Qu’est-ce qu’une obligation ? (placement financier)

Qu est ce une obligation

Une obligation est utilisée par un État, une collectivité territoriale ou une entreprise afin d'emprunter de l'argent sur les marchés financiers.

Quels sont les objectifs des obligations

Les obligations permettent une levée de fonds rapide pour tout montant avec des taux d'intérêt moins élevés que celui des banques. Pour les émetteurs, elles permettent de rembourser le montant total de l'emprunt en une seule échéance.

Les obligations sont basées sur 3 critères :

  • La valeur nominale : c'est-à-dire le montant total de l'emprunt divisé par le nombre de titres émis
  • Le taux du coupon : ce qui correspond à son taux d'intérêt
  • Le terme prévu : c'est la durée totale de l'emprunt
marché-contrat-capital

Comment se procurer des obligations

Les obligations sont considérées comme des produits financiers. À ce titre, elles peuvent s'acheter directement auprès de l'émetteur (marché primaire) ou entre les investisseurs (marché secondaire). L’achat d’obligation est soumis à certaines réglementations en fonctions de la localisation et donc de la « nationalité » de l’émetteur.

Il vous faudra donc ouvrir un Plan d’Épargne en Action (PEA) via votre banque ou via une banque en ligne pour acheter les obligations des émetteurs dont le siège social est situé dans un pays de l'Union européenne. Pour les autres, il vous faudra auprès des mêmes organismes ouvrir un Compte Titres Ordinaire (CTO). La différence entre ces 2 comptes sera la fiscalité appliquée sur les bénéfices.

Comment sont définis les montants des obligations

Le montant des obligations est défini grâce aux 3 critères cités ci-dessus.

Prenons pour exemple un état qui désire investir 5 000 000 euros sur 10 ans dans de nouveaux équipements militaires. Celui-ci décidera de créer 5 000 obligations avec un taux de coupons de 2%.
Cela correspond donc à débourser 1 000 euros par obligation (5 000 000/5 000) pour un rendement annuel de 20 euros (1 000/0.02). Le rendement total est alors de 200 euros par obligation.

Le versement du coupon peut être annuel ou trimestriel. Certaines obligations n'ont pas les mêmes principes de versement. Le montant et les intérêts seront quant à eux, toujours définis auparavant comme pour les obligations à taux variable, à taux fixe, à coupon zéro…

taux-coupon-rendement-intérêt

Les avantages des obligations

De nombreux avantages sont liés aux obligations. La sécurité est généralement le premier avantage mis en avant. En effet, le remboursement des créanciers, c'est-à-dire des propriétaires d'obligation est prioritaire par rapport aux actionnaires en cas de faillite. De plus, les obligations d'état peuvent être garanties à 100% par certains gouvernements comme celle de l'Union européenne.

La diversification de son portefeuille est également un avantage mis en avant, car elle permet d'investir dans un État ou une collectivité ce qui n'est pas possible pour des actions. Les obligations sont considérées comme très attractives, parce qu'elles permettent de percevoir des intérêts via le coupon.

titre-durée-investissement-diversification

Leurs inconvénients

Leurs inconvénients reposent sur plusieurs principes.

Tout d'abord, il faut savoir que le rendement est souvent moins élevé que la plupart des autres actifs financiers. Les bénéfices liés à une action dépendent de leurs performances tandis que ceux liés aux obligations dépendent de la solvabilité de l'émetteur.
Plus le rendement est élevé, plus l'émettrice est à risque d'insolvabilité. Certaines obligations quant à elles ne sont pas remboursées, mais échangées contre des actions à l'échéance, ce qui impose leur vente en vue d'un besoin de liquidité.

Enfin, le temps de remboursement généralement entre 5 et 30 ans impose de prendre en compte l'inflation. Ce montant peut devenir sur le long terme plus élevé que le rendement des obligations.
Par exemple, en admettant que l'obligation ci-dessus vous ait rapporté à l'échéance 200 euros d'intérêt, mais que l'inflation ait augmenté de 20% sur 10 ans. Votre pouvoir d'achat a donc diminué de 240 euros (1 200/0.2). Vous aurez donc une perte de 40 euros en plus de la durée de l'investissement.

risque-échéance-droit

Conclusion

Acheter des obligations semble donc être un bon moyen de diversifier et de sécuriser une partie de son portefeuille. Cependant, veillez à bien vous renseigner et à construire une réelle stratégie sans oublier que le taux du coupon dépend du risque d'insolvabilité de l'État de l'entreprise ou de la collectivité qui l'émet.

Trouver votre prochain emploi dans le web3