Découvrez l'univers crypto en profondeur

Coin Hebdo #11 : Les Actualités de la semaine du 30 août 2021

Twitter va instaurer des pourboires en Bitcoin

Le fameux réseau social a publié la bêta d’une mise à jour qui permet de verser des pourboires aux créateurs de contenus. La fonction en question s’appelle “Tip Jar“. Pour l’instant, le BTC ne fait pas partie des options pour les pourboires, mais le code de cette mise à jour révèlerait que Twitter prépare le terrain pour intégrer les dons en Bitcoin via Lightning Network.

La fonction Tip Jar permet aux utilisateurs d’ajouter des liens PayPal, Cash App, Venmo, et Patreon à leur profil. Ainsi, ils peuvent récompenser plus facilement les créateurs de contenus de la plateforme. L’adresse Bitcoin devrait donc venir s’ajouter à ces possibilités, on parle également de l’adresse Ethereum.

Jack Dorsey, le PDG de Twitter, ne s’en cache pas. Il a déjà annoncé que “le futur de twitter s’écrira avec le Bitcoin. Il a également affirmé lors de la conférence The B Word : “Mon rôle à travers les entreprises que je dirige est de pousser au maximum la décentralisation”.

Vast Bank : première banque des États-Unis à proposer l’achat et la vente de crypto-actifs avec un compte courant

Huit cryptomonnaies sont disponibles à l’achat à partir d’un compte courant pour les clients de la Vast Bank aux États-Unis. Ce sont : Bitcoin, Bitcoin Cash, Ether, Cardano, Filecoin, Litecoin, Algorand, et Orchid (partenariat Coinbase ?). La banque est la première du pays à permettre à ses clients d’acheter, de revendre et même de conserver des crypto-actifs à partir d’un simple compte bancaire.

Toutes ces opérations sont garanties par la FDIC (Federal Deposit Insurance Corporation), et par l’OCC (Office of the Comptroller of the Currency) assure Brad Scrivner, le PDG de la banque. Il déclare par ailleurs : “Nous sommes familiers avec la réglementation, nous allons faire les bonnes choses et prendre des mesures pour nous assurer que le système financier reste sûr et solide.

Cette nouvelle a été plutôt bien accueillie par la communauté crypto. Irina Berkon, CFO de Metallicus (exchange de cryptos américain) a souligné : “Une réglementation appropriée, réfléchie et progressive est essentielle pour promouvoir les cas d’utilisation légitimes des actifs numériques. Je suis tellement heureuse de voir la Vast Bank ouvrir ses portes à cette population non bancarisée qui comprend des détenteurs de cryptos, des sociétés de développement blockchain et des créateurs, bénéficiant désormais d’une réglementation solide par une institution financière”.

El Salvador : l’arrivée des distributeurs de BTC

Les premiers distributeurs automatiques de Bitcoins ont été installés cette semaine au Salvador. D’ici au 7 septembre, on parle d’un total de 200 guichets à disposition dans tout le pays. Date à laquelle la loi d’adoption du Bitcoin comme monnaie légale entrera en vigueur.

Chivo” sera inscrit sur toutes les machines. C’est le nom du portefeuille crypto soutenu par l’État et il sera bien évidemment compatible avec tous les distributeurs. Ces derniers serviront, par exemple, à échanger des bitcoins contre de la monnaie fiduciaire comme le dollar.

Pour stimuler encore plus l’adoption, Nayib Bukele (président du Salvador) a annoncé sur Twitter que 30$ en Bitcoin seront offerts à tous les citoyens adultes qui créeront un portefeuille Chivo.

De belles performances au mois d’août pour les altcoins

Le marché des cryptomonnaies a enregistré de belles performances ces derniers jours. La sensation de la semaine est signée Solana. Le SOL dépasse le prix psychologique des 100$ et pousse même jusqu’à 145$. C’est tout simplement la meilleure performance du top 10 pour le mois d’août, avec plus de 216% d’augmentation. Le token s’installe ainsi à la 7e position du classement en termes de capitalisation boursière.

Quant au Cardano (ADA), il passe les 3$ et enregistre une performance de plus de 112% en août. Le jeton conserve donc sa 3e place au classement, toujours en termes de capitalisation boursière. Terra (LUNA) n’a pas à rougir puisqu’il réalise la deuxième performance du top 10 depuis le mois de juillet, avec plus de 167% de hausse. Le token prend la 10e place au passage.

Ça bouge sur Solana, Cardano & Terra Luna !

Solana propose un écosystème riche avec de plus en plus d’applications de la DeFi, des launchpads et des marketplaces de NFT qui cartonnent. Cardano va se mettre à jour le 12 septembre avec un hardfork nommé Alonzo, l’arrivée tant attendue des smart contracts sur la plateforme ! Terra Luna, un crypto-actif de l’écosystème Cosmos va de son côté passer en version “2.0” et intégrer l’IBC (Inter-Blockchain Communication Protocol) ce qui va faciliter les échanges entre les différentes blockchains de l’écosystème Cosmos.

