Découvrez l'univers crypto en profondeur

Coin Hebdo #15 : Les Actualités de la semaine du 27 septembre 2021

Les États-Unis n’ont pas l’intention de bannir Bitcoin

Ce jeudi 30 septembre, Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale des États-Unis (Fed) a déclaré qu’il n’avait “aucune intention d’interdire” les crypto monnaies. La nouvelle fait chaud au cœur, car pour lui il est évidemment nécessaire de réguler le secteur des crypto monnaies comme n’importe quelle classe d’actifs, mais il n’est pas question d’interdire l’usage et la détention de ces actifs.

Vous pouvez retrouver ce vif échange sur Twitter :

Le Salvador commence à miner du Bitcoin grâce aux volcans

Via Twitter, Nayib Bukele (le président du pays) a partagé une vidéo qui montre des machines de minage de Bitcoin dans ce qui semble être une centrale géothermique. En phase de test et d’installation actuellement, le dispositif serait totalement alimenté par l’énergie que fournissent les volcans du pays.

Le minage de Bitcoin consiste à mettre sa puissance de calcul à disposition du réseau afin de résoudre des problèmes mathématiques de plus en plus complexes. Les mineurs sont ensuite récompensés en Bitcoin, à condition que leurs solutions soient validées.

Puisque les problèmes sont de plus en plus complexes, de plus en plus d’énergie est nécessaire. D’ailleurs, la nature de cette dernière est souvent critiquée. En profitant des volcans, le Salvador peut ainsi miner des cryptomonnaies avec de l’énergie 100% propre et renouvelable.

C’est un exemple réel qui démontre qu’il est possible de miner du bitcoin à grande échelle en ayant un impact environnemental minime.

“Crypto is impossible to destroy” déclare Elon Musk

Pendant que les régulateurs du monde entier se penchent sur les cryptomonnaies et la blockchain, Elon Musk (PDG de Tesla et SpaceX) communique son soutien à cet univers et le qualifie d’indestructible.

Lors d’une conférence, le célèbre PDG a annoncé : “Il n’est pas possible, je pense, de détruire la crypto, mais il est possible pour les gouvernements de ralentir sa progression”. Il croit que la Chine ne les aime pas puisque “les cryptos visent fondamentalement à réduire le pouvoir d’un gouvernement centralisé”, mais aussi car elles pourraient être une des sources des problèmes d’électricité du pays asiatique.

Il s’est également exprimé sur la réglementation de cet univers. Musk pense que les États-Unis ne devraient pas se charger de réglementer les cryptomonnaies. Cependant, les opinions divergent à ce sujet : on sait par exemple que selon Jordan Belfort (le vrai loup de Wall Street) une réglementation conduirait plutôt à une adoption généralisée des crypto-actifs.

Le PDG de JP Morgan est étonnamment optimiste quant au prix du Bitcoin

Détracteur du Bitcoin de longue date, Jamie Dimon a déclaré lors d’une interview que le prix du Bitcoin pourrait être multiplié par 10 au cours des 5 prochaines années.

Même si durant cette interview il a également critiqué sa popularité actuelle, cela reste une déclaration étonnante de sa part. En 2017, il avait d’ailleurs lancé que le BTC était une “fraude” et que si des traders de sa banque échangeaient des cryptomonnaies, il les licencierait “dans la seconde”.

Ces déclarations contrastent également avec les activités de JPMorgan : on sait à quel point la banque américaine profite de la croissance de la blockchain et des cryptomonnaies. Elle a notamment acheté 10,9% de MicroStrategy (la société publique qui détient le plus de bitcoins au monde), elle a diffusé de nombreuses offres d’emploi pour sa division spécialisée dans ces domaines, et a même présenté en août un fonds interne Bitcoin.

Ripple lance un fonds de 250 millions de dollars dédié aux NFTs

Le Ripple’s Creator Fund, comme il est nommé, supporte les artistes et les développeurs dans la création des tokens non fongibles (NFT) innovants sur le XRP Ledger (XRPL), la blockchain publique de Ripple.

“Nous pensons que les NFTs incarnent la promesse de la tokenisation et marquent un point de bascule pour son adoption par le grand public”, a déclaré la société américaine. Avec sa blockchain durable et scalable, Ripple souhaite régler les problèmes de frais élevés et d’impacts sur l’environnement que peuvent produire d’autres réseaux.

“Grâce au Creator Fund et au XRPL, nous sommes impatients de libérer une nouvelle utilité pour les NFTs et d’accélérer le virage vers la tokenisation”. À l’instar de Solana ou de la Binance Smart Chain, Ripple entend donc profiter de l’expansion impressionnante de cet écosystème.

