Découvrez l'univers crypto en profondeur

Actualités crypto de la semaine du 25 juillet 2022 : Coin Hebdo #58

Dans ce Coin Hebdo #58, Coin Academy vous fait le récap de toute l’actu crypto, NFT, Web 3 de cette semaine.
coin hebdo 58

Dernière modification effectuée le 08.08.2022 16:38

Coin Hebdo, retour sur l’actualité crypto, NFT, Metaverse & Web 3 de cette semaine. Au programme : des emails de Celsius hackés, Kraken accusé de lien avec l’Iran, Meta perd $5 Milliards cette année, Miami lance des NFT.

Celsius admet que des courriels de clients ont été hackés

Le prêteur de crypto monnaies a averti ses clients qu’une violation de données a conduit à la fuite de leurs emails.

Jeudi dernier, Celsius a envoyé un courriel à ses utilisateurs pour les informer qu’un employé de son fournisseur d’e-mails Customer.io avait accédé à une liste d’adresses de clients et les avait envoyées à une partie non autorisée.

La société en difficulté a déclaré qu’elle ne considérait pas que l’incident présentait des “risques élevés” et qu’elle avait été informée qu’aucune autre donnée liée à Celsius n’avait été compromise au-delà des adresses électroniques identifiées. 

Il y a environ un mois, la plateforme de collection OpenSea a averti ses utilisateurs que leurs adresses électroniques avaient été compromises dans une fuite similaire. Customer.io était également responsable de cet incident, l’un de ses employés ayant abusé de son accès. Le fournisseur a déclaré que l’employé responsable avait été licencié, que son accès avait été supprimé et qu’il avait été signalé aux forces de l’ordre.

Meta Metaverse a perdu $5,7 milliards de dollars cette année

Meta a annoncé mercredi une perte de $2,8 milliards de dollars pour le deuxième trimestre de sa division Reality Labs, qui s’ajoute à une perte de $2,9 milliards de dollars au premier trimestre de cette année.

En effet, Reality Labs a perdu $5,7 milliards de dollars pour Meta cette année. Et l’année dernière, elle a affiché une perte annuelle de $10,2 milliards de dollars, portant les pertes combinées à près de $16 milliards de dollars.

La division en charge de produire des technologies liées aux métavers, comme le matériel et les logiciels de réalité virtuelle (VR), a enregistré un chiffre d’affaires trimestriel de $452 millions de dollars. C’est une baisse de près de 35 % par rapport au deuxième trimestre.

Facebook a changé son nom en Meta en octobre de l’année dernière afin de capitaliser sur la tendance attendue du metaverse. M. Zuckerberg reste positif quant aux perspectives à long terme. Lors de la conférence téléphonique sur les résultats de l’entreprise mercredi, il a déclaré que l’intelligence artificielle était le principal moteur de l’activité de Meta à l’avenir, suivie par l’émergence du metaverse.

C’est évidemment une entreprise très coûteuse au cours des prochaines années“, a déclaré Zuckerberg. “Mais à mesure que le métavers prend de l’importance dans tous les aspects de notre vie, depuis nos plateformes sociales et nos divertissements jusqu’au travail, à l’éducation et au commerce, je suis convaincu que nous serons heureux d’avoir joué un rôle important dans sa construction.

En savoir plus : La branche Metaverse de Meta perd $2,8 milliards

meta metaverse

Variant lève $450 millions de dollars pour deux nouveaux fonds de capital-risque

La société d’investissement en crypto monnaies Variant a levé $450 millions de dollars à travers deux nouveaux fonds ciblant le marché des cryptos.

Dans une annonce faite jeudi, la société a déclaré avoir levé $300 millions de dollars pour un fonds dit d’opportunité ainsi qu’un fonds de $150 millions de dollars pour investir dans des projets.

Le portefeuille de Variant comprend un large éventail d’entreprises dans l’espace crypto, notamment des plateformes NFT comme Magic Eden, la plateforme de crédit décentralisée Goldfinch et l’échange décentralisé Uniswap

La société a indiqué dans ses documents de presse qu’elle s’intéressera à quatre catégories spécifiques d’opportunités d’investissement : la finance décentralisée (DeFi), l’infrastructure blockchain (Layer 1), les applications grand public du Web3 et les projets expérimentant de nouvelles formes de propriété. 

“Les jetons et les NFT permettent de nouvelles expériences utilisateur qui répondent à diverses motivations et à des “tâches à accomplir”, du contrôle à l’appartenance, en passant par l’alignement financier avec les produits que vous utilisez tous les jours”, explique la société. “La propriété est un espace de conception pour de nouvelles fonctionnalités et expériences de produits”.

En savoir plus : Variant lance un fonds crypto de 450 millions de dollars

variant icon wordmark

Kraken accusé d’avoir servi des traders de crypto en Iran

La bourse de crypto monnaies Kraken ferait l’objet d’une enquête fédérale pour avoir prétendument permis à des utilisateurs en Iran de négocier des actifs numériques en violation des sanctions américaines.

La bourse fait l’objet d’une enquête du Bureau des actifs étrangers (OFAC) du département du Trésor depuis 2019 et pourrait faire l’objet d’une sanction, a rapporté mardi le New York Times (NYT), citant cinq sources familières avec le dossier.

Les sanctions contre l’Iran sont un élément récurrent de la politique américaine depuis plus de trois décennies. L’ancien président Donald Trump a réimposé des sanctions en 2018. Ces sanctions signifiaient que les entreprises américaines ayant des liens commerciaux en Iran devaient mettre fin à leurs activités.

Marco Santori, directeur juridique de Kraken, a déclaré que la bourse de crypto-monnaie basée à San Francisco ne commente pas les discussions spécifiques avec les régulateurs et développe son équipe de conformité pour correspondre à la croissance de son activité.

Kraken surveille de près la conformité avec les lois sur les sanctions et, de manière générale, signale aux régulateurs même les problèmes potentiels“, a-t-il déclaré.

La feuille de calcul de Powell – qui est rapidement devenue inaccessible à de nombreux employés – montrait que Kraken avait 1 522 utilisateurs en Iran. La société comptait 149 utilisateurs en Syrie et 83 à Cuba, deux pays qui font également l’objet de sanctions américaines. Le document faisait état de plus de 2,5 millions d’utilisateurs aux États-Unis et de plus de 500 000 au Royaume-Uni.

En savoir plus : Kraken fait l’objet d’une enquête fédérale aux États-Unis

Kraken enquête

Miami collabore avec TIME, Mastercard et Salesforce pour vendre 5000 NFT

La ville de Miami a annoncé une initiative Web3 soutenue par TIME, Mastercard et Salesforce pour faire participer la communauté et générer des revenus supplémentaires pour les entreprises locales. 

Miami vise à créer une collection de 5000 NFT conçus par 56 artistes locaux. Le chiffre 56 représente la zone de 56 miles carrés de la ville. 

Les détenteurs de NFT pourront accéder au programme Priceless Miami de Mastercard, qui organise des expériences culinaires uniques et des événements privés dans la ville. 

Le fournisseur Salesforce s’occupera du mint et de la vente des billets via son produit NFT Cloud récemment dévoilé. Lancé en juin et actuellement en phase pilote fermée, le NFT Cloud est conçu pour aider les entreprises clientes à créer, gérer et échanger des NFT.

Le lancement de l’initiative est prévu pour décembre, et les jetons seront déployés sur la blockchain Ethereum à la suite de son prochain “Merge”, qui fera passer le réseau de la méthode Proof-of-Work au Proof-of-Stake.

Le maire de la ville de Miami, Francis X. Suarez, a déclaré dans un communiqué de presse : 

La ville de Miami a été à l’avant-garde de la révolution web3 et nous continuerons à utiliser ces nouvelles technologies pour soutenir nos entreprises existantes tout en attirant de nouvelles, pour lever des capitaux et pour offrir des expériences à nos citoyens et à ceux qui visitent cette grande ville.”  

Miami Suarez BTC

FTX US rend gratuit le trading d’actions fractionnées

La filiale américaine de la bourse de crypto monnaies FTX, qui a révélé son intention de lancer une plateforme de négociation d’actions sans commission en mai, a officiellement dévoilé l’application mercredi. 

Plusieurs milliers de personnes inscrites sur une liste d’attente ont participé à sa phase bêta privée au cours des derniers mois, et mercredi, elle est devenue disponible pour les résidents des 50 États, a déclaré le président de FTX US, Brett Harrison, dans un tweet. FTX US est la filiale américaine de la bourse de crypto-monnaies FTX. 

L’application a été lancée avec 970 tickers disponibles pour le commerce – y compris les actions, les ETF – et prévoit d’ajouter des milliers d’autres à terme. À terme, FTX US espère permettre aux utilisateurs de négocier des options sur actions.

M. Harrison a refusé de communiquer le nombre d’utilisateurs ou le volume de transactions que FTX Stocks a enregistré au cours de sa première journée, mais il a noté qu’il était surpris de voir le nombre élevé de transactions représentant moins d’une action. 

Les gens s’intéressent à la négociation de $100 d’actions Tesla, par exemple, a noté Harrison, malgré le fait qu’une action Tesla valait, vendredi après-midi, près de $900.

C’est clairement une partie très importante de la plate-forme“, a-t-il dit. “Et, en fait… nous allons faire en sorte que toutes les transactions inférieures à une action soient gratuites.” “L’objectif est d’avoir des frais entièrement transparents, très clairement définis, par opposition à une sorte de coût caché associé au paiement du flux d’ordres“, a déclaré Harrison.

ftt dao ftx crypto

L’actu en bref :

  • Ark Invest de Cathie Wood se débarrasse de plus de 1,4 million d’actions Coinbase.
  • Unstoppable Domains obtient le statut de licorne grâce à un tour de table de $65 millions de dollars.
  • Harmony propose de mint des milliards de jetons ONE pour rembourser les victimes du hack du bridge.
  • FTX obtient le feu vert pour opérer pleinement à Dubaï.
Articles qui pourraient vous intéresser