Découvrez l'univers crypto en profondeur

Qu’est-ce qu’un dividende en finance ?

dividende finance action societe

Un dividende correspond à la part des bénéfices engendrés par une entreprise qui sont équitablement répartis entre les actionnaires / associés, à hauteur du nombre d’actions possédées par chacun d’entre eux.

Quels sont les objectifs des dividendes

Les dividendes ont pour but d’offrir une récompense financière liquide et directement disponible aux actionnaires d’une société. Ils ont pour objectifs finaux d’attirer, de fidéliser et de motiver les actionnaires via la mise à disposition de ces liquidités.

Un des autres objectifs du versement de dividendes est l’image de croissance et de bonne santé qui en découle. En effet, une entreprise qui verse des dividendes présente généralement un bénéfice élevé.

Bourse dividende actionnaire capital

Comment toucher des dividendes

Les dividendes proviennent des actions possédées par un actionnaire. Ils ne sont ni obligatoires ni automatiques. Toutes les actions ne sont donc pas propices à en bénéficier.

Ce sont les dirigeants et le conseil d’administration qui décident lors de l’assemblée générale d’accorder ou non leur versement. Dans certaines entreprises, des dividendes exceptionnels peuvent être accordés aux actionnaires et associés généralement dans le cadre d’une fusion ou d’une cession d’entreprise. Les actions dites à dividendes seront notifiées lors de leur achat sur le marché boursier.

Comment sont-ils calculés et reversés

Le montant et la date de versement seront décidés durant l’assemblée générale. À titre d’exemple, le versement de dividende est généralement annuel ou trimestriel. Ce montant dépend des bénéfices. En effet, un pourcentage des bénéfices sera alloué à leur versement.

Le montant choisi, divisé par le nombre d’actions, permettra de définir le montant unitaire. Par exemple, si 50 000 euros de bénéfices sont alloués au versement de dividende et que la société est découpée en 200 000 actions, alors, les actionnaires toucheront 4 euros par action détenue (200 000/50000).

Parfois, ils sont reversés sous forme d’achat de nouvelle action au prix d’émission normal ou d’une réduction. Le montant restant, alors inférieur au prix d’une action, sera versé sous forme de dividende liquide.

montant bénéfices euros résultat

Les avantages des dividendes

Le versement de dividende permet de disposer de liquidité directement disponible pour réinvestir ou épargner. Ils permettent également de se diversifier et de pouvoir changer sa stratégie en investissant dans d’autres sociétés sans utiliser d’argent dit “nouveau”.

Certains dividendes permettent une approche fiscale plus avantageuse. En effet, ils ne sont généralement pas assujettis aux cotisations sociales qui frôlent les 45% en France. Ils restent cependant soumis aux prélèvements sociaux, qui, eux, ne dépassent pas les 17.2% (En France). La notion de satisfaction lors du versement des dividendes est aussi à prendre en compte, car il répond à un pari personnel concernant une entreprise qui peut s’avérer financièrement bénéfique.

Leurs inconvénients

Les dividendes possèdent également des inconvénients. Tout d’abord, le montant reste incertain, car il peut augmenter ou diminuer selon la stratégie adoptée par l’entreprise. De plus, les dividendes peuvent être suspendus partiellement ou définitivement après le vote de l’assemblée générale. Le versement au détriment d’une partie des bénéfices et la double imposition (impôt sur le revenu pour les actionnaires et impôt sur les sociétés) sont, eux aussi, des inconvénients, car ils signifient qu’il y a moins d’argent réinjecté dans l’entreprise afin d’assurer sa pérennité et ses performances.

Enfin, leur versement entraine la chute du prix de l’action à hauteur du même montant. Ce phénomène s’explique par la liquidité qui était comptée dans sa valorisation et qui en sort. Par exemple, en reprenant l’exemple des 4 euros versés par action valant 50 euros lors de sa clôture du 15 septembre, le 16 septembre à l’ouverture des marchés l’action sera au prix de la veille moins les 4 euros soit 46 euros.

croissance versement cours capital

Conclusion

Les dividendes semblent donc être un bon moyen d’investir dans des actions tout en gagnant des liquidités. Ces liquidités permettent le changement et/ou la consolidation d’une stratégie. Ils permettent également d’avoir à disposition des fonds n’obligeant pas la vente de ses actions en cas de besoin.

Cependant, notez que toutes les actions ne fournissent pas de dividende et n’en ont pas l’obligation. Renseignez-vous avant l’achat d’action sans oublier que les dividendes peuvent être supprimés ou fortement baissiers d’une année à l’autre.