Sorare x NBA : Interview exclusive avec le Growth Lead Brian O’Hagan

Après le Football et le Baseball, la licorne française Sorare s’attaque à la NBA avec un partenariat d’envergure. Interview exclusive avec son Growth Lead, Brian O’Hagan.
Brian oHagan sorare interview

En mai 2022, la licorne française et plus grosse entreprise NFT au monde Sorare annonçait un partenariat avec la MLB (la Major League de Baseball), officialisant l’arrivée du sport ultime des collectionneurs sur la plateforme. Quelques mois plus tard seulement, c’est au tour du basketball et de la NBA de faire leur entrée sur Sorare. 

Le Bear Market ne semble pas refroidir la start-up française et ses ambitions titanesques. Lors d’un entretien exclusif pour CoinAcademy, Brian O’Hagan, Growth Lead chez Sorare, a pu s’exprimer sur la récente montée au sommet de l’entreprise.

Quand on parle de Sorare, on parle généralement de cette fameuse levée de fonds record, d’une valorisation de plusieurs milliards…ect avant d’être des chiffres impressionnants, Sorare c’est aussi et surtout une start-up d’entrepreneurs francophones ! Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots et nous décrire ton rôle chez Sorare ?

Tout d’abord merci de me recevoir et ravi de découvrir la communauté de CoinAcademy. Je suis Brian O’Hagan, Growth Lead chez Sorare en charge donc du développement de la communauté d’utilisateurs de Sorare. J’ai intégré Sorare d’abord en tant que consultant en janvier 2020 puis en full-time en juillet 2020, fort de plusieurs années d’expérience dans l’écosystème crypto chez Coinhouse par exemple ou en co-fondant NFT Factory.

On entend souvent « Sorare est un mélange entre du fantasy football et des cartes Panini, le tout en utilisant la technologie NFT » après 4 ans d’existence, est-ce qu’on peut toujours résumer Sorare ainsi ?

sorare PDG paris sportifs

Ce serait maintenant un peu réducteur de le décrire ainsi. Sorare, c’est avant tout une proposition de valeur unique, basée sur l’émotion et l’expérience, avec un objectif clair : permettre aux amateurs de sport de vivre intensément leur passion, en collectionnant des cartes numériques représentant des sportifs, sur le modèle des vignettes autocollantes et des cartes à collectionner.

De plus, Sorare ajoute cette dimension de jeu en temps réel, calquée sur les performances des joueurs, et qui permet aux utilisateurs d’endosser le costume de General Manager de leur propre équipe prolongeant ainsi la passion hors des terrains. Et puis Sorare c’est n’est plus que le Football. Depuis sa création en 2018 par Nicolas Julia, Sorare a intégré d’autres sports.

Le Baseball grâce à notre partenariat avec la MLB (Major League Baseball) ou plus récemment le Basketball avec notre partenariat avec la NBA/NBPA (National Basketball Association/Nation Basketball Players Association).

Plus tôt dans l’année, la licorne française ajoutait un 2e sport à sa plateforme grâce à un partenariat avec la MLB (la league de Baseball américaine). Vous pouvez en lire plus à ce sujet : Sorare signe un deal avec la Major League Baseball (MLB)

Sorare_NBA_

Quel a été l’impact de l’ouverture de Sorare au Baseball avec la league de Baseball américaine (MLB) ? Avez-vous ressenti une arrivée de nouveaux types de joueurs, investisseurs ou collectionneurs sur la plateforme ?

Dans l’histoire des jeux de collection de cartes à l’effigie des sportifs, le Baseball à une place prépondérante et fut précurseur en la matière. Parce que les joueurs sont la plupart du temps cachés sous leur casque, les cartes de Baseball permettent aux fans de mettre un visage sur un nom. Cette tendance a commencé dans les années 50 aux États-Unis et se poursuit encore aujourd’hui.

Pour nous, intégrer un sport comme le Baseball dans Sorare prend donc tout son sens. Cela offre aux fans une nouvelle expérience de collection et de jeu. Une nouvelle communauté de passionnés de Baseball est donc née sur Sorare. On espère que le schéma se reproduira à chaque fois que l’on intégrera un nouveau sport.

Après la MLB, Sorare ajoute la ligue de Basketball américaine (NBA) à son arsenal. Le basketball est déjà très démocratisé en termes de « fantasy sport », Sorare NBA a-t-elle le potentiel pour devenir votre nouvelle branche phare ?

