Avalanche, un réseau blockchain ultra robuste pour bâtir le Web3

Dernière modification effectuée le 10.08.2022 15:32

Lancé par l’éminent cryptographe Emin Gün Sirer et la société Ava Labs, Avalanche s’inscrit dans l’ambition de la communauté crypto de construire le Web 3.0 : décentralisé, rapide et sécurisé. Présenté comme le bâtisseur de l’Internet de la finance, le protocole est fondé sur un écosystème complet et innovant qui le démarque des autres blockchains.

Chaque blockchain définit ses propres objectifs et stratégies de développement, AVAX cible la construction d’un environnement optimal pour la finance décentralisée. Une dualité vélocité/sécurité qu’il est encore difficile d’achever, Avalanche a donc mise en œuvre une blockchain capable d’accueillir toutes les fonctionnalités indispensables aux smart contracts et aux applications décentralisées (dApps).

applications décentralisées
Les applications décentralisées (dApps) sur Avalanche

Sa cryptomonnaie native AVAX est au centre de l’attention désormais suite à ses récentes performances, le cours de son jeton a récemment atteint un nouvel ATH, établi à 144,96 dollars, le propulsant à la 11e place sur CoinMarketCap, cumulant ainsi près de 30 milliards de dollars de capitalisation.

Mais derrière cette montée fulgurante, qu’est-ce qui plait tant au marché ? On vous propose de voir cela ensemble !

Qu’est-ce qu’Avalanche ?

Avalanche est une plateforme de smart contracts permettant une exécution des plus rapides et sécurisées à ce jour. Sa plateforme facilite la création de sous-réseaux, d’applications décentralisées et le développement de tokens. Couplé à sa crypto-monnaie AVAX, son protocole de consensus innovant fait d’Avalanche un acteur majeur de l’écosystème crypto et de la DeFi.

Le projet Avalanche souhaite permettre le développement de la DeFi et devenir un précurseur de l’interopérabilité comme modèle de construction des blockchains, grâce à une plateforme open source, personnalisable et évolutive. Son écosystème permet une grande sécurité ainsi qu’une très bonne scalabilité grâce au couplage du Proof-of-Stake et du Gossip Protocol.

AVAX Avalanche
Le protocole Avalanche : interopérabilité, rapidité et sécurité

Avalanche, un algorithme de consensus révolutionnaire

Le réseau Avalanche combine l’échantillonnage répété du protocole Snow avec l’algorithme de consensus Proof-of-Stake. Le “Gossip Protocol” implique que chaque nœud (acteur du réseau) questionne un petit nombre de voisins aléatoirement et le consensus n’est trouvé que lorsque la sécurité nécessaire à la validation est acquise par les validateurs “honnêtes”.

Afin d’éviter une corruption du réseau par des acteurs malveillants, il n’y a presque aucune confiance entre les nœuds du réseau, ce qui implique une surveillance plus accrue des nœuds entre eux. La principale particularité de son protocole est qu’il peut supporter un grand nombre de “Byzantins” (80%), seulement 20% de validateurs honnêtes sont nécessaires afin de valider un bloc.

Avalanche consensus

Fonctionnement d’Avalanche

La plateforme est construite sur une nouvelle famille de protocole qu’on appelle Snow et qui se distingue de deux autres familles de consensus : Classique & Nakamoto. Le premier assurait une très grande rapidité, mais n’assurait ni sécurité ni décentralisation, alors que le protocole de Nakamoto présentait justement une forte décentralisation grâce à son nombre très élevé de nœuds. Mais le protocole du Bitcoin n’était pas assez rapide, car la sécurité de la blockchain reposait sur une preuve de travail, plus lente et énergivore que le Proof of Stake (PoS). 

Famille Classique Famille Nakamoto Avalanche
Grand nombre de noeuds + +
Robuste + +
Hautement décentralisé + +
Faible latence + +
Haut débit + +
Léger + +
Ecologique et durable + +
Résistant aux attaques des 51% +
Comparaison des familles de protocoles par paramètres d’efficacité

Fondé sur un algorithme de consensus Proof-of-Stake, Avalanche assure autant une grande sécurité de ses transactions, qu’une excellente scalabilité. A l’heure actuelle, le réseau est capable d’exécuter 4500 transactions par seconde, avec une rapidité d’exécution des smart contracts de 1 à 3 secondes alors que les frais de transaction sont de l’ordre de 0,07$ en moyenne pour une transaction classique et environ 0,50$ pour un swap.

Bitcoin Ethereum Polkadot Avalanche
Transactions par seconde 7 tps 14 tps 1,500 tps >4,500tps
Temps de transaction 60 min 6 min 60 sec <2 sec
Outils optimaux de minage ASIC-Optimal Non; GPU-Optimal Oui; CPU-Optimal Yes; CPU-Optimal
Nombres de nœuds3 Pools w/ >51% hash rate 2 Pools w/ 51% hash rate<200 noeuds sur la relay chainMilliers de noeuds
Consensus Proof of Work Proof of work Proof of Stake Proof of Stake
Résistance aux Byzantins 51 % 51 % 33% 80%
Comparatif des différentes blockchains

AVAX, un écosystème riche et efficace

Avalanche a fondé un écosystème de blockchains interopérables, cette coordination interblockchain offre à Avalanche une adaptabilité à tout besoin, une vitesse optimale et une sécurité accrue. Elle représente une innovation importante au sein de l’univers crypto, garantissant une grande flexibilité. AVAX s’est donc construit sur trois réseaux distincts et interopérables :

  • La chaîne d’échanges (X-Chain) : Permets la création de crypto-actifs et leur échange
  • La chaîne de contrats intelligents (C-Chain) : Exécute les smart contracts, ainsi que ceux de la machine virtuelle d’Ethereum (EVM)
  • La chaîne de plateforme (P-Chain) : Coordination des validateurs et création de sous-réseaux
AVAX Blockchain
Les réseaux primaires d’Avalanche, outils majeurs de l’interopérabilité des blockchains

Les sous-réseaux / Subnet

Les sous-réseaux d’Avalanche se composent d’ensembles de nœuds qui assurent le fonctionnement d’une ou plusieurs blockchains, ces derniers appartiennent tous au Default Subnet, le sous-réseau principal d’Avalanche. Pour participer au consensus, il est nécessaire de staker des jetons AVAX.

Ces derniers sont particulièrement pertinents pour la finance décentralisée, permettant de créer des sous-réseaux adaptés à des normes juridiques. Les opérateurs d’un subnet pourraient ainsi réclamer des conditions spécifiques telles qu’une procédure KYC.

Les machines virtuelles

Les machines virtuelles d’Avalanche permettent de simuler (virtualiser) des ordinateurs et assurer l’exécution de programmes si les conditions de ressources sont réunies.

Ces dernières sont particulièrement utiles dans la cryptographie, car elles permettent aux protocoles de fonctionner de manière autonome et de gérer différentes tâches comme nous le verrons au sein de l’écosystème Avalanche. Chaque machine virtuelle dispose d’un programme autonome associé à une fonction particulière :

  • AVM Avalanche Virtual Machine : gestion d’actifs créés sur la chaîne principale (X-Chain)
  • TVM Timestamp Virtual Machine : Serveur d’horodatage
  • EVM Ethereum Virtual Machine : La machine virtuelle d’Ethereum a été adaptée pour Avalanche, elle est disponible sur sa C-Chain (contract chain)
  • PVM Platform Virtual Machine : Machine faisant fonctionner la P-Chain

Avalanche-X, l’accélérateur d’Avalanche :

Avalanche-X est l’accélérateur d’Avalanche pour les développeurs qui créent des applications décentralisées, Avalanche souhaite financer la création de nombreuses applications et outils comme des prêts, des produits dérivés, des stablecoins etc.

Sa plateforme hautement décentralisée offre un large éventail de services, incluant le financement et le trading pair à pair ainsi que la création de sous-réseaux. Comme le promettait son créateur, Emir Gün Sirer, sa plateforme dispose de nombreux autres atouts, favorisant la création de dApps de finance décentralisée.

Les développeurs disposent non seulement d’outils, mais d’atouts pour construire la finance décentralisée du Web3. Récemment, son partenariat avec le prestigieux cabinet d’audit Deloitte démontre l’utilité de cette blockchain et de son efficacité.

Le Staking d’AVAX et son système de récompense

Le Staking

Comme chaque réseau PoS, les blockchains récompensent les validateurs qui consacrent des fonds à la sécurisation du système. Un validateur recevra une récompense de staking s’il est en ligne et répond pendant plus de 80% de sa période de validation.

Voici comment fonctionne le système de récompense :

  • Récompenses proportionnelle au stake (fonds mis en jeu) du validateur
  • Les validateurs qui verrouillent leurs tokens plus longtemps reçoivent plus de récompenses
  • Incitation à rester en ligne et à opérer correctement
  • Supply Total fixée à 720 millions de jetons, mais les détenteurs détermineront le taux de libération, car AVAX est aussi un token de gouvernance
  • Les frais de fonctionnement sont retirés de la masse monétaire (burn)

Paramètres de staking sur Avalanche

  • Valeur de staking minimale : 2000 AVAX
  • Valeur de délégation minimale : 25 AVAX
  • Durée de staking minimale : 2 semaines
  • Durée de staking maximale : 1 an
  • Durée de délégation minimale : 2 semaines
  • Durée de délégation maximale : 1 an
  • Taux minimal de la taxe de délégation : 2 %

Conclusion

Avalanche a déjà fait preuve de créativité et d’efficacité, sa récente ascension au sein du marché des crypto-monnaies a mis en lumière son protocole révolutionnaire. L’interopérabilité des blockchains démontre son efficacité et semble imposer un nouveau paradigme dans l’écosystème crypto. Ses récentes collaborations, que cela soit avec la blockchain Ethereum ou le cabinet de conseil Deloitte, sont des preuves qu’Avalanche est un acteur indispensable à la démocratisation des technologies cryptographiques et de la finance décentralisée.

Ressources utiles

Configuration pour MetaMask

Consultez notre article dédié à la configuration d’Avalanche sur Metamask.

https://coinacademy.fr/guides/comment-configurer-metamask-pour-utiliser-avalanche-avax/

Sources

2
0
0
Share 2
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser