Découvrez l'univers crypto en profondeur

Aave veut chambouler la DeFi avec sa version 3

Aave abandon FANTOM

Dernière modification effectuée le 09.08.2022 03:45

Aave est un protocole emblématique de l’écosystème de la finance décentralisée. Lancé en septembre 2018 après un rebranding, le protocole est depuis devenu un incontournable aussi bien sur Ethereum que sur d’autres blockchains.

Aave : l’histoire d’un géant de la DeFi

Le protocole Aave a vu le jour en novembre 2017 sur Ethereum sous le nom d’ETHLend. Quelques mois plus tard en septembre 2018, ETHLend change de nom et laisse la place à Aave.

En pratique, Aave est un protocole dit de lending. En d’autres termes, Aave est un protocole de prêt et d’épargne.

Des épargnants peuvent y déposer de l’argent en échange d’un rendement. De leur côté, les emprunteurs peuvent contracter un crédit sur les fonds déposés. En échange de ce prêt, les emprunteurs doivent s’acquitter de frais qui payeront les rendements des épargnants. Évidemment, le tout étant décentralisé via l’utilisation d’une série de smart contracts.

Après 3 années de bons et loyaux services, Aave se positionne à la troisième place du classement des protocoles DeFi en fonction de leur TVL. Celui-ci arrive derrière MakerDAO et Curve, selon les données compilées par DefiLlama.

Classement des protocoles DeFi – Source DefiLlama

Le protocole Aave a migré vers d’autres blockchains qu’Ethereum, telles qu’Avalanche ou Polygon, face à l’expansion multichaine de l’écosystème DeFi.

Celui-ci est à l’origine de nombreuses innovations, dont celle des flash loans. Un flash loan est un prêt qui peut être contracté le temps d’une transaction. La seule condition étant que les fonds soient remboursés à la fin de celle-ci.

En décembre 2020, Aave a dévoilé la version 2 de son protocole. Cette nouvelle version introduisait de nouvelles fonctionnalités comme la délégation de crédit ou encore la possibilité de choisir entre des intérêts fixes ou variables.

Aave V3 : Aave mais en mieux

Le 4 novembre dernier, les équipes du protocole ont annoncé la sortie imminente d’une nouvelle version du protocole, à savoir Aave v3.

En pratique cette mise à jour du protocole introduira six nouvelles fonctionnalités :

  • Le portail : un pont entre les versions de Aave permettant aux fonds de circuler entre les différentes blockchains où la plateforme est déployée ;
  • Mode haute efficacité : permet aux emprunteurs de tirer le meilleur parti des crypto monnaies déposés ;
  • Mode d’isolation : limite l’exposition et les risques pour le protocole concernant les actifs nouvellement listés en autorisant uniquement les emprunts jusqu’à un plafond spécifique ;
  • Amélioration de la gestion des risques : fournit une protection supplémentaire au protocole grâce à divers plafonds de risque ;
  • Fonctionnalités spécifiques aux layer 2 : amélioration de l’expérience utilisateur et de la fiabilité sur les réseaux de seconde couche (comme Polygon MATIC) ;
  • Contribution de la communauté : facilite et encourage l’utilisation communautaire grâce à une base de code modulaire et bien organisée.

Vous l’aurez compris, beaucoup de nouvelles au menu. Nous pouvons noter le soin apporté par Aave pour une nouvelle fois améliorer la sécurité du protocole et sa résilience face aux risques. Une démarche habituelle chez Aave, qui permet à la plateforme de se vanter de n’avoir jamais subi de hacks ou failles.

Aave Portal

Aave Portal est une annonce de taille pour l’écosystème DeFi. En effet, ce pont permettra aux liquidités de circuler de blockchain en blockchain. Une fonctionnalité incontournable à l’heure de la multiplication des blockchains DeFi.

Sous le capot, Portal fonctionne de la manière suivante : les jetons déposés sur Aave (aTokens) sont détruits puis réémis sur la blockchain de destination. Une fois émis, ils sont transférés sur l’adresse de réception indiquée par l’utilisateur.

Représentation de Aave Portal
Représentation d’Aave Portal

Portal ne s’arrête pas là, il peut également être utilisé par les protocoles eux-mêmes pour accéder aux liquidités de Aave.

Le portail peut aider les protocoles de ponts (bridge), à puiser dans les liquidités du protocole Aave pour faciliter les interactions inter-chaînes. La gouvernance d’Aave aura la possibilité d’accorder à tout protocole l’accès aux liquidités dès qu’elle recevra une proposition en ce sens.”, explique l’annonce.

La sécurité au premier plan

Comme nous l’avons vu précédemment, cette mise à jour est une nouvelle occasion pour Aave d’améliorer la sécurité de son protocole.

Pour ce faire la version 3 introduira un mode d’isolation. Ce dernier permettra d’isoler les jetons fraichement listés sur la plateforme. Ainsi, ces jetons présenteront certaines restrictions permettant d’assurer qu’aucun problème ne pourrait impacter le reste du protocole.

Explication du mode d'isolation
Explication du mode d’isolation

De surcroit, ces jetons isolés ne permettront d’emprunter qu’une sélection de trois stablecoins, avec évidemment des limites de volume. Cela permettra à Aave d’accepter une plus grande variété de jetons, sans prendre les risques associés à ces nouveaux actifs.

La communauté a voté à 100% en faveur du déploiement de la version 3 du protocole, lors d’un vote réalisé via le module de gouvernance. Celle-ci devrait être déployée dans le courant de l’année 2022.

Cette mise à jour apporte de nombreuses améliorations principalement sur le plan de la sécurité et de l’interopérabilité. Une fois déployée, elle pourrait bien permettre à Aave de se hisser en tête du classement des protocoles DeFi. Encore faudrait-il que le protocole arrive à se démocratiser hors d’Ethereum, face à d’autres plateformes plus ancrées sur leurs blockchains respectives.

Articles qui pourraient vous intéresser