Régulation : Le PDG de Sorare s’exprime sur les paris sportifs

Le PDG de Sorare, Nicolas Julia, s’est exprimé sur twitter à propos des accusations de paris sportifs déguisés.
sorare PDG paris sportifs
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 03.08.2022 02:53

Ces derniers mois la licorne française contribue à mettre l’entrepreunariat français sur le devant de la scène. Néanmoins, la mise en garde récente de l’Autorité nationale des jeux (ANJ) sur son activité est venue ternir ce bilan. Le PDG de Sorare, Nicolas Julia, s’est exprimé sur Twitter au sujet de cette polémique pour contredire les accusations de paris sportifs déguisés. 

Récemment, Sorare avait déjà été au coeur d’une polémique similaire lorsque l’entreprise avait annoncé sa collaboration avec Kilian Mbappe. En effet, plus tôt dans l’année, le champion du monde avait refusé de participer aux opérations de communications de la FFF (fédération française de football) en raison de la présence de marques de paris sportifs. 

Or, des critiques récurrentes décrivent l’activité de Sorare comme similaire à ces entreprises. Dès lors, lors de l’annonce de ce partenariat, de nombreuses voix se sont élevées pour critiquer le choix de Mbappe de s’associer à Sorare alors même qu’il critiquait publiquement les entreprises de paris sportifs.

La mise en garde récente de l’ANJ offre du grain à moudre aux détracteurs de la société. Néanmoins, le PDG de Sorare a souhaité prendre la parole sur Twitter pour contredire cette perception

En savoir plus : Inflation record de 9,1% aux USA et 8,9% en Europe

Le PDG de Sorare comprend la perplexité autour de l’activité de son entreprise

Dans un premier temps, Nicolas Julia se veut compréhensif envers les détracteurs de son entreprise. Il explique que de nombreuses interrogations légitimes naissent de la création d’un nouveau modèle par une entreprise. De plus, l’implication de la blockchain, des NFT et plus globalement du web3 à la stratégie commerciale de l’entreprise complexifie d'autant plus la compréhension de l’utilité réelle du service.

De fait, cette incompréhension n’est pas perçue au sein de l’entreprise comme une mauvaise nouvelle. En effet, selon le PDG de Sorare, il s’agit « d’un des signes qui démontre que Sorare fait bouger les choses ». 

Il ajoute que la priorité de son entreprise est d’offrir un service protégeant au maximum les consommateurs des risques inhérents à l’investissement. Néanmoins, cette innovation doit permettre aux utilisateurs de bénéficier des effets positifs du web3 et ne devrait pas être perçue comme une menace par le  grand public.

Sorare paris sportifs

Nicola Julia exprime son désaccord sur les accusations de paris sportifs déguisés

D’abord, il rappelle que l’activité de son entreprise se concentre essentiellement sur le fait « de permettre aux fans de célébrer leur passion pour le sport en collectionnant des cartes en éditions limitées et en participant à un jeu de Fantasy gratuit consistant à composer son équipe ». 

De fait, l’utilisation de la blockchain et des NFT est une innovation permettant aux collectionneurs d’obtenir la pleine propriété des cartes sans être dans l’obligation de racheter chaque année des objets similaires. Enfin, ces NFT ne sont pas seulement utiles sur le service développé par Sorare, mais également sur des applications tierces et d’autres plateformes. 

Le problème majeur de Sorare selon l’ANJ est la Fantasy. Dans ce format, les résultats des utilisateurs de Sorare sont intrinsèquement liés aux performances réelles des joueurs. Ainsi, cet aspect créerait en réalité un système de paris sportifs déguisés

Le PDG de Sorare s’en défend en expliquant que son entreprise possède de « solides arguments juridiques », mais également que les retours quotidiens des utilisateurs vont dans le bon sens. Il rajoute que son entreprise conserve des liens étroits avec les régulateurs en échangeant régulièrement avec eux de manière proactive. 

Il conclut son thread en expliquant que le manque de cadre légal actuel est la cause profonde des spéculations autour de l’activité réelle de Sorare. La société souhaite participer à la création de cette régulation en réfléchissant et en construisant des protections efficaces pour les consommateurs tout en favorisant l’innovation.

Ce ne sera pas une mince affaire, mais Sorare semble confiant dans sa capacité à convaincre les régulateurs. 

Articles qui pourraient vous intéresser