NEAR Protocol (NEAR) : la blockchain ultra accessible aux utilisateurs & développeurs

logo near protocol blockchain sharding

Introduction

Ces dernières années un grand nombre de réseaux est apparu en suivant la route tracée par Bitcoin et plus récemment Ethereum

Cependant, aucune de ces solutions n’est parvenue à un système capable de supporter une adoption à grande échelle pour des centaines de millions d'utilisateurs. C'est-ce que tente de réaliser le projet NEAR en devenant une référence du monde du Web 3 en offrant une accessibilité sans précédent aux développeurs et utilisateurs du monde entier. 

NEAR désire en finir avec les vieux travers du Web 2.0 avec toutes les questions de propriété des données, ce qu’elles impliquent. Le projet souhaite apporter un écosystème de confiance pour la gestion des actifs de valeurs. 

La mission concrète de NEAR est de devenir un écosystème de référence pour la construction d’applications décentralisées. 

Qu’est-ce que c’est NEAR Protocol ?

NEAR Protocol est une blockchain de type layer 1 (Couche 1) fonctionnant avec un mécanisme de Proof of Stake servant à la construction d'applications décentralisées et à l’adoption du Web 3.0 à grande échelle. 

Le réseau NEAR est neutre en carbone, évolutif et sécurisé notamment grâce à un système de sharding appelé Nightshade dont nous reparlerons dans la partie dédiée à la technologie. NEAR Protocol propose une finalité des transactions extrêmement rapide (1~2 sec), permettant ainsi l'utilisation d'applications en quasi temps réel.

Le protocole NEAR prend également en charge des langages de programmation très populaires tels que AssemblyScript très similaire au langage TypeScript (une version modifiée de JavaScript) très populaire chez les développeurs.  

À l’avenir NEAR prendra en charge d’autres langages très populaires afin de réduire au maximum le temps d’apprentissage des futurs développeurs souhaitant devenir acteurs de l’écosystème. 

NEAR fut fondé en 2017 par Alexander Skidanov tirant son expérience en partie de sa contribution chez Microsoft et Illia Polosukhin ayant un bagage de plus de 10 ans dans l’industrie du développement. 

Néanmoins, ce n’est qu’en 2018 que la vision de leur réseau blockchain est née au sein du projet.

Near protocole team

La vision de NEAR Protcol

L’objectif est simple, permettre aux développeurs et aux entrepreneurs de créer facilement et durablement des applications qui sécurisent des actifs de grande valeur comme de l'argent et des informations d’identité, tout en rendant le réseau suffisamment performant et accessible pour que les consommateurs n’aient plus de barrière à l’entrée. 

Les fondateurs de NEAR estiment qu’un réseau possédant une capacité élevée, mais un niveau d’accessibilité utilisateur et développeurs quasiment nul – comme certains réseaux le proposent actuellement – n’est pas pertinent du tout

Ils émettent une analogie pour comprendre le problème, qui traite d’un stade de foot pouvant accueillir 100 000 personnes construit au milieu du désert et donc très peu accessible pour la très grande majorité. 

Par conséquent, pour eux, le problème prioritaire à résoudre est de savoir comment permettre aux développeurs de créer facilement des applications utiles que les utilisateurs peuvent réellement utiliser et qui génèrent une valeur durable pour ces développeurs. 

Cette vision est basée sur le constat que l’architecture réseau actuelle fait ressortir des problèmes d’utilisation et d’évolutivité rendant quasiment impossible l’adoption par les innovateurs n’ayant pas un niveau technique élevé. 

near protocol

En effet, on peut relever la statistique suivante exprimant un taux d’abandon de 97% à 99% des utilisateurs finaux lorsqu’ils utilisent des applications. Également, on relèvera une forte frustration présente chez les développeurs concernant la création ou la maintenance d’applications. 

C’est pour cette raison que NEAR fournit une suite de développement donnant accès aux développeurs à un ensemble d’outils permettant de créer, tester et déployer facilement des applications. 

Ces outils et API offrent aux développeurs un environnement similaire à celui des applications web traditionnelles. 

En outre, NEAR protocol se base sur un certain nombre de principes clés afin d’atteindre son but : 

  • Facilité d'utilisation : Les applications déployées sur la plateforme doivent être faciles à utiliser pour les utilisateurs finaux et faciles à créer pour les développeurs. Dans la mesure du possible le projet encourage au maximum les développeurs d’applications à utiliser des modèles simples et répandus ainsi que des langages de programmation familiers pendant la durée du développement

  • Évolutivité : La plateforme doit pouvoir évoluer sans limites, tant que cela se justifie d'un point de vue économique, afin de prendre en charge des applications de grande envergure, utilisées dans le monde entier

  • Simplicité : La conception de chacun des composants du système doit être aussi simple que possible afin d'atteindre son objectif principal. Privilégiez la simplicité, le pragmatisme et la facilité de compréhension à la perfection théorique

  • Décentralisation durable : La plateforme doit encourager une décentralisation significative à court et long terme afin de sécuriser correctement la valeur qu'elle héberge
day0 Blog near protocol

NEAR protocol, comment ça marche ?

