Découvrez l'univers crypto en profondeur

DeFi : Le créateur d’Avax exprime son avis sur l’UST et les stablecoins

Emin Gün Sirer (EGS), le créateur d’Avalanche, exprime son avis sur les stable coins tout en apportant son soutien à l’UST de Luna.
LUNA UST SOUTIEN

La folle semaine de l’UST continue. Après avoir depeg du dollar pour une deuxième fois en quelques jours, le stablecoin de l’écosystème Terra (Luna) a récidivé la nuit dernière. L’impact de sa chute a été tel que Binance a suspendu les retraits sur le réseau Terra en attendant la décongestion du réseau.

Critiqué par de nombreux acteurs du secteur, dont Richard Heart – fondateur de la blockchain HEX -, l’UST peut compter sur un soutien de taille en la personne d’Emin Gün Sirer (EGS). Le fondateur d’Avalanche s’est exprimé au sujet des évènements dans un long thread sur twitter.

EGS défend l’utilité des stable coins algorithmiques

En tant que créateur de l’une des blockchains les plus en vogue de l’année 2021, EGS connaît la difficulté pour un projet à être parfaitement hermétique à la dureté du marché.

De fait, il rappelle que même des stablecoins entièrement garantis ont déjà perdu leur ancrage avec le dollar. De plus, les monnaies souveraines, auxquelles sont adossés les stables coins, ne sont pas exemptées de cette difficulté à maintenir la parité.

Ce constat l’amène à considérer que ce qui fait la force d’un stable coin n’est pas tant sa capacité à éviter le problème survenu, mais sa résilience pour en limiter les conséquences. Cette résistance est possible seulement en présence d’une équipe solide et active effectuant des opérations d’open market.

Emin Gün Sirer estime que seuls les stablecoins algorithmiques ont une réelle utilité à long terme. En effet, la difficulté pour les stable coins classiques soutenus par des monnaies fiat est leur vulnérabilité face au risque de gel ou de saisie de leur actif par les gouvernements. Ainsi, une économie décentralisée aurait un sens si et seulement si son stablecoin est lui aussi décentralisé.

Pour autant, EGS est réaliste. Il estime qu’un seul acteur proposant un stablecoin algorithmique sera en mesure de s’imposer sur le long terme. Il dit tout simplement que « c’est un marché où le plus gros gagne et tous les autres perdent ». Reprenant l’expression populaire NGMI, il avertit les utilisateurs que les algorithmes copiant des protocoles déjà existants doivent être évités à tout prix.

EGS haussier UST

EGS est optimiste sur Terra et l’UST

Le créateur d’Avalanche est critique de la régulation mise en œuvre dans la majorité des pays du monde. Sa méfiance à ce sujet l’amène à penser que « pour des raisons règlementaires, il est impossible qu’une équipe basée aux États-Unis réussisse durablement à déployer un stablecoin sans représenter une bombe à retardement ». Ainsi, seuls des projets coréens, singapouriens ou suisses disposeraient du bon environnement règlementaire.  

Au regard de l’ampleur des sommes investies pour depeg l’UST ces derniers jours, il considère qu’une telle situation dans le monde de la finance traditionnelle se serait traduite par une panique généralisée. Il en profite pour rappeler, amèrement, que dans le système financier classique, le renflouement économique engendré n’aurait pas empêché les banquiers d’être grassement payés.

De fait, la capacité de l’UST à se stabiliser puis à doucement revenir à un ancrage avec le dollar démontre la force du protocole grâce à une équipe compétente et cohérente. Il considère que pour « que le côté algorithmique du stablecoin fonctionne, la chaîne sous-jacente doit offrir une grande capacité de résilience en cas de tension sur le protocole ».

Sans l’étonner, cette démonstration de l’UST le conforte dans son idée qu’un stablecoin algorithmique doit être simple dans sa conception. La facilité engendrerait nécessairement une mise en œuvre plus évidente et, naturellement, une stabilité accrue.

Rappelant que l’objet de l’UST est « de créer un actif décentralisé sur la blockchain qui ne saurait être confisqué ou gelé par une entité extérieure », EGS ne voit pas l’opération d’open market effectuée par l’équipe de Luna comme contraire à cet objectif.

Enfin, tout en dénonçant les oiseaux de mauvais augure, il apporte définitivement son soutien à la proposition de valeur de l’UST en étant confiant sur l’avenir de ce stablecoin.

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share