Découvrez l'univers crypto en profondeur

Solana : Un seul développeur pour 10 protocoles DeFi différents ?

Selon une enquête, plusieurs protocoles DeFI sur Solana auraient été créés par un seul et même développeur pour tromper les investisseurs.
Developpeur Solana protocoles

Dernière modification effectuée le 06.08.2022 18:06

Alors que Solana se remet doucement d’un hack ayant entrainé des conséquences désastreuses pour des milliers d’utilisateurs, une histoire rocambolesque partagée par CoinDesk vient achever une semaine catastrophique pour la blockchain. En effet, plusieurs protocoles sur Solana, dont Saber, auraient été créés par un seul et même développeur sans jamais que personne ne s’en aperçoive. 

Cette histoire folle remonte à la fin de l’année 2021 lorsque Solana fait l’objet de toutes les convoitises que ce soit de la part des investisseurs ou des développeurs. Durant cette période, plusieurs projets ambitieux naissent avec la volonté de concurrencer le géant Ethereum

Pourtant, la fête ne durera pas indéfiniment et le bear market touchera de plein fouet de nombreux projets. Dès lors, comme il est de coutume lorsque les évènements sont de moins en moins positifs, les personnes ayant perdu tout ou une partie de leur investissement souhaitent avoir des réponses sur les raisons ayant amené à cette situation désastreuse

En savoir plus surBlackRock & Coinbase vont proposer des services crypto

Le développeur de Saber aurait créé un faux écosystème de protocoles pour induire en erreur les utilisateurs

Cette histoire remonte donc à la fin de l’été 2021. Après un début d’été marqué par un fort ralentissement du marché des crypto monnaies, un nouveau souffle est trouvé emmenant l’ensemble des projets dans une dernière folie haussière comme ce marché en a le secret. 

À l’aube de cette montée, plusieurs projets deFI se développent sur Solana avec de fortes implications financières puisque la TVL globale sur la blockchain ne cesse de prendre de l’ampleur. Parmi ces projets, Saber et Sunny deviennent incontournables puisqu’ils auront dans leur protocole, au plus haut de leur succès, 7,5 milliards de dollars de TVL sur les 10,5 milliards composant l’écosystème Solana. 

Le problème majeur de ces protocoles ? Le créateur de Sunny et de Saber est en réalité la même personne possédant un pseudonyme différent dans la présentation officielle des différentes teams. Pire, Ian Macalinao, de son vrai nom, aurait codé plus de 11 projets différents prétendument indépendants. 

De son propre aveu, sur un article de blog jamais publié, mais consulté par CoinDesk et attesté par des proches du développeur, ce dernier explique avoir conçu un plan pour maximiser la TVL de Solana. Il construisait des protocoles qui s’empilaient les uns sur les autres, de sorte qu’un dollar pouvait être compté plusieurs fois. 

C’est ainsi qu’un écosystème entier de protocoles interconnecté se serait établi ayant pour finalité inévitable de tomber en ruine. Sur Twitter, Ian, aidé de plusieurs faux comptes, s’est chargé d’en faire la promotion en faisant croire à la communauté que des audits approfondis avaient été réalisés et que de nombreux développeurs étaient attirés par Sunny et Saber. En réalité, tout était faux

Solana développeur Saber Sunny

La volonté de concurrencer efficacement la DeFI présente sur Ethereum

Une telle démarche ne pourra jamais réellement être légitimité puisqu’elle induit en erreur la communauté, mais surtout des investisseurs potentiels. Néanmoins, il est possible d’en apprendre plus sur les motivations du développeur. 

Concrètement, ce dernier affichait une perplexité à l’égard des projets Ethereum. Il était même frustré « que la TVL d’Ethereum soit si haute par rapport à celle de Solana alors que, selon lui, les projets DeFI sur Ethereum sont conçus pour compter deux fois les dépôts ». De fait, il voulait absolument créer un système similaire sur sa blockchain de coeur Solana

Pourtant, il était conscient du manque de légitimité pour un seul développeur de créer plusieurs protocoles DeFI différents. Il expliquait sur son blog que « si la même équipe construisait chaque protocole, la TVL serait moins importante comme métrique, mais manquerait surtout d’authenticité ». Ainsi il voulait donner l’impression que beaucoup de gens construisaient sur son protocole. 

À présent, Ian Macalinao serait sur le point de se rendre sur la blockchain Aptos pour y tester le langage de programmation Move et développer de nouveaux protocoles DeFI. Néanmoins, au vu de la gravité de ses actes, il est possible que les autorités américaines décident de l’emmener à un autre endroit surement moins accueillant.  

Articles qui pourraient vous intéresser