Découvrez l'univers crypto en profondeur

Présentation de la blockchain EVMOS : Ethereum sous Cosmos Network

evmos ethereum cosmos network

Dans l’univers des cryptomonnaies, Ethereum apparaît inévitablement comme la blockchain générant l’attraction la plus importante de l’écosystème crypto. La majorité des développeurs et des projets sont réunis sur cette blockchain.

Pour autant, les difficultés régulièrement mises en avant concernant son utilisation sont les frais de transactions élevés et l’obligation d’utiliser le langage de développement Solidity pour interagir avec Ethereum.

Le projet d’Evmos est d’offrir à la communauté la possibilité de profiter de l’environnement d’Ethereum (ETH) directement sur Cosmos network grâce à une blockchain compatible avec Ethereum.

Découvrons ce projet, ses intentions et son actualité.

EVMOS : Ethereum sur Cosmos Network

Confectionnée à partir du SDK mis à disposition par Cosmos Network, Evmos offre une blockchain en Proof of stake ayant pour originalité d’être compatible et interopérable avec le langage de programmation Solidity. Autrement dit, ils souhaitent intégrer l’écosystème d’Ethereum à l’écosystème de Cosmos Network.

Ethereum représente souvent la blockchain phare en ce qui concerne l’écriture et l’exécution de smart contracts. Après avoir connu l’apparition des smarts contracts grâce à des projets comme Secret Network ou Juno, Cosmos Network pourrait atteindre une nouvelle dimension grâce à ce projet.

Architecture Evmos

Une promesse de scalabilité

Parmi les dilemmes rencontrés par les concepteurs de blockchain, la scalabilité du réseau est une grande problématique. Evmos promet une instantanéité des transactions pour les utilisateurs.

Cette annonce s’accompagne d’une subtile différence dans la gestion des blocs.

Concrètement, en l’état, la finalité de bloc n’est pas envisageable sur Ethereum en raison de l’architecture probabiliste déployée sur le réseau. Ainsi, les blocs en attente sont validés avec une finalité probabiliste créant un état d’attente au sein des transactions passées sur le réseau. En simplifiant, il est recommandé d’attendre plusieurs dizaines de blocs soit plusieurs minutes avant que considérer une transaction comme finalisée et valide sur Ethereum.

L’architecture déployée ici bénéficie du consensus Tendermint offert par Cosmos Network. De fait, ce concept d’état d’attente intrinsèque au réseau natif n’existe pas sur celle-ci. Toutes les transactions sont validées par le bloc suivant, offrant une finalité théoriquement instantanée aux transactions passées.

tendermint cosmos sdk

Une ambition d’interopérabilité

L’environnement de Cosmos Network offre une palette de possibilités diverses aux utilisateurs de son réseau. La présence du protocole IBC (Inter-blockchain communication) est de bon augure pour le déploiement à grande échelle de Cosmos Network.

Ainsi, toute blockchain incluant dans son développement l’IBC pourra communiquer directement avec EVMOS. La machine virtuelle Ethereum (EVM) sera déployée sur Cosmos tout en assurant à des blockchains – non nécessairement codées en Solidity – de pouvoir interagir directement avec elle sans friction préalable.

La gouvernance d’EVMOS

Tout utilisateur du réseau dispose de la possibilité d’intervenir au niveau de la gouvernance de la blockchain. Cette faculté permet aux membres de la communauté de transmettre des propositions de textes, de modifier les paramètres de la blockchain ou encore de dépenser des fonds du pool communautaire.

Ces différentes prérogatives peuvent être exécutées par le biais de trois méthodes distinctes :

  1. Une proposition de gouvernance
  2. Un dossier de décision d’architecture
  3. Des normes techniques ou de spécifications

La philosophie des concepteurs s’inscrit dans une idéologie démocratique non basée sur ta richesse initiale. Ainsi, tout le monde peut participer à la période de dépôt consécutive à une proposition de gouvernance. Cette période de dépôt de 5 jours permet d’offrir un cadre dans lequel des membres de la communauté peuvent joindre leur force afin de soumettre un vote à la communauté.

Si la proposition est annulée ou refusée, les contributeurs à la proposition récupèrent leurs Evmos. Néanmoins, il existe certaines hypothèses dans lesquelles les contributeurs à un dépôt peuvent voir leurs jetons disparaître sans se les voir rétribuer.

Le lancement délicat du mainnet d’EVMOS

En amont du lancement du mainnet, les développeurs ont tenu à offrir un airdrop – comme il est d’usage dans l’environnement Cosmos – aux contributeurs de longue date de Cosmos (ATOM) et de Osmosis (OSMO).

Cette incitation s’est distinguée des autres airdrop par une démarche marketing singulière.

Pour prétendre à cette allocation de jetons baptisée Rektdrop, il fallait notamment pouvoir justifier d’avoir été contraint de payer de larges frais de transactions sur des applications comme AAVE, SushiSwap ou encore OpenSea.

