mais l’avantage majeur des NFT fractionnés est le fait qu’il est plus simple de retirer ses liquidités que si l’on possédait l’entièreté du token. Ce qui est permis par des échanges on-chain ou des protocoles de liquidité.

La finance décentralisée, moteur de l’économie créative et du Web 3.0

L’internet 2.0 et le système bancaire traditionnel entravent le développement des créateurs. Le projet de DEIP est de créer un système financier décentralisé fournissant les outils nécessaires à ce développement, les perspectives que la DeFi offre à l’économie des créateurs est sans précédent. Les protocoles [mis en œuvre par DEIP permet d’assurer la sécurité du réseau et la liquidité indispensable aux F-NFT.

Le Protocole de Liquidité Dynamique [DLP] fournit des mécanismes de liquidité supplémentaires aux actifs incorporels. Ce protocole permet d’emprunter un stablecoin dX en échange d’actifs incorporels tokenisés bloqués comme garantie. dX est un stablecoin décentralisé multicollatéral couplé avec un F-NFT comme actif sous-jacent et est assuré par une monnaie fiat. Ce protocole a pour but d’inciter à l’investissement, car désormais si un investisseur souhaite retirer son F-NFT, ce dernier doit fournir le montant

Un stablecoin multicollatéral tel que le dX est fondé sur le principe de non-appartenance. Ce type de stablecoin a pour but d’être un actif collatéral permettant de supporter le besoin de liquidité d’un F-NFT.

Une Infrastructure décentralisée et complète

Financement et Gouvernance

Le protocole DEIP nécessite une gouvernance décentralisée qui permette son développement et sa sécurisation. Le besoin de liquidité indispensable au protocole s’appuie sur un système de récompense pour les détenteurs du token DEIP. Un conseil de gouvernance est créé, 12 sièges y sont présents te peuvent attendre le nombre de 30. Un siège est accessible par le staking alors que ces derniers sont délivrés aux plus gros détenteurs de DEIP.

Vedai : Un portail d’investissement au capital humain

Vedai est une plateforme d’investissement qui permet aux entreprises et aux particuliers d’investir dans des programmes d’accords de partage des revenus (ISA) des formations au codage. Ce mécanisme d’investissement novateur permet de faire converger les intérêts pour tous les acteurs de l’éducation et de faire progresser le développement du capital humain mondial.

DEIP : Transfert de technologie

Le portail de transfert de technologie DEIP est une plateforme gratuite et open-source pour la commercialisation des technologies, construite avec les constructeurs DEIP. Dans ce portail, les acteurs établis dans le secteur du transfert de technologie (principalement les universités) disposent d’un portail pour répertorier les technologies dans un réseau ouvert, offrant à d’autres la possibilité d’obtenir une licence ou d’investir dans ces technologies.

Action : Incubateur de la science citoyenne [participative]

Le portail de projets ACTION est une plateforme pour les projets de science citoyenne, construite à l’aide des constructeurs DEIP. Dans ce portail, ACTION regroupe les projets de science citoyenne afin d’évaluer leur qualité et leurs performances via un processus personnalisé d’examen par les pairs.

Prévente du Token DEIP du 28 octobre au 30 novembre 2021

Le token DEIP est la crypto monnaie utilisée comme monnaie de paiement sur la plateforme. La méthode de distribution des tokens DEIP assure une forme de décentralisation essentielle pour le projet. La prévente du token est établie entre le 28 octobre et le 30 novembre 2021. Plus d’infos sur leur medium.

Les Fondateurs de DEIP

Conclusion

Si comme le disait Thomas Hobbes, “l’homme est un loup pour l’homme”, cette révolution technologique renversera ce paradigme et permettra aux intérêts individuels de converger et de fusionner au sein des systèmes décentralisés du Web 3.0. Le protocole DEIP et son riche écosystème permettront l’avènement de l’économie du créateur sur le web décentralisé, ils posent les premières pierres d’une nouvelle ère, dans laquelle la technologie tend à la convergence des savoirs, de la créativité et des richesses.

La société Collective Intelligence Labs a récemment collecté plus de 2 millions de dollars pour développer la plateforme, les nombreuses collaborations de DEIP offrent à ce protocole une portée et un avenir qui mérite toute votre attention. La Blockchain est une révolution en plein essor et ce jeune projet qui a vu le jour en 2018 démontre le potentiel de transformation du monde grâce au Web 3.0.

“La Blockchain est la solution aux problèmes majeurs de redistribution des ressources.”

Alex Shkor

Liens utiles pour suivre DEIP WORLD

Sources

Article précédent

Coin Hebdo #19 : Les Actualités de la semaine du 25 octobre 2021

Article suivant

Les crypto monnaies, un marché en quête d'Indépendance

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share