Découvrez l'univers crypto en profondeur

Crypto : Voyager Digital sauvée de ses dettes par Alameda Research

Voyager Digital a dévoilé rencontrer des problèmes de liquidités causés par Three Arrow Capital et obtient l’aide d’Alameda Research.
Voyager Digital

Le marché des crypto monnaies est en baisse quasi constante depuis les trois derniers mois. Investisseurs particuliers et institutionnels subissent tous de plein fouet cette chute des cours. Si bien, que la situation devient délicate pour bon nombre de plateformes cryptos et autres fonds d’investissement. La place d’échange Voyager Digital en a, elle aussi, fait les frais. 

Voyager digital

Three Arrow Capital met Voyager Digital dans la panade

La semaine dernière, nous abordions la situation critique rencontrée par le fonds d’investissement Three Arrow Capital (3AC). Ainsi, ce fonds d’investissement spécialisé dans les crypto monnaies a subi de plein fouet la chute des crypto monnaies. 

La situation s’est peu à peu dégradée pour Three Arrow Capital, menant le fonds au bord de l’insolvabilité

Malheureusement, le bilan désastreux de 3AC ne s’arrête pas aux limites de l’entreprise. Ainsi, la plateforme d’échange américaine, Voyager Capital fait, elle aussi, les frais de la chute du géant de l’investissement

Dans une annonce publiée le 22 juin, Voyager Digital dévoile avoir mis en demeure Three Arrow Capital. Celle-ci fait suite à un défaut de remboursement de son prêt. En pratique, le montant de ce prêt s’élève à 15 250 BTC et 350 millions d’USDC. Cela représente une somme totale de plus de 660 millions de dollars. 

« Voyager Digital a fait une première demande de remboursement de 25 millions de dollars en USDC, due au plus tard le 24 juin 2022. Elle a par la suite demandé le remboursement de la totalité du solde de USDC et de BTC avec comme date butoir le 27 juin 2022. Aucun de ces montants n’a été remboursé, et le défaut par 3AC de rembourser l’un ou l’autre des montants demandés à ces dates précises constituera un cas de défaut. »

Explique Voyager Digital.

Face à l’incertitude d’un potentiel remboursement de la part de 3AC, l’entreprise a annoncé explorer tous « les recours juridiques disponibles » pour récupérer les fonds. 

Une situation critique

Le manquement de remboursement de son prêt par Three Arrow Capital met Voyager Digital dans une situation critique. En effet, l’internaute @MikeBurgersburg a révélé que ce prêt représentait une grande partie des fonds détenus par l’entreprise.

En effet, le 30 septembre dernier, Voyager Digital disposait de 25 000 BTC et 384 millions d’USDC. Par conséquent, le prêt contracté par 3AC représente la moitié des BTC et la quasi-totalité des USDC détenus par Voyager Digital.

Voyager Digital confirme son prêt auprès d’Alameda

Le défaut de paiement du prêt de Three Arrow Capital met à mal les liquidités de la plateforme. Par conséquent, celle-ci n’a eu d’autre choix que de se tourner vers d’autres intermédiaires pour obtenir des fonds et renflouer sa trésorerie. 

Ainsi, dans le même communiqué de presse, la plateforme indique avoir trouvé un accord avec le géant Alameda Research. De ce fait, Alameda Research va octroyer un prêt de 200 millions de dollars en espèces et USDC ainsi que 15 000 BTC pour couvrir le prêt défectueux de Three Arrow Capital. 

Par conséquent, Voyager Digital vient valider la rumeur selon laquelle Alameda allait aider l’entreprise à rester solvable.

En savoir plus sur : FTX vient au secours de BlockFi avec un premier prêt de $250M.

De surcroit, Voyager Digital a profité de cette annonce pour faire le bilan de ses avoirs, à savoir 152 millions de dollars de liquidités en crypto monnaies et 20 millions de dollars en fiat, « réservés à l’achat d’USDC ». 

Évidemment, le prêt accordé n’est pas sans condition : 

  • Un maximum de 75 millions de dollars US peut être prélevé sur une période de 30 jours. 
  • La dette de la société doit être limitée à environ 25 % des actifs des clients sur la plateforme, soit moins 500 millions de dollars US. 
  • Des sources de financement supplémentaires doivent être garanties dans les 12 mois.

Il semblerait que ce prêt ait été accordé, car Alameda Research détient 22 681 260 actions ordinaires de Voyager Digital, soit 11,56% de toutes les actions en circulation.

Alameda Research continue de se placer en sauveur des entreprises de l’écosystème crypto. Celle-ci pourrait bien continuer de faire parler d’elle, en renflouant les caisses d’autres entreprises au bord de l’insolvabilité.

Articles qui pourraient vous intéresser
Participez à la première conférence de CoinAcademy le 25 juin 2022
En savoir plus
Total
1
Share