Rektdrop Evmos

Le lancement réel du mainnet n’a pas été de tout repos. Les utilisateurs souhaitant récupérer les coins du rektdrop n’y parvenaient pas en raison de plusieurs problèmes liés à la compatibilité du processus avec les wallet Keplr et Metamask. Ces bugs ont eu pour résultat d’empêcher l’obtention de l’airdrop, mais parfois également de l’envoyer au mauvais endroit. Toutes les informations techniques du problème sont ici.

Suite à ces difficultés, des mises à niveau ont été réalisées sans succès ayant pour conséquence d’interrompre totalement le mainnet seulement quelques jours après son lancement officiel. Néanmoins, l’échange d’informations et la transparence des équipes reste à saluer dans cette traversée du désert.

Pour répondre efficacement à ces problèmes, l’équipe s’est dotée d’un testnet permettant de continuer l’intégration d’acteurs extérieurs tout en travaillant sur la résolution des problèmes. Lorsque le mainnet sera lancé à nouveau, il ne sera pas possible de récupérer son airdrop directement. Cette contrainte apparaissant pour s’assurer du bon déploiement du réseau.

Sources : Blog, Twitter & Twitter

Tokenomics d’EVMOS (économie de jeton)

La crypto native est le EVMOS mais il est difficile de faire une analyse de son cours en raison de sa récente mise sur le marché. D’ailleurs, elle est introuvable sur les échanges centralisés. Sa capitalisation boursière n’est pas encore disponible mais le cours de cet actif est actuellement aux alentours du prix de $3.

La volonté affichée par Evmos s’intègre toujours dans une philosophie de partage avec la communauté. Pour ce faire, au départ, la distribution des 200 premiers millions de crypto $EVMOS sera partagée comme sur la représentation graphique suivante :

Token distribution Evmos

Il faut noter que la partie stratégique représente une DAO détenue par la fondation Evmos, mais qui ambitionne de s’étendre tout en gardant une transparence complète sur les décisions stratégiques futures.

Enfin, il n’y aura aucune public sale dans la distribution de ces tokens permettant de récompenser au maximum les utilisateurs historiques de Cosmos Network par le biais d’airdrop.

L’inflation prévue pour le token sera haute les premières années jusqu’à se stabiliser une fois le réel objectif d’un milliard de jetons $EVMOS mis en circulation. Cet objectif sera atteint en diminuant l’inflation au fur et à mesure du temps tout en créant une distribution équilibrée entre les différents membres de la communauté.

Evmos supply

Finalement, Evmos souhaite apporter une nouveauté dans la manière de gérer les frais de transactions. Au lieu de créer un système de burn classique, ils souhaitent contribuer à la rémunération des participants par la création d’une Dapp store rappelant le modèle de l’App Store. Ainsi, ce système permettrait de rémunérer à la fois les développeurs et les opérateurs du réseau.

Source : Blog

L’écosystème d’EVMOS

Evmos propose un programme d’aide au développement d’applications sur leur blockchain. Au travers du Evmos Grants Program, ils souhaitent subventionner, en deux étapes, les développeurs ayant la volonté de s’exposer à leur environnement.

La première sera purement pécuniaire. La seconde sera strictement axée business en mettant à disposition des bénéficiaires de l’aide un soutien technique et marketing directement de la part de l’équipe d’Evmos et de leurs partenaires.

Lors du premier lancement du mainnet, ils ont mis en avant l’aide des créateurs de Diffusion Finance dans l’analyse du problème impactant la récupération du airdrop par les utilisateurs. Cette plateforme se présente comme l’automated market makers (AMM) de Evmos.

Diffusion Finance

Il s’agit d’un fork de la version 2 d’Uniswap. Promettant de répondre au trilemme de composabilité, d’interopérabilité et de rapidité, Diffusion Finance souhaite débloquer le potentiel infini des smart contracts sur Cosmos Network grâce à l’utilisation d’une blockchain compatible avec Ethereum.

D’autres services se développent déjà alors même que le mainnet n’est pas disponible. Néanmoins, dans le cadre de cet article, par manque de retour d’expérience concret, une réserve sera prise dans la présentation de ces différents projets.

Diffusion Finance faisant l’objet régulièrement d’une mise en lumière de la part du compte twitter officiel, il a paru intéressant d’en évoquer la présence.

Source : Blog

Conclusion

L’écosystème de Cosmos Network est en pleine ébullition depuis maintenant quelques mois. Evmos apporte sa pierre à l’édifice en introduisant concrètement l’interopérabilité avec l’écosystème Ethereum.

L’analyse du lancement raté du mainnet illustre parfaitement toute la difficulté inhérente à l’enjeu d’interopérabilité. Pour y répondre efficacement, du temps et de la patience seront de rigueur pour tous les contributeurs de l’écosystème. Néanmoins, le déploiement de la nouvelle version du mainnet indique la persévérance des créateurs de cette blockchain.

Articles qui pourraient vous intéresser
Participez à la première conférence de CoinAcademy le 25 juin 2022
En savoir plus
Total
0
Share