Un gigantesque pool de minage d’ETH abandonne ses activités

À cause de la répression chinoise, Sparkpool s’est vu obligé de suspendre ses activités sur le territoire le 24 septembre. Derrière Ethermine, c’était le plus gros pool de minage d’ETH au monde avec un contrôle sur près de 22% du taux de hachage total du réseau.

Finalement, Sparkpool a abandonné la totalité de ses activités à travers le monde jeudi dernier. Ces mesures ont été prises en réponse aux “exigences des politiques réglementaires” et pour la sécurité des actifs de ses clients. Ces derniers ont reçu plus d’informations directement sur le site internet.

Le géant du minage n’est pas le seul à avoir été affecté par cette répression, de gros échanges de cryptomonnaies comme Huobi Global et Binance ont suspendu les inscriptions de nouveaux comptes en Chine continentale.

TikTok se lance dans l’univers des NFTs

À partir du 6 octobre, le fameux réseau social va mettre en vente une collection de NFT (tokens non fongibles) “Top moments”. Elle comprendra six des vidéos des plus marquantes de la plateforme, en collaboration avec les meilleurs créateurs de contenu tels que Gary Vaynerchuk, Lil Nas X, Bella Poarch, Brittany Broski et bien d’autres.

Ces créateurs s’associeront également à des artistes NFT comme Grimes, RTFKT ou Coin Artiste par exemple. Les tokens seront déployés sur Ethereum, et plus précisément sur Immutable X, un protocole de seconde couche dédié aux NFTs.

Le bénéfice des ventes sera reversé aux créateurs et artistes à l’origine de la collection. À l’exception des ventes de la collaboration entre Brittany Broski et Grimes qui seront versées à des associations caritatives.

“Les NFT seront disponibles sur Ethereum et seront alimentés par Immutable X, qui utilise la technologie innovante de StarkWare pour créer la première solution de mise à l’échelle de niveau 2 carbon neutral pour Ethereumsource newsroom.tiktok.com/

Une ville américaine prévoit de distribuer 1 million de dollars en Bitcoin à ses habitants

En août dernier, le maire de Cool Valley (Jayson Stewart) avait proposé de distribuer un total de 1 million de dollars en bitcoin aux résidents. Cette semaine, Stewart annonce que son projet est totalement financé, par des donateurs privés notamment, et que 1 000$ seront envoyés à chaque foyer de la ville du Missouri.

“Ce qui me passionne vraiment, et ce sur quoi je travaille, c’est de faire en sorte que les gens ordinaires détiennent du Bitcoin, et qu’ils bénéficient vraiment du fait de détenir un actif comme celui-là”, a-t- il déclaré. L’éducation à cette technologie fait également partie du projet. Ainsi, des ateliers d’apprentissage permettront aux habitants de comprendre et d’éviter n’importe quelle confusion.

Ce n’est pas la première ville américaine à pousser l’adoption des cryptomonnaies. On pense notamment à Miami qui souhaite être une ville pionnière dans l’univers de la blockchain et des crypto-actifs, ou même au maire de New York qui veut qu’elle devienne la ville la plus “crypto-friendly” de tous les États-Unis.

XDEFI Wallet lève 6 millions de dollars

Dirigée par Mechanism Capital, une levée de fonds a permis à XDEFI de récupérer 6 millions de dollars pour poursuivre le développement de son portefeuille multi-chain. De célèbres acteurs de l’écosystème y ont participé : on y retrouve Alameda Research, Coingecko, Morningstar VC, et des personnalités telles que Meltem Demirors, Mark Zeller et Darren Lau notamment.

Rapidité, sécurité, et surtout simplicité sont les maîtres mots du projet. L’équipe XDEFI développe une solution multi-chain et non un wallet spécifique comme proposent actuellement la plupart des concurrents. L’objectif est de permettre aux utilisateurs de profiter pleinement des opportunités de la DeFi et des NFTs à travers une interface intuitive.

Le wallet est déjà compatible avec les réseaux Bitcoin, Ethereum, Binance Smart Chain, Polygon, Thorchain (liste non exhaustive) et prévoit également l’intégration de Solana, Avalanche et Terra. Metamask a du souci à se faire …

Sources

Article précédent

Solsea - La nouvelle marketplace NFT sur Solana qui fait parler d'elle

Article suivant

Metaplex, la création de marketplace et de NFT sur Solana

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share