Découvrez l'univers crypto en profondeur

Osmosis : le DEX ultime de l’écosystème Cosmos Network

osmosis osmo dex

Qu’est-ce qu’Osmosis ?

Osmosis est un market maker automatisé (AMM) avancé qui permet aux développeurs de créer des AMM personnalisés ainsi que leurs propres pools de liquidité (dites souveraines). Pour rappel, un AMM est un programme prenant la forme d’un smart contract permettant de fournir de la liquidité et de proposer un prix entre deux cryptomonnaies à tout moment pour un utilisateur (plus de détails ici). Des exemples notables d’AMM peuvent être PancakeSwap sur la BNB Chain ou encore Uniswap sur Ethereum.

Osmosis a été conçu à l’aide du kit de développement Cosmos SDK et est basé sur le consensus Tendermint. Pour faire court, un algorithme de consensus permet de s’assurer de l’authenticité de chaque transaction effectuée sur la blockchain en vérifiant la validité de chaque bloc de la chaîne et ainsi empêcher qu’une seule et même entité puisse contrôler l’ensemble du réseau. La particularité du consensus Tendermint est qu’il pensé pour la communication inter-blockchain, appelée IBC (Inter-Blockchain Communication Protocol).

Note : L’entreprise Tendermint derrière ce consensus s’est récemment renommée “Ignite”.

Protocole IBC : l’internet des blockchains

Ce protocole de communication inter-blockchain a vu naître le concept d’interopérabilité. Ce concept permet aux différentes blockchains d’être compatibles entre elles et de s’appuyer sur leurs caractéristiques et leurs cas d’utilisation respectifs. L’IBC est donc un système de communication permettant uax différentes blockchains de l’écosystème Cosmos Network de se brancher aux autres, pouvant de ce fait envisager l’idée de devenir l’internet des blockchains.

Osmosis est la blockchain la plus importante de l’écosystème Cosmos, avec plus de 6 081 010 millions de transferts IBC réalisés lors de ce dernier mois. Vous pouvez constater ci-dessous le nombre impressionnant de blockchains avec lequel Osmosis communique dans l’écosystème :

Outil disponible sur mapofzones.com

Présentation du token OSMO

Osmosis est une blockchain décentralisée possédant son propre token natif nommé OSMO. Tout comme les différents tokens utilisés sur la plateforme, le OSMO est un jeton de type ICS20. Les jetons de type ICS20 sont des jetons créés par le protocole IBC représentant les monnaies natives de chaque réseau disposant d’IBC. À l’heure actuelle, seuls ces types de tokens sont utilisables sur Osmosis.

Le jeton OSMO est un jeton de gouvernance qui permet à ses détenteurs de décider de l’avenir du protocole, y compris des détails de sa mise en œuvre. OSMO sera initialement utilisé pour les fonctions suivantes :

  • Voter sur les mises à jour du protocole (voir ici)
  • Attribution de récompenses aux fournisseurs de liquidités (staking, liquidity mining…)
  • Fixer les frais d’échange de réseau de base (paye les frais de transactions)
  • Obtenir d’autres jetons de l’écosystème Cosmos Network via des airdrop pour les stakers de OSMO (comme cela a été le cas pour le JUNO)

La gouvernance est la composante essentielle de l’évolution d’Osmosis. Les parties prenantes actives du réseau seront responsables de la proposition, de l’examen et de l’adoption des mises à niveau du protocole afin de s’aligner au mieux avec les intérêts à long terme du protocole.

Maintenant que vous en savez plus sur l’écosystème Cosmos et la plateforme d’échanges décentralisée Osmosis, il est temps pour nous de voir comment utiliser cette dernière afin de générer nos premiers rendements. Pour cela, nous allons installer le wallet Keplr, qui est le portefeuille compatible avec Cosmos. Suivez les instructions ci-dessous afin d’installer et utiliser ce dernier facilement et rapidement.

Installation de Keplr

Nous allons premièrement télécharger Keplr en nous rendant sur l’adresse suivante : https://www.keplr.app/

Veuillez noter qu’à l’heure où j’écris ces lignes, le wallet Keplr n’est compatible qu’avec les navigateurs Google Chrome, Edge et Brave. Vous ne pouvez donc utiliser pas utiliser Keplr avec Firefox ou autre pour le moment.

Après avoir cliqué sur le lien, vous vous retrouverez sur l’interface suivante :

Cliquez sur “Install Keplr for Chrome” afin de télécharger l’extension :

keplr ajouter a chrome ext

Après avoir cliqué sur “ajouter à Chrome”, l’extension Keplr sera disponible sur votre navigateur. Vous pouvez désormais lancer cette dernière et tomberez sur la page suivante :

keplr creer nouveau compte

Vous avez donc le choix de créer un nouveau compte ou d’importer un compte existant. Dans notre cas, nous allons créer un nouveau compte en cliquant sur “Create new account“.

Vous pouvez donc à présent créer votre compte en entrant votre nom d’utilisateur et mot de passe. Keplr vous fournit également votre seed phrase, une liste de 12 ou 24 mots qui vous servira à restaurer votre portefeuille en cas de changement d’appareil ou de perte du mot de passe. Sachez que quiconque possède votre seed phrase peut dérober vos biens et que cette dernière, si perdue, ne peut pas être récupérée et entrainera la perte définitive de vos fonds ! Il est donc extrêmement important de bien noter celle-ci et de la stocker dans un endroit sûr.