Le classement pour août se décompose ainsi (hors stablecoins) :

  • Bitcoin (BTC)
  • Ethereum (ETH)
  • Cardano (ADA)
  • Binance coin (BNB)
  • XRP (XRP)
  • Solana (SOL)
  • Dogecoin (DOGE)
  • Polkadot (DOT)
  • Uniswap (UNI)
  • Terra (LUNA)

Un Bitcoin à 100 millions de dollars ?

Du moins, c’est ce que prédit Fidelity Investment d’ici à 2025. Fedelity est l’un des plus grands gestionnaires d’actif à travers le monde, avec plus de 10.4 milliards de dollars sous gestion. Cette prédiction a été partagée lors d’un webinaire par Jurrien Timmer, un des directeurs. Il est lui-même haussier concernant le BTC, et n’hésite pas à le comparer avec l’or dans les années 1970s. Timmer a d’ailleurs présenté sur son compte Twitter les similitudes que l’on peut constater, pour l’instant, entre les deux actifs :

Pour essayer de prédire le prix du Bitcoin en 2035, Fidelity a utilisé le modèle Stock-to-Flow qui évalue un actif en fonction de son offre et de sa demande. Ce modèle avait été appliqué à l’Or auparavant, et il s’est avéré avec le temps. Plan B, un analyste de la société américaine l’a donc appliqué au roi des cryptos. Il en déduit qu’en raison de son caractère déflationniste notamment, le prix devrait atteindre le million de dollars d’ici 2029 et même les 100 millions d’ici 2035.

Aujourd’hui, cette prédiction très haussière ne fait pas l’unanimité. Beaucoup estiment que le modèle ne sera plus pertinent dans le futur, même s’il l’a été jusque là, en raison des caractéristiques inédites du Bitcoin et des crypto-actifs en général.

L’autorité monétaire de Singapour place Binance.com sur liste d’avertissement

C’est presque devenu une habitude, Binance subit à nouveau les foudres d’un régulateur. Jeudi, la MAS (autorité monétaire de Singapour) en compagnie de la banque centrale du pays, a inscrit le site “Binance.com” sur sa liste d’avertissement aux investisseurs. Cette liste regroupe plusieurs sociétés non réglementées qui agissent ou du moins essayent d’être perçues comme si c’était le cas.

Il faut noter que “Binance.sg” ne figure toujours pas sur la liste. Une porte-parole de l’échange de cryptomonnaies a essayé de l’expliquer : “Binance.sg opère à Singapour avec sa propre équipe de direction et de gestion locale. Elle est soutenue par Vertex Venture Holdings et se concentre uniquement sur la croissance de l’écosystème crypto de Singapour et le service aux utilisateurs du pays. La MAS examinerait actuellement une demande de licence de l’entité.

Binance encaisse cette mauvaise nouvelle une semaine après avoir engagé Richard Teng, un ancien responsable de la bourse de Singapour qui avait également travaillé pour l’autorité monétaire du pays. Il est actuellement PDG chez Binance SG.

Le projet de la BRI pour les paiements transfrontaliers

Les banques centrales d’Australie, de Malaisie, de Singapour, et d’Afrique du Sud ont été mobilisées par la BRI (Banque des règlements internationaux) afin de tester l’efficacité des monnaies digitales de banques centrales (CBDC) pour les paiements transfrontaliers.

La BRI a précisé jeudi que ces quatre banques centrales collaborent sur le développement de plateformes prototypes pour les CBDC transfrontalières. Elle ajoute que “Ces plateformes multi-CBDC permettront aux institutions financières d’effectuer des transactions directement entre elles dans les monnaies numériques émises par les banques centrales participantes, éliminant ainsi le besoin d‘intermédiaires et réduisant le temps et le coût des transactions”.

Beaucoup restent sceptiques au sujet des CBDC et pensent qu’elles n’amélioreront pas les systèmes de paiement déjà existants comme SWIFT. Christopher Waller, l’un des gouverneurs de la FED (Réserve fédérale des États-Unis), les a récemment qualifiées de “solutions à la recherche de problème”.

Les rendez-vous de FTX.US avec la CFTC

La filiale américaine de FTX ne cache pas son envie d’obtenir une licence afin de proposer des produits dérivés à ses utilisateurs. Dans ce cadre-là, plusieurs rendez-vous ont eu lieu avec la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) durant le mois d’août.

“Les dirigeants de FTX et LedgerX ont rencontré virtuellement le président et les commissaires de la CFTC, afin de présenter l’équipe de FTX et de les informer sur le partenariat entre FTX & Ledger X” communique Ryner Miller, conseiller général de l’exchange américain. En effet, FTX a fait l’acquisition de LedgerX, une plateforme de produits dérivés cryptos qui détient la licence nécessaire auprès de la CFTC.

FTX fait donc les yeux doux aux régulateurs et continue ses efforts de conformité. Il faut cependant garder à l’esprit que la CFTC agit sur le marché des matières premières, ainsi son autorité pourrait être limitée envers le sujet délicat des crypto-actifs. Affaire à suivre …

Sources

Article précédent
defi crypto bitcoin

Comparatif des plateformes CeFi : placer ses cryptomonnaies pour avoir des intérêts

Article suivant

Cours Serum (SRM) - Évolution prix en temps réel, analyses, graphiques et prédiction

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
21
Share