Découvrez l'univers crypto en profondeur

Bitcoin : SBF critique de la proposition de valeur du Bitcoin ?

SBF, le patron de FTX, s’est montré pessimiste sur l’utilisation du Bitcoin comme réseau de paiement lors d’une récente interview.
SBF critique Bitcoin

Lors d’une interview accordée au Financial Times, Sam Bankman-Fried, plus communément désigné par SBF, s’est exprimé sur sa vision de la blockchain et des crypto monnaies. Il est critique de certaines postures idéologiques, mais également de la proposition de valeur du Bitcoin.

Philanthropique de nature, SBF prévoit de donner 99% de sa fortune aussi vite qu’il le peut. Il déclare au cours de cette interview avoir donné, au travers de ses différentes activités, près de 100 millions d’euros depuis le début de l’année. De fait, sa vision du secteur est fortement orientée par ses convictions personnelles, mais intéressons-nous à ses propos sur le Bitcoin.

SBF n’est pas convaincu par le Bitcoin pour une utilisation quotidienne

Lorsqu’on lui demande ce qu’il perçoit dans le monde de la blockchain, SBF offre une réponse optimiste. Il considère que la valeur du marché des crypto monnaies repose essentiellement sur le potentiel de la blockchain à construire un système financier cohérent et humain. Concrètement, il aspire à ce que l’économie ne soit plus accaparée par une élite fortunée, mais conjointement organisée par la population.

Pour illustrer sa pensée, SBF prend l’exemple simple d’un transfert d’argent. Grâce à la blockchain, cette transaction sera nécessairement plus rapide, moins cher et avec un taux de réussite bien plus élevé. Néanmoins, il estime que le Bitcoin est considéré, à tort, comme le futur de la monnaie.

D’après lui, le bitcoin doit être nécessairement comparé à l’or. D’ailleurs, une telle alternative est privilégiée par une partie de la communauté. Il estime que cette comparaison est légitime tant au niveau de l’actif que représente le Bitcoin qu’à la réserve de valeur qu’il aspire devenir.

Pour autant, dans son esprit, l’utilisation quotidienne du bitcoin par la population doit être comparée au fait de payer sa baguette de pain avec de l’or. Il n’y voit que très peu de sens en raison du coût environnemental dû à l’utilisation du proof of work et au fait que la scalabilité du réseau bitcoin n’est pas à la hauteur de l’enjeu d’un réseau de paiement international.

SBF Bitcoin Ethereum

Un échange houleux avec la communauté à la suite de la publication de l’interview

Concrètement, il considère que le système de validation des transactions du protocole émis par Satoshi Nakamoto est incapable de s’adapter aux millions de transactions quotidiennes des utilisateurs. Cette affirmation est très certainement vraie, mais SBF semble ignorer l’existence du layer 2 Lightning network pour soulager le réseau bitcoin.

Dans un tweet, il a d’ailleurs confirmé que ses propos manquaient de justesse puisqu’il a précisé cette nuance. Il estime toujours que le réseau BTC ne peut pas supporter des millions de transactions par seconde, mais que la présence de Lightning network pourrait changer la donne.

Jack, l’ancien CEO de twitter, n’a pas manqué de réagir à ce tweet en demandant ironiquement la raison pour laquelle SBF n’avait pas mentionné cette possibilité lors de son interview avec le Financial Time.

Après un échange cordial mais tendu, SBF s’est expliqué en rappelant qu’il parle généralement de lightning network, mais que dans le cadre d’une telle interview, il est délicat pour lui de gérer parfaitement ce que le journaliste rapportera dans son article final.

Enfin, la communauté s’est alarmée de son avis sur l’utilisation du proof of stake. En effet, il considère ce protocole comme plus efficace, plus léger et moins coûteux en énergie. Néanmoins, cet avis semble bancal puisqu’il ajoute que « nous ne pouvons pas augmenter la vitesse de transaction jusqu’au point où nous devons dépenser 100 fois plus d’énergie en mining ». Or, la consommation d’énergie du bitcoin n’est pas liée au nombre de transactions.

L’interview de SBF est fortement controversée. Cependant, il est utile de rappeler que le domaine de la blockchain et des crypto monnaies est tellement vaste et complexe qu’une simple interview ne permet pas de s’exprimer avec la précision exigée. Le meilleur moyen de réellement connaitre la pensée profonde d’un individu étant de pouvoir l’écouter ou la lire sans intermédiaire.

Le plus important est sans aucun doute de pouvoir débattre en toute sérénité. SBF semble ouvert à ce débat puisqu’en réponse aux critiques, il a estimé qu’intégrer Lightning Network à FTX serait une bonne idée.

Articles qui pourraient vous intéresser
Participez à la première conférence de CoinAcademy le 25 juin 2022
En savoir plus
Total
0
Share