Ethereum : ChainLink exprime son avis sur The Merge

Un ambassadeur du protocole Chainlink a exprimé son avis sur Ethereum et le Proof of Stake après The Merge.
Chainlink The Merge

Depuis plusieurs semaines, l’avenir d’Ethereum est en suspens après que des spéculations soient nées sur la possibilité d’un hard fork de la blockchain. Des représentants de ChainLink et AAVE ont décidé de prendre la parole sur twitter pour exprimer leur avis sur The Merge et le Proof of Stake (PoS).

Pour rappel, The Merge doit effectuer la transition de la blockchain Ethereum du Proof of Work (PoW) au Proof of Stake (PoS). Néanmoins, depuis l’officialisation de la fusion d’ici la fin de l’été 2022, une partie de la communauté souhaite qu’un hard fork de la blockchain puisse permettre de faire coexister à la fois un réseau en PoS et un autre en PoW. 

Loin de faire l’unanimité, cette possibilité reste pourtant susceptible de se produire tant l’enjeu du côté des mineurs est important. Dès lors, les partisans du PoS décident de prendre la parole pour éviter une division de la communauté après The Merge

En savoir plus sur : Coca-Cola lance une collection NFT sur Polygon

Le protocole ChainLink, par le biais d’un de ses ambassadeurs, s’est exprimé en premier sur les raisons poussant l’oracle à privilégier le PoS. Le message prioritaire est que ChainLink continuera de fonctionner sur Ethereum après The Merge, mais que le protocole souhaite s’aligner sur l’idéologie majoritaire au sein de la communauté. 

Dès lors, les forks d’Ethereum qui tourneront en Proof of Work après la fusion n’auront aucune légitimité à être présent sur le protocole et ne seront pas pris en charge par ce dernier. Le premier argument mis en avant est le danger d’une duplication trop importante du jeton LINK. 

De plus, en tant qu’oracle, ChainLink nécessite d’avoir un flux de données important et sécurisé pour offrir un service de qualité à ses utilisateurs. De fait, un hard fork d’Ethereum qui serait en PoW n’aurait certainement pas assez de liquidités pour offrir des informations fiables au protocole. Enfin, ChainLink considère que la sécurité ne sera pas optimale sur les forks en PoW.

AAVE The Merge

AAVE affiche également une préférence pour le PoS

De nombreux commentaires ont été effectués après les déclarations de ChainLink. Parmi eux, Marc Zeller, un des dirigeants du protocole AAVE, s’est chargé de prendre une position claire sur la situation

Il explique que AAVE continuera logiquement de supporter le réseau Ethereum, mais que les forks en PoW ne devraient pas être acceptés sur le protocole. D’après lui, l’idée même d’une blockchain en PoW est impossible puisque l’absence d’une réelle stratégie pour sa mise en oeuvre rend son existence trop instable à supporter pour des protocoles de DeFI.

Néanmoins, malgré les réticences idéologiques de ses créateurs, ChainLink et AAVE ne souhaitent pas aller à l’encontre de la décentralisation du web3. De fait, la communauté pourra décider du sort des potentiels forks en PoW et faire le choix d’apporter son soutien à ces derniers. 

Pour l’heure, aucune communauté réellement organisée n’est apparue pour soutenir des forks en PoW, mais les prochaines semaines risquent d’être riches en rebondissements.

0
0
0
Share 0
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser