FTX 2.0 est officiel : Les clients pourront trader leurs créances et obtenir des parts de l’exchange

FTX propose un plan stratégique pour redémarrer sa plateforme pour les clients offshore parmi diverses classes de créanciers.
ftx restart 7 milliards
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

La plateforme de crypto monnaie FTX, maintenant défunte, après avoir analysé les réclamations de ses créanciers, a élaboré un plan potentiel pour sa renaissance, connue sous le nom de FTX 2.0. Cette restructuration implique la création d'une nouvelle plateforme de trading offshore, destinée uniquement à la clientèle internationale, excluant ainsi les utilisateurs américains. Dans une démarche qui pourrait intriguer certains et décevoir d'autres, les détenteurs de jetons FTT se retrouveront exclus du nouvel arrangement.

Délimitation des créanciers et regroupement d'actifs

Le dépôt récent segmente les créanciers en catégories distinctes : d'abord, les utilisateurs offshore de FTX.com, appelés « clients dotcom », suivis par les utilisateurs basés aux États-Unis, les clients de la plateforme NFT, et d'autres qui comprennent des réclamations générales non garanties, garanties et subordonnées. Les partenaires et prêteurs d'Alameda trouvent leur place parmi les réclamations générales, tandis que les réclamations subordonnées englobent les pénalités et taxes. Les paiements adhéreront à une méthode de “priorités en cascade” où chaque groupe reçoit sa part après le paiement de la classe précédente, donnant la priorité aux clients.

Cependant, la proposition qui nous intéresse est celle qui suggère que les anciens utilisateurs de FTX.com, ou les créanciers Dotcom, peuvent unifier leurs actifs, donnant naissance à une « entreprise de bourse offshore » réimaginée. Fait intéressant, au lieu d'un remboursement entièrement en espèces, ce groupe pourrait obtenir des valeurs mobilières, des jetons ou d'autres participations dans la nouvelle entité offshore, échangeant ainsi des récompenses en espèces immédiates contre une part de l'exchange revue et corrigée.

Des rapports sur la potentielle résurgence de FTX ne sont pas entièrement nouveaux. Des documents antérieurs de l'interim CEO John Ray III font allusion à un “redémarrage de FTX” ou à un “redémarrage 2.0.

Articles qui pourraient vous intéresser