Le 7 septembre 2022, Sorare annonçait un partenariat d’envergure avec la NBA ainsi que la NBPA afin de ramener la league de basketball sur la plateforme. Vous pouvez en lire plus à ce sujet : Sorare annonce un partenariat majeur avec la NBA

Ce qui est sûr, c’est qu’avec la NBA, Sorare touche une communauté différente. Chaque licence développée permet d’attirer une communauté de fans, ça a été le cas avec la MLB par exemple. Cela permet aussi aux ligues américaines d’attirer des fans européens vers le sport et ainsi, pour nous Sorare, de développer des synergies entre les sports.

Comment arrive-t-on à un partenariat avec la NBA, l’une des plus grosses instances mondiales du sport ? Y a-t-il un business model partagé entre les deux entités ?

Notre point commun est de développer l’engagement des fans et d’enrichir leur expérience. Les discussions que nous avons eues avec la NBA et la NBPA se sont axées autour de cet intérêt commun qui est de créer des liens plus profonds entre la ligue, les joueurs et les fans.

La NBA avait déjà un historique avec le Web3 et les NFT, les discussions ont été plus fluides. Le fait que Sorare ait déjà noué des partenariats avec deux ligues américaines (baseball et football) a davantage aidé à nouer ce partenariat.

Enfin, des échanges formels et informels ont eu lieu avec des personnes proches de Sorare. Serena Williams, conseillère pour le board de Sorare, a notamment été un atout et une personne sur laquelle nous nous sommes appuyés.

On imagine que le marché a évolué (plutôt fortement à la baisse) depuis les prémices de ce partenariat. Quel impact a ce bear market sur Sorare ?

Tant que nous continuerons à offrir aux utilisateurs existants et nouveaux un jeu fun et gratuit pour se connecter avec leurs joueurs, équipes et sports préférés, nous ne serons pas vraiment concernés. Par exemple, malgré le ralentissement du marché, Sorare a connu une croissance explosive au cours de l’année écoulée : au premier semestre 2022, nous avons augmenté le volume des transactions de plus de 274 % par rapport au premier semestre 2021 et nous prévoyons d’accroître encore plus notre audience basée aux États-Unis, à travers ces partenariats avec la NBA et la MLB.

On imagine que Sorare vise déjà d’autres sports, sur le court et moyen terme on pense notamment au football américain avec la NFL, au tennis, au golf ou à l’eSport pourquoi pas ?

Pourquoi pas. Le Basketball arrive dès cet automne sur Sorare. D’autres pourront suivre.

On repense à une citation de Nicolas Julia « Sorare souhaite devenir le leader mondial de l’entertainment » ça passe par une extension de votre vision ? Sorare pourrait devenir bien plus que des jeux de type fantasy autour du sport ?

Comme vous le savez, notre objectif est pour le moment d’offrir aux passionnés de sport et aux fans des clubs à travers le monde la meilleure expérience de jeu de type fantasy dans le sport et nous sommes actuellement concentrés sur cet objectif.

nicolas julien sorare

Nicolas Julien, le PDG de Sorare, s’était exprimé sur Twitter suite à des accusations à l’encontre de la plateforme. Cette dernière était qualifiée de plateforme de paris sportifs déguisés suite à une mise en garde de l’Autorité Nationale des Jeux en France (ANJ).

Vous pouvez en apprendre plus à ce sujet : Le PDG de Sorare s’exprime sur les accusations paris sportifs

Vous êtes tout simplement l’entreprise NFT la mieux valorisée de la planète (même devant le gigantesque Yuga Labs) : comment garde-t-on l’envie d’innover, de se dépasser et de produire toujours plus de valeur lorsqu’on est sur le toit du monde ?

Vous l’avez très bien compris ; notre vision est avant tout de construire un champion mondial de l’entertainment sportif. Les fonds levés vont nous permettre d’accélérer notre développement autour de quatre axes. Tout d’abord, signer des partenariats exclusifs avec les principales ligues de football au monde, et nous ouvrir à d’autres sports. Ensuite, recruter les meilleurs talents à travers le monde. Puis, dans le même temps, améliorer le jeu et lancer de nouvelles campagnes marketing.

Enfin, avoir de l’impact via plusieurs leviers : en investissant dans la communauté qui s’est construite autour de Sorare (les cartes étant des NFT, elles peuvent être utilisées dans d’autres jeux et d’autres écosystèmes) ; en promouvant la pratique du sport ; en aidant des entrepreneurs issus de milieux défavorisés et en encourageant la représentation des femmes dans le sport et notamment le football féminin. En somme, ce n’est que le début de l’aventure. Et quelle aventure… !

1
0
0
Share 1
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser