Crypto : La branche Metaverse de Meta perd $2,8 milliards

Alors qu’elle ambitionne de créer le metaverse de demain, l’entreprise Meta accuse des pertes d’exploitation d’un montant élevé. En parallèle, la Federal Trade Commission (FTC) annonce porter plainte à son encontre, pour des raisons de concurrence.
meta metaverse
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 07.08.2022 20:17

L'entreprise Meta ambitionne de créer le metaverse de demain. Pour y parvenir, elle a récemment changé de nom afin qu'il soit plus évocateur, et a engagé une équipe dédiée à son développement. Cependant, son projet ne semble pas faire l'unanimité. Et ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'année 2022 semblent désormais le confirmer. Dans le même temps, Meta est rattrapée par la Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis. En effet, cette dernière vient d'annoncer le dépôt d'une plainte, justifiée par la “gourmandise” de Meta qui ne respecte a priori pas la concurrence sur le marché.

Pour rappel, Meta Platforms, Inc. (anciennement connu sous le nom de Facebook Inc.) est une société américaine, géant du web, créée en 2004 par Mark Zuckerberg. Initialement constituée pour le réseau social Facebook, elle a racheté progressivement d'autres réseaux tout aussi connu comme Instagram ou encore Whatsapp. Depuis 2021, la société veut prendre un nouveau virage en se concentrant davantage sur le metaverse. À la suite de quoi, Mark Zuckerberg et Matthew Sparkes ont annoncé que Meta va devenir, ou au moins engendrer, un metaverse appelé Horizon. Un projet basé sur des outils de réalité virtuelle avancés et/ou des univers de réalité augmentée.

Toutefois, force est de constater que le temps passe et que Meta peine à se distinguer dans ce domaine. Et cela est désormais confirmé par les résultats financiers de la société. En effet, Meta a publié ses résultats financiers pour le premier trimestre 2022 hier. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne présagent rien de bon pour la suite de son aventure.

Meta accuse de lourdes pertes au premier trimestre 2022

Pertes meta

La division metaverse de Meta, dénommée Reality Labs (anciennement division Oculus), publie ses résultats pour le premier trimestre de l'année 2022. Malheureusement pour elle, ses chiffres et comptes sont loin d'atteindre ses estimations.

Globalement, Meta déclare 28,92 milliards de dollars de bénéfices pour cette période. Ce qui est déjà en deçà de ce qui avait été annoncé. Mais surtout, ce résultat ne rend pas compte du résultat individuel calamiteux de Reality Labs. En effet, Reality Labs déclare quant à elle 2,8 milliards de dollars de pertes. Autrement dit, aucun bénéfice enregistrée tout au long de cette période. En comparaison, c'est 61% de plus que l'année dernière.

Peu de temps après cette publication, la valeur des actions de la société a drastiquement chuté (avec une perte de plus de 5%). De plus, rappelons que Reality Labs avait déjà atteint les 10,2 milliards de dollars de pertes au total en 2021.

Pour autant, Marc Zuckerberg garde la face et se veut optimiste. Selon lui, il est “normal” que Reality Labs ne soit pas encore en bénéfice. Notamment parce que le domaine du metaverse demande beaucoup d'investissements. Il déclare :

“Je reconnais que c'est coûteux de construire cela, c'est quelque chose qui n'a jamais été construit auparavant. Et c'est un nouveau paradigme pour l'informatique et la connexion sociale. Nous nous attendons à être significativement meilleurs en matière de monétisation que les autres dans cet espace, et nous pensons que cela devrait devenir un avantage durable pour nos plateformes au fur et à mesure de leur développement .”

Marc Zuckerberg, fondateur et CEO de Meta

Meta fait l'objet d'une plainte déposée par la FTC

FTC USA

C'est bien connu. Les mauvaises nouvelles n'arrivent jamais seule. En parallèle de ses résultats catastrophiques, la presse étrangère révèle Meta fait l'objet d'une plainte aux Etats-Unis. La plainte a été déposée par la Federal Trade Commission (FTC), une agence indépendante du gouvernement américain. Son rôle est de s'assurer de l'application du droit de la consommation et du contrôle des pratiques commerciales anticoncurrentielles telles que les monopoles déloyaux.

Elle allègue que Meta tente de monopoliser l'ensemble de l'industrie des metaverses. Autrement dit, cela veut dire qu'elle ne respecte pas la concurrence sur le marché. La FTC rappelle que l'objectif de Meta est de “posséder l'ensemble du metaverse. L'action en justice a donc pour but de l'en empêcher. Plus précisément, elle vise à faire obstacle à l'acquisition de Unlimited et de son application de fitness en réalité virtuelle, Supernatural. La plainte revient ainsi sur l'historique de Facebook et détaille toutes les acquisitions qu'elle a effectué depuis sa création en 2004. Ce n'est pas la première fois que la FTC pointe du doigt les pratiques de Facebook.

“L'agence allègue que Meta et Zuckerberg prévoient d'étendre l'empire de réalité virtuelle de Meta avec cette tentative d'acquérir illégalement une application de fitness dédiée qui prouve la valeur de la réalité virtuelle pour les utilisateurs.”

Communiqué de la FTC

Autant dire que la période est compliquée pour Meta. Néanmoins, il est sûr qu'elle mettra tout en œuvre pour y remédier.

Articles qui pourraient vous intéresser