Actualités crypto de la semaine du 18 avril 2022 : Coin Hebdo #44

Dans ce Coin Hebdo #44, Coin Academy vous fait le récap de toute l’actu crypto, NFT, Web 3 de cette semaine.
actualité crypto coin hebdo 44

Dernière modification effectuée le 12.09.2022 19:01

Retour sur l’actualité crypto, NFT, Metaverse & Web 3 de cette semaine. Au programme : $34 millions bloqués dans un smart contract, Binance limite ses services aux Russes, Goldman Sachs se rapproche de FTX…

Binance va limiter ses services aux Russes

Binance, l’une des plus grandes bourses de crypto monnaies au monde en termes de volume d’échanges, a déclaré jeudi qu’elle limitera ses services aux clients russes pour tenter d’honorer la dernière série de mesures de sanctions de l’UE.

Les ressortissants russes ou les personnes physiques résidant en Russie, ainsi que les entités juridiques établies dans le pays, avec un solde de crypto monnaies dépassant un seuil de 10 000 euros, seront mis en mode retrait uniquement, selon leur blog.

Les comptes des ressortissants russes résidant hors de Russie – qui sont en mesure de prouver leur adresse vérifiable – ainsi que ceux dont le montant est inférieur au seuil de crypto monnaie, ne seront pas affectés.

Les positions dérivées des personnes dont le solde des comptes en crypto est supérieur au seuil fixé disposeront de 90 jours pour liquider leurs positions, indique Binance dans son blog. Aucune nouvelle position ne pourra être ajoutée.

Après avoir hésité à imposer des restrictions aux ressortissants russes, le PDG de Binance, Changpeng “CZ” Zhao, a déclaré dans une interview accordée à Bloomberg le mois dernier que sa bourse résisterait aux appels visant à limiter les services aux “personnes normales”.

La décision prise jeudi par Binance va à l‘encontre de sa position antérieure, ainsi que de celle d’autres bourses bien établies, dont Kraken et Coinbase, alors que la pression monte en raison des sanctions croissantes.

En savoir plus : Binance limite ses services aux utilisateurs résidant en Russie

Stripe permet les paiements crypto monnaies en USDC

La société de paiement Stripe permet désormais les paiements de crypto monnaie en USD Coin (USDC), et les créateurs de Twitter seront les premiers à utiliser ce service.

Un groupe restreint de créateurs sur Twitter, premier partenaire de Stripe, pourra utiliser des services basés sur la crypto monnaie pour recevoir des revenus de la plateforme de médias sociaux. Twitter utilise déjà Connect pour payer les créateurs par le biais de ses produits Ticketed Spaces et Super Follows.

Selon l’entreprise, les paiements seront d’abord effectués en monnaie stable USDC via le réseau Polygon PoS (MATIC). Les gains des créateurs seront versés dans des portefeuilles compatibles avec Polygon, tels que Metamask, Coinbase Wallet ou Rainbow Wallet, et les créateurs pourront conserver leurs gains en USDC ou les convertir en monnaie locale.

Jeremy Allaire, le PDG de Circle – la société à l’origine de l’USDC – a déclaré dans des messages sur Twitter que la promesse des monnaies numériques telles que l’USDC a permis à quiconque de recevoir facilement des paiements partout dans le monde.

“Le fait que l’une des plus importantes sociétés de paiement au monde adopte USDC est un indicateur des choses à venir”, a tweeté Allaire. “Nous partageons leur mission de faire croître le PIB de l’internet, et nous pensons que l’USDC va devenir un élément clé du commerce sur internet.


Source : Blockworks

L’exchange Injective lance les BAYC Perpetual

La bourse de dérivés de crypto Injective Pro a déclaré jeudi qu’elle avait listé des contrats perpétuels basés sur les NFT Bored Ape Yacht Club dans le but de les rendre plus accessibles à l’investisseur moyen.

La bourse a également déclaré qu’elle était la “toute première” à mettre sur le marché un perpétuel basé sur le prix plancher d’un NFT via sa cotation BAYC, selon un communiqué.

Les crypto perpetuals sont une forme de contrat dérivé permettant aux investisseurs d’acheter ou de vendre un actif numérique pour un montant spécifié à un moment non spécifié dans le futur. Ils diffèrent des contrats à terme en ce qu’ils permettent à une personne de conserver le contrat indéfiniment.

La demande de NFT a explosé ces dernières années. Les NFTs de Bored Ape – fondés par la société mère Yuga Labs l’année dernière – ont continué à surfer sur la ferveur de la spéculation, poussant les prix au-delà de la portée de nombreux investisseurs.

Le prix minimum d’un seul NFT Bored Ape pour un achat immédiat est de 127,7 ETH, soit environ $378 000 dollars, selon le prix plancher du projet indiqué sur la place de marché OpenSea.

Les perpetuals d’Injective Pro tenteront d’abaisser la barrière à l’entrée en offrant aux investisseurs particuliers un moyen de spéculer sur le prix plancher des collections NFT sans avoir besoin de conserver l’actif sous-jacent.

BAYC Injective Pro

Une erreur de smart contract bloque $34 millions de dollars d’ETH

Le projet NFT AkuDreams a été touché par un exploit vendredi dans lequel le hacker n’a pas réalisé de profits, mais dans lequel le smart contract du projet a été verrouillé avec $34 millions de dollars de fonds.

Le développeur de crypto monnaies Foobar a publié un code montrant que “$34 millions de dollars, soit 11 539 ETH, sont verrouillés de manière permanente dans le contrat AkuDreams. Il ne peut pas être récupéré par les utilisateurs individuels ou par l’équipe de développement”.

Le compte Twitter de AkuDreams, a pris note de l’exploit et a déclaré : “Nous sommes bloqués et consultons certains des meilleurs consultants pour les prochaines étapes. Nous allons mint vos NFTs, et les révéler dès que possible. Nous allons également travailler à l’émission de fonds pour les détenteurs de pass qui ont enchéri avec l’intention d’obtenir un prix inférieur de 0,5 ETH au prix final.”

En savoir plus : la collection Aku perd $34 millions à cause d’une erreur de code

Uniswap Labs bloque désormais l’accès au frontend de certains wallets

Uniswap Labs, le principal développeur du protocole d’échange décentralisé Uniswap, a commencé à bloquer les adresses de portefeuilles de crypto monnaies qui s’avèrent être engagés dans des activités illégales depuis le front-end de son application.

Uniswap Labs s’est associé à la société d’analyse de blockchain TRM Labs pour cette initiative, l’annonce faite depuis la section FAQ de son site Web mise à jour cette semaine.

TRM Labs signale à Uniswap les portefeuilles de crypto monnaies susceptibles d’être liés à des comportements illégaux tels que des sanctions, le financement du terrorisme, des fonds piratés ou volés, des ransomwares, la traite des êtres humains et des documents relatifs à des abus sexuels sur des enfants.

On ignore combien d’adresses de portefeuilles ont été bloquées par Uniswap jusqu’à présent.

Mais, comme dans le cas de Tornado Cash, Uniswap n’intervient qu’au niveau du front-end. Cela signifie que son protocole peut encore être utilisé par tous les portefeuilles sur des sites Web hébergés de manière alternative, ou via une interaction directe via le smart contract. 

Il semble qu’il y ait une tendance dans le secteur de la DeFi à bloquer les adresses, surtout après la récente action du département du Trésor qui a sanctionné une adresse cryptographique liée au hack de $600 millions de dollars du Ronin Network.

En savoir plus : Uniswap Labs bloque les comptes des utilisateurs qu’elle juge illégaux

uniswap uni

Goldman Sachs chercherait à se rapprocher de FTX

Goldman Sachs chercherait à aider le géant FTX à naviguer et s’intégrer au sein de la réglementation américaine, selon un rapport du Financial Times de jeudi.

Des personnes familières ont déclaré que le PDG de Goldman, David Solomon, et le chef de FTX, Sam Bankman-Fried (SBF), ont eu des discussions en mars sur les voies possibles de collaboration.

Les deux hommes auraient discuté de la manière dont Goldman Sachs pourrait conseiller FTX dans son projet de proposer des dérivés de crypto monnaies. La branche américaine de la bourse a déposé en mars une demande d’autorisation auprès de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) pour le trading sur marge de crypto dérivés.


Selon le Financial Times, Solomon a proposé que Goldman conseille FTX dans un dialogue avec la CFTC. Parmi les autres sujets abordés, les plans pour les futurs cycles de financement et une éventuelle introduction en bourse de FTX.

Source : TheBlock

FTX Goldman Sachs

L’actu en bref

  • Les législateurs de l’État veulent faire du Rug Pull un crime à New York.
  • Justin Sun va lancer le stablecoin algorithmique USDD sur Tron, il utilisera $10 milliards de dollars de crypto comme garantie.
  • Le fondateur de Silk Road, Ross Ulbricht, accepte d’utiliser $3 milliards de dollars en BTC volés pour payer sa dette au gouvernement américain.
  • a16z Crypto lance une unité de recherche universitaire axée sur le web3
0
0
0
Share 0
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser