Découvrez l'univers crypto en profondeur

BNB vs FTT vs KCS – Comparaison des tokens d’exchanges de crypto monnaies

bnb ftt kcs

Dernière modification effectuée le 06.08.2022 10:01

Dans cet article, nous vous présentons notre avis sur 3 tokens particuliers appartenant à des mastodontes du milieu, à savoir le Build and Build (BNB), le FTX Token (FTT) et le KuCoin Token (KCS).


L’univers des cryptomonnaies avance à toute vitesse et les tokens d’exchanges font désormais partie intégrante du paysage. Conçus pour lever des fonds, faciliter la gouvernance ou encore stimuler l’économie sur les exchanges, la majorité des grosses plateformes de crypto monnaies ont choisi de sortir leur propre jeton.

Qu’est-ce qu’un token d’exchange ?

Avant de comparer les différents tokens, il est intéressant de premièrement définir ce qu’est un token d’exchange. Un token d’exchange est un jeton natif à une bourse d’échange de crypto monnaies.

Inspirés par le succès du BNB de Binance sur lequel nous reviendrons, de plus en plus de plateformes ont décidé de développer leur propre token. Ces jetons confèrent plusieurs avantages intéressants à leurs utilisateurs et détenteurs (holders), comme des frais de trading réduits, des récompenses (rewards) pour les détenteurs de jetons créant de la liquidité, des airdrops et encore bien d’autres choses.

Présentation du token Build and Build (BNB) ex Binance Coin

Le BNB est très certainement le token d’exchange le plus populaire aujourd’hui. Initialement le jeton BNB était appelé le Binance Coin, le jeton a été renommé en Build and Build par la plateforme en février 2022 pour se détacher progressivement de l’image de l’exchange centralisé et se consacrer au réseau blockchain décentralisé : BNB Chain.

Pour rappel, Binance est la plateforme d’échanges et de trading de cryptomonnaies numéro 1 dans le monde, souvent très conseillée aux débutants souhaitant commencer à trader et procéder à leurs premiers achats de cryptoactifs. Cumulant plus de 20 milliards de dollars de volume chaque jour et plus de 29 millions de visites hebdomadaires, le BNB se hisse à la 4ème place des cryptos les plus capitalisées du marché, témoignant de l’immense place occupée par celui-ci dans l’écosystème dirigé par le roi Bitcoin.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 20843d7f-f61b-4907-8ad7-b35b0a2d88f7-1024x577.png.

Revenons tout d’abord à la genèse du projet : du 26 juin au 3 juillet 2017, 11 jours avant l’ouverture du service de trading de la plateforme d’échange, le BNB s’est vu lancé via une levée de fonds, appelée ICO (Initial Coin Offering) en cryptomonnaies, avec un prix initial de 1 ETH pour 2700 BNB ou de 1 BTC pour 20 000 BNB.

La valeur du token a connu une ascension fulgurante tel que vous pouvez le voir sur ce graphique, allant toucher un ATH de 686,31$ en mai 2021 !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-3-1024x487.png.
outil TradingView disponible sur Coin Academy

Comment expliquer les raisons d’un tel succès ? Et bien, lors de l’ICO réalisée par Binance, 100 millions de BNB furent vendus. Cependant, le nombre total de BNB en circulation est inférieur aujourd’hui, grâce à un système assez répandu désormais : le mécanisme de burn.

Ce dernier fait référence à la destruction de tokens en circulation, processus consistant donc à supprimer définitivement ces derniers afin de réduire l’offre totale qui fait référence au nombre de jetons qui existent actuellement et qui sont soit en circulation, soit bloqués pendant un certain temps, les jetons bloqués ne peuvent donc pas se retrouver en circulation avec le reste de la masse monétaire.

Il s’agit donc de la somme des tokens ayant déjà été émis moins le total des tokens qui ont été détruits. Cette réduction d’offre totale permet de lutter contre l’inflation de BNB qui aurait un effet néfaste sur le prix de l’actif. Ce mécanisme de burn doit se produire tous les trimestres jusqu’à ce que 100 000 000 BNB soient détruits, ce qui représente 50 % de la quantité totale de BNB jamais émise (200 000 000 BNB). Voici un tableau récapitulant l’ensemble de destructions de BNB réalisées jusqu’en octobre 2021:

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-4.png.
Source : Binance Academy

Vous vous en doutez peut-être, mais une quantité aussi colossale de jetons en circulation ayant été détruits ne peut venir uniquement de la quantité de BNB échangé sur Binance seul. En effet, malgré le fait que le BNB ait été à l’origine lancé sous la forme d’un token ERC-20 sur la blockchain Ethereum, ces derniers ont été échangés en jetons BEP-2, une norme créée pour l’émission de jetons sur la Binance Chain, qui n’est rien d’autre que la blockchain native développée par la plateforme Binance ! Grâce à la création de celle-ci, Binance a pu lancer sa première application décentralisée (DApp) nommée sobrement Binance DEX.

