Découvrez l'univers crypto en profondeur

Que sont les actifs synthétiques en crypto ?

Actifs synthétiques

Qu’est-ce qu’un actif synthétique en crypto ?

Les actifs synthétiques sont des produits financiers dérivés. Un produit dérivé est un actif qui tire sa valeur d’un actif ou d’un indice sous-jacent. Dans le monde financier traditionnel, les produits dérivés sont des représentations d’actions ou d’obligations qu’un trader ne possède pas, mais qu’il souhaite acheter ou vendre. Les dérivés permettent donc d’avoir une exposition au risque plus sophistiquée et de bénéficier d’un effet de levier plus important que si l’on possédait directement l’actif.

La seule différence entre les produits dérivés et les actifs synthétiques est que les produits dérivés fournissent une exposition personnalisée aux positions ou aux actifs sous-jacents, tandis que les actifs synthétiques sont des représentations symboliques de ces positions.

synthetic2

Comment fonctionne la synthétisation ?

La synthétisation réplique la valeur d’un actif en créant une dette qui est garantie par une contrepartie. Cette contrepartie est différente de ce qu’offre la tokenisation. Lors d’une tokenisation, les fonds sont déposés chez un tiers de confiance. Ce dernier, en échange de l’actif, va reverser une quantité de jetons correspondant à la même valeur. C’est de cette manière que des stablecoins tels que l’USDT fonctionnent. Pour chaque USDT (ou presque) émis sur la blockchain, l’entreprise Tether atteste posséder un dollar “réel” présent dans sa trésorerie en banque.

Dans le cadre d’une synthétisation, il y a une mise en place d’une dette qui réplique le prix d’un actif en le garantissant par un autre actif. Aucun intermédiaire n’est donc requis ici. Prenons le cas d’une banque. Lorsque celle-ci vous accorde un prêt, elle crée de l’argent en plaçant sa confiance en vous (le client) : vous en êtes donc le collatéral. Le même procédé se passe lors d’un prêt hypothécaire : la confiance est placée sur le bien immobilier.

Les actifs synthétiques en crypto

En crypto, le processus de synthétisation est totalement décentralisé. L’enregistrement entre l’acheteur et l’actif sous-jacent se réalise directement sur la blockchain. Aucun intermédiaire n’est requis ici : c’est le code du smart contract qui va vérifier que le prix du collatéral reste égal à celui annoncé en amont. Cette vérification du prix est possible grâce aux oracles, transportant des informations du monde réel à ces smart contracts.

Prenons un exemple concret : le stablecoin DAI de MakerDAO. Pour chaque DAI émis sur la blockchain, des Ethers sont bloqués en collatéral. Imaginons que nous voulions émettre $100 de DAI. Pour ce faire, nous allons utiliser le système de CDP (Collateralized Dept Position) via la DAO. Cela signifie que pour créer 100 dollars de DAI, nous allons donner en garantie 150 dollars d’ETH. Les DAI resteront donc sur le marché tant que notre garantie est suffisante.

dai

Mais pourquoi fournir $150 d’ETH alors que nous ne créons que $100 de DAI ? Cela est dû à la volatilité de l’Ethereum. En effet, si nos ETH se rapprochent trop du prix de $100, nous serons liquidés. Nos DAI seront retirés et nos ETH vendus au prix du marché : cela s’appelle un appel de marge. Les $50 supplémentaires permettent donc de couvrir ce risque de liquidation.

Pour résumer notre cas pratique, la synthétisation a permis de répliquer la valeur d’un actif (le dollar) en créant une dette qui est garantie par une contrepartie (les Ethereums). Cela permettra d’assurer le ratio d’1 DAI = $1. Un autre exemple de protocole de ce type très connu est Synthetix. Synthetix est un protocole d’actifs synthétiques qui permet l’émission d’actifs synthétiques sur Ethereum.

Les avantages des actifs synthétiques

Les actifs synthétiques en cryptomonnaies apportent un accès aux liquidités d’un tout autre niveau. Voici quelques avantages des actifs synthétiques par rapport aux produits dérivés traditionnels :

  • Flexibilité : les actifs synthétiques basés sur la blockchain peuvent être frappés par n’importe qui en utilisant des protocoles open source, et ne font face à aucune régulation
  • Liquidité mondiale : les synthétiques peuvent être négociés sur n’importe quelle exchange, y compris les DEX
  • Pas de contrepartie : le processus est totalement décentralisé, nul besoin de faire confiance à un intermédiaire pour stocker les collatéraux

Le grand potentiel des actifs synthétiques est leur faculté à répliquer n’importe quel actif du monde réel sur la blockchain. Il peut donc exister des actifs synthétiques répliquant la valeur d’actions boursières ou même celle des matières premières telles que l’or. Ces derniers permettent donc de s’exposer au prix d’un actif sans forcément le détenir.

Les inconvénients des actifs synthétiques en crypto

Il existe bien évidemment aussi des inconvénients à l’utilisation de ces actifs. Parmi eux :

  • Peu intuitif : ce type d’actifs sont assez compliqués à comprendre et requièrent quelques bases en compréhension de la finance et des différents actifs existants
  • Risque sur le collatéral : si un problème se produit sur la contrepartie, cela impactera l’ensemble du procédé et entraînera des risques de liquidation
  • Failles de smart contracts : si le smart contract subit une attaque, la vérification du prix du collatéral peut être compromise.
  • Erreur des oracles : si la récupération des prix des actifs effectuée est erronée, cela peut provoquer une liquidation qui n’a pas lieu d’être

Conclusion sur les actifs synthétiques

Les actifs synthétiques crypto et leurs modèles peuvent profondément impacter la finance. Ces modèles permettent aux détenteurs de négocier des actifs traditionnels et leurs dérivés tout en conservant un accès à l’économie crypto. Le secteur des synthétiques joue un rôle essentiel sur les marchés financiers traditionnels et devrait également s’imposer dans la finance décentralisée (DeFi). Les synthétiques donnent un accès illimité, non censuré et instantané à tous les actifs imaginables. Cette industrie n’en est qu’à ses débuts et devrait connaitre un développement plus poussé dans ces prochaines années.

Articles qui pourraient vous intéresser
Participez à la première conférence de CoinAcademy le 25 juin 2022
En savoir plus
Total
0
Share