Le protocol NEAR fournit une infrastructure en cloud exploitée par la communauté pour déployer et exécuter des applications décentralisées (dApps). 

Son jeton, le NEAR, permet à la plateforme de fonctionner, mais il permet également aux applications construites sur le protocole NEAR de communiquer entre elles. 

Mises ensemble, toutes ces fonctionnalités permettent aux développeurs de construire des backend résistant à la censure pour des smart contrats (contrats intelligents) impliquant des actifs de valeur comme des actifs numériques et des données d’identité. 

L’infrastructure qui constitue ce cloud est quant à elle constituée de nœuds (nodes). Comme dans beaucoup de réseaux blockchain PoS (Proof of Stake), les acteurs du réseau gérant les nœuds possèdent un droit de gouvernance permettant de participer aux décisions de mise à jour du système.  

Également, comme dans beaucoup de systèmes adoptant le mécanisme de Proof of Stake, les jetons mis en séquestre représentent une garantie qui sera perdue en cas de mauvais comportement des nœuds.  

Ceci est l’un des nombreux moyens garantissant la bienveillance des acteurs du réseau. 

La plateforme NEAR est conçue pour être utilisée de manière indépendante et sans permission, mais un ensemble d'outils et d'implémentations de références est intégré pour faciliter son utilisation par les développeurs et les utilisateurs finaux.  

Ces outils sont notamment composés de : 

  • Le SDK NEAR : Pour rappel, un SDK est un kit de développement logiciel (outils). Rappelons que NEAR supporte les langages Rust et AssemblyScript (JavaScript modifié) pour la création de contrats intelligents. Afin que l’expérience de développement soit la plus simple possible, NEAR donne l’accès à un SDK complet comprenant des structures de données standard, des exemples et des outils de test pour ces deux langages
  • Le Wallet NEAR : La plateforme NEAR implémente un portefeuille à sa plateforme ultra-accessible permettant de stocker des actifs et utiliser le réseau dans son ensemble. À l’avenir, il comprendra éventuellement une fonctionnalité intégrée permettant aux détenteurs de participer facilement aux processus de staking et de gouvernance sur le réseau
  • NEAR Explorer : Pour faciliter le débogage des contrats et la compréhension des performances du réseau, l'Explorer présente les informations de la blockchain dans un format Web facile à comprendre
  • Outils de ligne de commande NEAR : L'équipe NEAR fournit un ensemble d'outils de ligne de commande simples pour permettre aux développeurs de créer, tester et déployer facilement des applications à partir de leurs environnements locaux

Voici un aperçu de ce que peut proposer la plateforme NEAR à ses utilisateurs et développeurs.

near protocol javascript

La technologie derrière NEAR

Afin de garantir une bonne évolutivité, NEAR s’adonne au Sharding de sa chaîne en un nombre potentiellement illimité de sous chaînes (subchains) pouvant fonctionner chacune en parallèle des autres. 

Malgré le trilemme irrésolu des blockchains, les approches de NEAR en matière de sharding et de sélection des validateurs offrent une évolutivité et une décentralisation significatives tout en atténuant les compromis en matière de sécurité qui se produisent normalement avec de telles améliorations. 

Le Sharding

Afin de pallier les problèmes d’évolutivité, certains réseaux adoptent l’approche du Sharding. 

Il s’agit d’une mise à l’échelle horizontale du réseau en exécutant plusieurs blockchains (shard) communiquant entre elles pour augmenter la puissance de calcul. 

Ce concept implique alors la fragmentation des données en ensembles plus petits et moins volumineux, ce qui les rend plus légères et donc plus faciles à gérer, mais également moins centralisés

Il est important de noter que chaque Shard possède ses propres validateurs. 

Il existe un certain nombre de manières de faire communiquer ces shards au sein du réseau avec tous leurs avantages et leurs inconvénients. 

NEAR opte pour une Beacon Chain avec rollback permettant, à la Beacon Chain de vérifier toutes les transitions d’état des subchain (Shards). Ainsi, si un problème est détecté, toutes les chaines sont ramenées en arrière avant l’apparition du problème (rollback).

Sharding

Dans ce modèle, les validateurs ne sont pas toujours les mêmes et effectuent une rotation quotidienne afin de limiter davantage la possibilité de corruption et donc améliorer la sécurité. Cependant, le risque de corruption est toujours possible sur la plage de temps de rotation. 

Pour pallier ce problème, certains protocoles utilisent la même logique et améliorent sa sécurité contre la corruption des validateurs d’une shard (bien que déjà robuste) en utilisant un comité de validateurs plus petit effectuant des rotations beaucoup plus rapides (quelques minutes) que d’ordinaire pour valider les shards.  

Cette solution est relativement viable en termes de sécurité. Cependant, pour qu’elle soit mise en application, il est nécessaire que tout le comité de validateurs puisse vérifier l’état de chaque shard sur leur temps de rotation (quelques minutes). 

C’est ici que la problématique est grandissante, car il est difficile d’envoyer l’état à chaque changement des shards sachant que les transactions sont limitées en volume de données pouvant être envoyé. 

C’est précisément ici que NEAR protocol innove avec son Sharding Nightshade.

Nightshade

Contrairement au système habituellement utilisé pour le sharding, Nightshade modélise son système en une seule et même blockchain dans laquelle chaque bloc contient de manière ordonnée et logique toutes les transactions de toutes les shards et met également à jour leur état. 

Dans ces blocs, les transactions sont, elles, divisées en morceaux appelés “chunks”, pour lesquels 1 chunk correspondra à une shard.

Nightshade Near protocole

Les validateurs n’ont néanmoins pas besoin de télécharger l’intégralité du bloc. En effet, il leur suffit de maintenir uniquement l’état qui correspond au shard pour lequel ils valident des transactions. 

Il est bon de noter que la cadence de production de bloc est régulière et cela, que les shard aient produit leurs chunks ou non. 

Récapitulons, l'état de la chaîne principale est divisé en shards, et chaque producteur et validateur de blocs n'a à télécharger localement qu'un sous-ensemble (une fraction) de l'état qui correspond à un sous-ensemble des shards. Également, ils ne traitent et ne valident que les transactions qui affectent ces parties de l'état. 

Ce processus améliore grandement l’évolutivité du réseau.

Le token NEAR

En tant que Layer 1, NEAR protocol et son écosystème possèdent son jeton natif, le NEAR. 

Le jeton du protocol est comparable à celui d’Ethereum ou Cardano et aura donc certaines fonctions fondamentales dans l’écosystème :

  • Utilisation pour le processus de staking, permettant donc la sécurisation du réseau. Comme expliqué plus haut, le protocol NEAR est un réseau de type “Proof of Stake” (PoS), ce qui signifie que la résistance aux différentes attaques provient du stacking de NEAR. Les récompenses générées par ce processus sont également perçues en NEAR

  • Paiement des frais de traitement des transactions du réseau, en effet les NEAR sont utilisés pour fixer le prix des calculs et du stockage
  • Partage des revenus : 30% des frais de gas utilisés lors de l'éxecution d'un smart contract revient directement aux développeurs du smart contracts afin de les motiver à créer des applications décentralisées qui apportent de la valeur à l'écosystème NEAR.

  • Aider à déterminer comment les ressources du réseau sont allouées et quelle sera son orientation technique future en participant aux processus de gouvernance

  • Le NEAR peut être utilisé pour transférer de la valeur entre les applications et les comptes NEAR. Cela signifie que les applications peuvent utiliser les NEAR pour facturer diverses fonctions, comme l'accès aux données ou d'autres transactions complexes. Le jeton NEAR permet la coordination économique de tous les participants qui exploitent le réseau, car les entités peuvent également échanger facilement des NEAR entre elles, sans avoir recours à des tiers de confiance pour le règlement des transactions

Pour ce qui est de la tokenomics, voici comment les équipes ont présenté les choses lors de la première émission du token. 

1 milliard de tokens ont été créés lors de la genèse le 22 avril 2020 réparti de la manière suivante : 

Il est important de relever le fait que le token subira une inflation ne devant théoriquement pas dépasser les 5% par an dû à l’émission de nouveaux tokens pour soutenir le réseau et alimenter les récompenses sachant que 90% des nouveaux tokens émis iront aux validateurs et 10% à la trésorerie du protocol. 

De plus, 70% des frais de transactions engendrés par le système sont directement brulés, ce qui à terme, pourrait faire de NEAR un token déflationniste. 

À l’heure où ces lignes sont écrites, 800 millions de tokens sont en circulation et la capitalisation de ceux-ci est d’environ 2,9 milliards de dollars. 

Le token NEAR est listé et accessible facilement sur la majorité des gros échangeurs comme Binance, Kucoin, Bitfinex, Crypto.com et d’autres.

Conclusion

Malgré l’hiver que subit actuellement le milieu de la crypto monnaie, ces périodes de froid sont propices à la construction et à la mise en place de nouveaux projets qui se feront une place lors du prochain bull run. 

En attendant, l’écosystème NEAR est grandissant et prometteur avec pas moins de 800 applications construites en son sein.

application construites sur Near

NEAR sait se démarquer par des innovations techniques qui pourront peut-être apporter à l’avenir des réponses à des problèmes restés irrésolus depuis l’avènement des réseaux blockchains.  

Pour l’heure, NEAR protocol pourrait bien être l’un des écosystèmes d’avenir pour la démocratisation et la mise à l’échelle avec une accessibilité grandissante pour les développeurs et les utilisateurs. 

Articles qui pourraient vous intéresser