Découvrez l'univers crypto en profondeur

Crypto, NFT et Culture : Comment la Blockchain révolutionne l’Industrie

Comprenez l’impact sur l’économie, la culture et les sociétés de la révolution crypto, des NFT [Non-Fungible Tokens] et de l’Art numérique.
Crypto NFT

Les NFT seront à l’art ce que l’écriture fût à la parole

25 avril 2021, le célèbre rappeur et businessman Jay-Z fait l’acquisition du CryptoPunks #6095 pour 55 ETH, une valeur de 126 000 dollars (110 000 euros) à l’époque. Cet achat qui ne serait remarqué que pour sa valeur économique cache en réalité une perspective bien plus grande qu’un simple enjeu financier. Jay-Z a dominé puis influencé l’industrie musicale américaine. Il est un pilier de la culture urbaine, cette culture populaire qui domine le XXIe siècle. Son influence impacte de nombreuses tendances, les comportements, la mode, la consommation et la communication. Modèles de réussite, ces rappeurs suscitent les passions et l’émotion, c’est donc cet aspect qui va offrir à l’acquisition de cette œuvre artistique numérique toute sa valeur.

Rap
NFT

La Culture au XXIe siècle

Le numérique s’empare de chaque activité afin d’améliorer leur efficacité et leur accessibilité. L’industrie artistique a déjà connu au cours des années 2010 une phase de transformation, propulsant les plateformes de streaming, telles que Spotify ou Netflix, au cœur de la production culturelle.

Les utilisateurs ont désormais un accès simplifié et plus direct avec leurs artistes, ce qui accroît la diversité tant dans la consommation que dans la production. L’Ubérisation tend vers cette décentralisation effective qui se constitue au sein de l’écosystème crypto, alors que les industries se sont dans un premier temps adaptées à cette nouvelle forme de production et de consommation.

Uberisation
Décentralisation
Web 3.0

Le développement de l’espace Crypto pourrait entraîner cette prochaine révolution culturelle et lancer de nouveaux défis à ses acteurs, les “early adopters” du Bitcoin seraient les pionniers du XXIe siècle.

Le Web 3.0 se construira par le bas grâce aux crypto monnaies et leurs technologies, le monde traditionnel se prépare déjà à ce phénomène mondial de redistribution, non seulement des richesses, mais aussi des pouvoirs. La décennie 2020 marque le tournant ruée vers l’or numérique.

La décentralisation de la production et de la consommation artistiques

Les premières formes de décentralisation économique résident dans l’ubérisation, mais ce modèle soulevait de nombreux problèmes, car la décentralisation était partielle. Prenons l’exemple des grandes sociétés de l’internet 2.0 : YouTube, Spotify, Netflix, Uber, Airbnb… Celles-ci sont toutes des entités centralisées.

L’internet 3.0 a pour but de permettre cette décentralisation totale et effective. Désormais, la détention de certains tokens permet par exemple de participer à la gouvernance d’un club (design des maillots, évènement…). Comme nous le met en évidence la multiplication des projets NFT qui se construisent sur les blockchains Ethereum et Solana, mis en vente sur les différentes plateformes telles qu’Opensea ou Solanart, ce marché a un grand potentiel. Ces derniers font œuvre de du potentiel de développement du marché des NFT.

nft
Crypto

Les NFT, tokens non fongibles, représentent désormais un vrai marché concurrentiel dans lequel l’influence, la rareté et l’émotion jouent un rôle important. Owen Simonin, dit Hasheur, le justifie en ces mots : « Ce qui est numérique comme des logiciels ou un bonus payant dans un jeu vidéo peut avoir de la valeur, mais on perd cette notion de rareté, car l’objet est duplicable. Le NFT corrige ça, car il est unique. Qu’il soit sous forme d’image, de vidéo, de musique, de skin dans un jeu ou n’importe quoi d’autre, si vous l’avez, vous aurez la certitude que vous serez le seul à le posséder ».

Les capacités d’applications de ces jetons non fongibles sont diverses et révolutionnaires, cette innovation pourrait transformer les marchés du transport, de l’immobilier ou de l’art, par exemple. Mais la valeur des objets numérique repose dans une perspective plus lointaine et profonde, qui repose dans l’importance de l’identité numérique.

Le Metaverse, l’avenir du réseau social

L’avènement des influenceurs et des applications comme Instagram, dans lesquelles la vie privée est exhibée dans l’espace public digital, démontre l’importance que peut avoir son “être numérique”. Et si un fichier .JPEG devenait notre miroir.

Alors que dans un jeu vidéo un “skin” peut définir votre prestige, les avatars du Metaverse pourraient ainsi devenir notre nouvelle “identité virtuelle”. Je n’explorerai pas la thématique transhumaniste et cypherpunk, dans une perspective à moyen terme, la réalité virtuelle paraît être le meilleur outil pour ces univers virtuels.

Metaverse
NFT

Ce monde virtuel déjà imaginé dans la Pop Culture et la Science-Fiction n’a jamais été aussi proche de la réalité. Les collections NFT attirent les stars du sport et de la musique, qui prouvent et affirment que le statut virtuel devient partie intégrante du statut social.

Le cas des CryptoPunks ou des Bored Ape Yacht Club démontre l’importance et la valeur de l’art et du statut numérique. La démocratisation se fera par l’influence des icônes populaires sur les tendances sociétales. L’identité virtuelle, le statut numérique et la décentralisation technologique rendront l’industrie culturelle plus prospère et importante qu’auparavant.

Le Play-to-Earn, le projet du Gaming 2.0

Les jeux vidéo représentent un secteur d’activité et de production en effervescence, de plus en plus d’utilisateurs alimentent son économie et les innovations ne cessent de naître. La professionnalisation de ce loisir marque un évènement pour cette industrie, alors qu’elle règne désormais en maître dans le secteur du divertissement. Alimentés par le développement des technologies de réalité virtuelle et le phénomène de Metaverse, les jeux vidéo entrent dans une nouvelle ère.

Le phénomène du Play-to-Earn offre une dimension supplémentaire aux jeux-vidéo, outre le divertissement ces derniers deviennent des sources de rémunération. Si les Play-to-Earn ne sont qu’au début de leur développement, ils représentent une réelle opportunité de développement pour cette industrie. Leurs monnaies [tokens] permettent autant l’usage que l’investissement de ces objets-actifs.

Les Metaverse, des univers virtuels, sont en cours de création et de développement. Ces derniers pourraient représenter de nouveaux lieux d’interactions, de travail et de divertissement. On remarque que dans des pays en développement ou dans lesquels la jeune population souffre de chômage ou de précarité, ces jeux vidéo qui récompensent les joueurs actifs et investis permettent d’offrir des perspectives de croissance et d’activité dans ces régions.

L’Espace Crypto, une plateforme d’exposition pour le sport

Le sport représente pour l’espace crypto un moyen de diffusion efficace, mais surtout évident. Car il implique la passion et l’intérêt de ses fans, ces derniers deviennent des acteurs et des pièces importants de cette industrie. Les supporters pourront désormais prendre une place plus importante dans leurs clubs et le développement de leur sport.

Acteur majeur de la culture populaire, l’industrie sportive jouera un rôle prédominant dans la popularisation des blockchains et des crypto-actifs. La NBA s’associe à DapperLabs pour créer la marketplace de NFT, NBA TopShot, des “moments” NBA. Alors qu’une de ses superstars Stephen Curry fait l’acquisition de nombreux NFT dont un BAYC [Bored Ape Yacht Club #7990], pour une valeur de 55 ETH, soit 180 000 dollars (155 000 euros). Cela n’est pas étonnant tant on connaît l’influence réciproque de la culture basket et de la culture urbaine.

Les Fans Token du PSG, démontrent l’intérêt croissant des clubs pour les crypto monnaies et leur environnement. L’achat de ces jetons, sur des plateformes comme Binance, permet d’impliquer les fans dans leur système de gouvernance à travers des sessions de vote. Cette interaction est principalement permise par le token Chiliz.

Leur système de gouvernance peut désormais impliquer les fans à travers des sessions de vote. Cette implication des fans par les clubs et la multiplication des sponsors de l’Espace Crypto avec les grands clubs européens offrent de la valeur et du crédit à ce phénomène. La plateforme française Sorare, qui permet la collection et l’utilisation des cartes de joueurs en NFT, démontre le potentiel de cette technologie et de la blockchain dans le monde du sport.

Enfin je citerai la collaboration de certaines écuries de Formule 1 avec des plateformes de blockchains ou des exchange. Comme les exemples du sponsor de la blockchain Tezos pour les écuries Red Bull et McLaren ou encore l’exchange FTX, devenu le sponsor principal de l’écurie Mercedes, leader de la F1. On remarque que les plus grands noms des différentes disciplines mettent en valeur cet espace crypto.

Musique et Crypto, l’industrie musicale décentralisée

L’industrie musicale s’empare également du phénomène NFT, le rappeur français Booba a récemment annoncé sortir son prochain single “TN” exclusivement en NFT lors d’une interview Konbini. Après avoir précédemment mis aux enchères 10 bustes en bronze à son effigie en NFT, ces exemples sont d’autant plus intéressants qu’ils démontrent l’importance de ces jetons numériques.

Audius
Musique
Blockchain
Audius, la plateforme de streaming musical en vogue sur la blockchain

Un des derniers acteurs qui a émergé de cet espace crypto est Snoop Dogg, alors qu’il révélait être derrière le compte Twitter pro-NFT Cosomo de Medici. Outre le côté technologique, ces artistes tentent de montrer une autre voie dans laquelle ils deviennent plus indépendants. Puisqu’une des problématiques des industries artistiques réside dans les monopoles de certaines entreprises de production. Si les plateformes de streaming ont déjà bouleversé l’industrie musicale, le pouvoir décentralisateur de la blockchain permettra à chaque industrie de se transformer en profondeur.

L’Art numérique, comment les NFT transforment le marché

Au cours de la décennie 2010, les mondes de la culture et du sport sont bouleversés, mais le milieu de l’art ne connaît que très peu d’évolutions. Alors que la créativité est son moteur, on remarque que de nombreux freins entravent la création artistique. Les NFTs permettent ainsi à chaque artiste de créer, de collaborer et d’échanger leurs œuvres. Ces jetons numériques offrent de nouvelles perspectives de création et d’échange, tant aux créateurs qu’aux collectionneurs. Cette ouverture du marché à des dimensions planétaires étend l’horizon de développement de l’industrie culturelle.

Rarible
NFT
Marketplace
Rarible

La dernière étape à franchir avant une démocratisation effective reste la mise en œuvre d’un cadre légal, qui fournit un gage de confiance vis-à-vis de ces titres de propriété numériques. Les industries culturelles se trouvent au point de convergence d’une technologie révolutionnaire et d’une volonté d’indépendance des artistes. L’introduction de grandes maisons d’enchères telles que Sotheby’s ou Christie’s démontre l’intérêt réel des acteurs du monde traditionnel pour cette innovation. Les wallet permettent la collection de ces œuvres, les musées et galeries pourraient se numériser et briser les frontières matérielles en imaginant des expositions virtuelles.

La blockchain et les NFT représentent une révolution capable de transformer les industries, les productions, les interactions et les échanges. Les perspectives de développement du web 3.0 engagent une décentralisation de ces pratiques. Nous entrons dans l’ère de l’Homo Numericus, dans laquelle l’identité et le prestige numériques disposeront d’une valeur tout aussi importante, si ce n’est plus, que le statut social classique. Les projets de développement dans l’industrie musicale et culturelle ne cesseront de croître sous l’impulsion des développeurs, des artistes et des fans.

Les industries culturelles doivent se saisir de cette opportunité pour s’adapter et subsister dans cet espace numérique décentralisé.

Sources

Article précédent
aurory-aury

Aurory, le Play to Earn prometteur de Solana, lance son IDO

Article suivant

Coin Hebdo #18 : Les Actualités de la semaine du 18 octobre 2021

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
1
Share