Suite à ce lancement en 2019, l’exchange basé à Hong Kong ne s’est pas arrêté en si beau chemin et a déployé en 2020 la Binance Smart Chain (BSC), blockchain fonctionnant en parallèle de la Binance Chain permettant de programmer des smart contracts compatibles avec l’Ethereum Virtual Machine (EVM), permettant de ce fait de combiner la vitesse et la sécurité de la Binance Chain tout en y introduisant des smart contracts dans l’écosystème.

Note : la Binance Chain (BEP-2) est différente de la BNB Chain (BEP-20). De plus, la Binance Smart Chain a été renommée en BNB Chain en février 2022.

bnb chain

L’essor de ce qu’on appelle plus communément la BSC a permis à tout l’écosystème de se développer de manière exponentielle, avec la naissance de protocoles de finance décentralisée (DeFi) comme le très célèbre Pancake Swap, permettant aux utilisateurs d’échanger des cryptomonnaies de façon décentralisée, mais aussi de générer des revenus passifs et de voter sur des propositions de gouvernance sur des protocoles de yield farming.

Comme vous le savez peut-être désormais en étant devenu un as de la crypto grâce à Coin Academy, toute transaction effectuée sur une blockchain requiert généralement de payer des frais de transactions, appelés gas fees. Ici les frais sont payés en BNB, offrant donc au token natif de la plateforme une utilité considérable. Binance a également lancé sa propre carte bancaire VISA, avec laquelle il est possible de payer en crypto ou en FIAT et de bénéficier de cashback en BNB.

BNB Swap #BSC on Twitter: "Overview of Binance Smart Chain Ecosystem 🔥  Which one is your favourite project? #BinanceSmartChain #BSC #DeFi #BNB # Binance https://t.co/2wNo195zpw" / Twitter
Source : Coin98

Comme vous pouvez le constater ci-dessus, Binance ne s’est pas arrêté à l’état de simple plateforme d’échanges et de trading mais a bâti un véritable empire où le token BNB a une importance colossale. De par la gestion méticuleuse de son écosystème, l’exchange a réussi à assurer la pérennité et le bon développement de son poulain pour le plus grand plaisir de ses investisseurs. Pour conclure, voici un résumé des plus grosses fonctions assurées par le BNB :

  • Payer moins de frais de trading sur l’échange Binance
  • Payer les frais de trading sur le DEX (Échange décentralisé)
  • Payer les frais de transaction sur la Binance Chain et la BNB Chain
  • Payer pour des biens et services à la fois en ligne ou en magasin (par exemple en utilisant la carte bancaire VISA et bénéficier du cashback)
  • Jouer le rôle de token utilitaire pour des projets communautaires de la Binance Smart Chain (tels que des jeux et DApps)
  • Participer aux lancements de tokens hébergés sur le Binance Launchpad 

Présentation du FTX Token (FTX)

Le FTT est le token natif de l’exchange spécialisée dans les produits dérivés FTX, fondé entre autres par le très célèbre entrepreneur Sam Bankman-Fried dont vous pouvez retrouver le parcours ici. Le FTT est défini par la plateforme comme étant la “colonne vertébrale” de l’écosystème FTX.

Comment acheter des FTX Token (FTT) ? Tutoriel complet

Lancée en avril 2019 et lui aussi financé par une ICO (Initial Coin Offering), Le FTX Token (FTT) est un jeton utilitaire et la monnaie principale de plateforme. Ce dernier confère à ses détenteurs plusieurs avantages comme des réductions sur les frais de trading standard jusqu’à 60% et jusqu’à 0.02% sur les transactions OTC (dite de gré à gré) mais également des airdrops de SRM et ce chaque semaine. Vous pouvez trouver les détails concernant ces réductions dans ce tableau :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-5.png.

Les utilisateurs de la plateforme peuvent notamment décider de staker leurs FTT afin de bénéficier de meilleurs taux de referral (via liens d’affiliations) mais également de retrait ETH/ERC20 gratuits. Plus de détails à ce sujet ci-dessous : notez tout de même qu’il y a un délai d’unstaking de 14 jours.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-6-1024x265.png.

FTX procède lui aussi à un mécanisme de burn : chaque semaine, une partie des FTT en circulation sont rachetés afin d’être détruits, le but étant de créer de la pression acheteuse constante sur le jeton. Ces achats sont financés comme suivi :

  • avec 33% des commissions générées sur les marchés FTX
  • avec 10% des ajouts nets au fonds de garantie (“profits socialisés/mutualisés”)
  • avec 5% des commissions générées par d’autres utilisations de la plateforme FTX

L’utilité du FTT est donc plus restreinte et s’adresse surtout directement aux utilisateurs du jeton qui sont majoritairement des personnes souhaitant bénéficier de la large gamme de produits et services offerts par FTX plus axés sur l’aspect trading et utilisation de produits dérivés. Il est important de souligner que FTX ne peut proposer ses produits aux États-Unis pour cause de problèmes rencontrés face à la réglementation et la régulation.

FTX reste tout de même l’un des gros acteurs de ce marché, en constante croissance et porté par des fondateurs très ambitieux. Leur token natif FTT étant la pierre angulaire de tout cet écosystème, il n’y a donc pas de doutes que celui-ci semble avoir un avenir radieux devant lui.

On notera cependant que FTX ne possède pas sa propre blockchain contrairement à Binance et à KuCoin.

Présentation du KuCoin Token (KCS)

KuCoin est l’une des plateformes d’échanges les plus en vogue du moment. Lancée en 2017, la plateforme a connu une croissance exponentielle et a explosé au cours de l’année 2021 avec un volume de transactions de 3 milliards de dollars au quotidien. KuCoin c’est également une croissance d’utilisateurs de plus de 1100% et cela uniquement en une année !

Le site doit son succès aux nombreuses cryptomonnaies à faible capitalisation listées, cryptomonnaies qui ne sont souvent pas disponibles chez la concurrence. Un avantage de taille permettant aux investisseurs de dénicher les nouvelles pépites.

Cours du KuCoin Token (KCS), Graphiques, Capitalisation | CoinMarketCap

KuCoin vous offre un large choix de cryptos avec désormais plus de 540 altcoins et 960 paires de trading listés, tout cela couplé à des faibles frais de trading et une vérification d’identité (KYC) qui n’est pas obligatoire pour les retraits inférieurs à 2 BTC par jour. Au milieu de tout cela se trouve le token natif de l’exchange : le KCS.

KCS est le jeton natif de KuCoin, qui a été lancé en 2017 en tant que jeton utilitaire permettant aux traders de profiter de la croissance de l’échange. En effet, les KCS peuvent être utilisés pour payer les frais de transaction sur la plateforme, permettant donc aux utilisateurs de bénéficier de réductions de 20 % sur celles-ci.

Le KCS peut également servir de moyen de paiement sur des réseaux partenaires comme Travala pour réserver des vols et des hôtels ou pour payer sur des terminaux de paiement hors ligne délivrés par Pundi X ou réalisés des paiements en ligne via CoinPayments.

kucoin token kcs travala

Détenir du KCS permet notamment de réaliser des revenus passifs, et ce de manière très simple : les utilisateurs qui détiennent au moins 6 KCS peuvent obtenir un bonus quotidien, qui provient de 50% des revenus des frais de transaction quotidiens réalisés sur l’exchange. Le montant des récompenses que les utilisateurs peuvent obtenir dépend du nombre de KCS détenu et logiquement, du volume de transactions sur KuCoin. Avec le volume actuel, le taux d’intérêt annuel (APR) estimé du bonus KCS s’estime à 30%.

L’équipe KCS exécute à l’instar de FTX régulièrement le mécanisme de buy and burn : à partir de janvier 2021, la team décide d’ajuster la période de rachat et de destruction des KCS de chaque trimestre à chaque mois. À chacune de ces périodes, 10% du bénéfice net sera utilisé pour le rachat de KCS.

3Adi3cEcUzoEkHaYBzmCQYSCZzmLSzX9eMQDjCjPp.jpeg
Source : KuCoin

Inspiré par le leader de marché et concurrent Binance, Kucoin a lancé à son tour sa propre blockchain communautaire, nommée la KuCoin Community Chain (KCC), dont vous pouvez trouver l’analyse complète juste ici. Bien que pour l’instant bien moins considérable que la Binance Smart Chain, celle-ci possède un potentiel non négligeable et il peut-être intéressant de s’y pencher de plus près étant donné le chemin que la plateforme KuCoin est en train de parcourir.

Conclusion : comparatif BNB vs FTT vs KCS

Le BNB reste pour l’instant le roi des tokens d’exchange, Binance ayant crée un véritable empire autour de lui et l’un des écosystèmes les plus complets présents dans le milieu des cryptomonnaies.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est metafi-bnb-chain-1024x576.png.

Le KCS quant à lui est fortement influencé par le token natif de Binance et compte bien se faire sa place en devenant, pourquoi pas, une réelle menace pour la Binance Smart Chain vu le développement de KuCoin continuant de croître sans relâche.

Le FTT quant à lui ne possède pas sa propre blockchain et se focalise principalement sur sa niche de produits dérivés de cryptos ainsi que sur les avantages offerts aux utilisateurs et traders réguliers de la plateforme. De nombreux autres exchanges ont sorti leurs propres tokens alors que d’autres géants du milieu comme Coinbase et Kraken n’ont, à ce jour, pas encore évoqué le développement du leur.

kucoin metaverse fund

Les 3 plateformes mises gros sur le développement du gaming et du metaverse pour les prochaines années, la BNB Chain avec la MetaFi (Metaverse Finance) au cœur de sa stratégie, le KCS avec un investissement colossal de 100 millions de dollars dans un fonds dédié aux metaverse. FTX de son côté semble se préoccuper davantage du Solana (SOL) plutôt que du jeton FTT de ce point de vue là.

Il va donc être nécessaire de surveiller la capacité de chaque entreprise à donner de l’utilité pour leur jeton pour se faire une idée claire du potentiel.

Articles qui pourraient vous intéresser