Keplr vous demandera de renoter cette seed phrase afin d’être sûr que vous l’avez bien conservé.

Utilisation d’Osmosis

Comme mentionné en début d’article, Osmosis est un réseau indépendant innovant permettant l’échange d’actifs, l’expérimentation de stratégies de fourniture de liquidités, création de nouveaux systèmes de staking et plus encore. Maintenant que votre wallet Keplr est configuré, vous pouvez réaliser vos premiers swap et ainsi fournir vos tokens aux pools de liquidité ou les staker chez différents validateurs afin de générer des taux d’intérêt, et ce de manière passive.

Pour cela, vous devez connecter votre wallet Keplr à Osmosis (ici). Pour cela rien de plus simple, cliquez simplement sur l’extension Keplr de votre navigateur et renseignez votre mot de passe :

Votre portefeuille est pour l’instant vide. Vous pouvez y déposer vos premiers ATOM (token natif de l’écosystème Cosmos) en vous rendant sur votre exchange préféré et réaliser le transfert depuis ce dernier vers votre adresse Keplr (expliqué ici). Afin d’éviter toute erreur inutile, vérifiez bien que vous collez la bonne adresse, vous trouverez celle-ci juste en dessous de votre nom d’utilisateur :

Très bien, vous disposez donc de vos premiers ATOM sur votre portefeuille Keplr ! Afin de pouvoir les utiliser comme bon vous semble, vous devez avant tout transférer ces ATOM de la blockchain Cosmos Network vers celle d’Osmosis. Pour cela, direction l’onglet “Assets” dans le menu à gauche :

Sur cette page vous trouverez l’ensemble de vos actifs présents sur Osmosis. Cliquez sur “Deposit” afin de déposer vos ATOM :

Vous aurez donc le menu suivant :

Il ne vous reste plus qu’à valider le dépôt et le laboratoire se chargera de transférer vos ATOM directement sur la plateforme Osmosis.

À présent, nous allons réaliser notre premier swap afin de pouvoir staker et déposer des actifs dans des pools de liquidité. Premier arrêt, l’onglet “Trade” juste à votre gauche :

Vous pouvez maintenant simplement échanger n’importe quel actif disponible sur Osmosis juste en choisissant les cryptos concernées et en cliquant sur “swap”. Dans cet exemple on peut voir un échange de jetons ATOM contre des jetons OSMO :

Vous maitrisez désormais comment utiliser le DEX le plus important de l’écosystème Cosmos Network ainsi que son wallet natif Keplr.

Le Superfluid Staking : d’une pierre deux coups

Maintenant que vous êtes familier avec la plateforme, nous pouvons aborder la nouveauté proposée par Osmosis, à savoir le superfluid staking. Lorsque les utilisateurs déposent deux jetons pris en charge dans un pool de liquidité Osmosis, ils pourront mettre en jeu leurs parts de liquidité pour les validateurs sur les chaînes des jetons en question. Par conséquent, l’actif déposé ne gagnera pas seulement sa part de frais provenant des transactions d’échanges de la pool de liquidité, mais il gagnera également des récompenses en contribuant à sécuriser la blockchain, ce qui permet aux utilisateurs de fournir simultanément des liquidités à l’AMM Osmosis et de continuer à contribuer aux écosystèmes natifs des jetons qu’ils détiennent !

Les utilisateurs bénéficient donc à la fois du staking des cryptomonnaies concernées et les bénéfices produits par la fourniture de liquidité (Farming). Par exemple, les LP token d’une pool ATOM/OSMO pourront sécuriser à la fois les réseaux Cosmos et Osmosis. Actuellement, toutes les paires ne sont pas encore compatibles avec le SuperFluid Staking, mais de nombreuses autres paires devraient très probablement suivre dans le futur.

Vous pouvez vérifier par vous-même si le Superfluid Staking est activé si “Superfluid Staking Enabled” est présent dans la pool que vous avez choisi. Rendez-vous dans l’onglet “Pools” et vérifiez si la paire de liquidité est entourée par un dégradé rose/violet :

superfluide staking pools osmosis

Généralement, l’activation de cette fonctionnalité requiert un verrouillage de vos fonds plus long (14 jours en moyenne, indiqué par le petit ballon de produit chimique).

Conclusion

Osmosis est sans aucun doute l’une des meilleures plateformes disponibles sur l’écosystème Cosmos. Le DEX vous permet de swapper rapidement vos actifs et de bénéficier de rendements plus que corrects via les différentes options offertes.

Le laboratoire continue d’innover en permanence comme en témoigne la sortie récente du Superfluid Staking et celui-ci devrait continuer de se développer dans le futur grâce à une gestion méticuleuse du projet et aux différents votes impliquant l’entièreté de la communauté. Osmosis peut atteindre son but de devenir le meilleur AMM du marché de la DeFi (finance décentralisée), notamment grâce à l’expansion prometteuse de l’écosystème Cosmos.

Retrouvez notre article dédié à l’écosystème Cosmos Network : Cosmos Network (ATOM) : la Blockchain qui les connectera toutes

Articles qui pourraient vous intéresser
jpmorgan defi crypto
Lire plus

Crypto : JPMorgan souhaite construire la DeFi institutionnelle

JPMorgan dévoile que plusieurs milliards d'actifs (traditionnels) tokenisés pourraient bientôt servir à garantir les prêts et emprunts sur la DeFi. Selon le banquier d'affaires, l'ajout de ces actifs permettra de passer à une autre échelle, avec des montants beaucoup plus importants.
Total
0
Share