Découvrez l'univers crypto en profondeur

DeFI : Sur Solend, une baleine fait face à un risque de liquidation

Une baleine sur le protocole Solend risque la liquidation et menace la stabilité du protocole, mais aussi la blockchain Solana.
Solend baleine liquidation

Dernière modification effectuée le 06.08.2022 10:06

Une débâcle sur le protocole Solend, basé sur la blockchain Solana, serait sur le point de survenir. Solend est un protocole de prêt et d’emprunt, plus communément désigné par un DEX. Aujourd’hui, une baleine présente sur la plateforme menace la stabilité entière du protocole, et par effet domino l’écosystème Solana tout entier. 

Concrètement, sur Solend, les utilisateurs sont chargés d’apporter eux-mêmes la liquidité sur la plateforme. De fait, lorsqu’un utilisateur emprunte des fonds sur le service, il est dans l’obligation de placer en collatéral un capital permettant de supporter le poids de son emprunt. 

Si le collatéral de l’emprunteur fait défaut, sa position sera entièrement ou partiellement liquidée. Le principal problème de cette situation est qu’elle est sujette à la volatilité si le collatéral placé par l’utilisateur est une crypto monnaie non stable. Ainsi, dans le cas d’un dépôt de SOL, l’emprunteur doit toujours rester vigilant sur le cours du SOL pour s’assurer que le ratio de collatéralisation ne soit pas déclenché auquel cas il verrait sa position liquidée.

Baleine proposition Solend

Une baleine sur Solend fait face à un fort risque de liquidation

La situation actuelle est due à la présence d’une baleine sur Solend. La whale a emprunté 108 millions de dollars en stablecoins USDC et USDT en mettant en collatéral 5,7 millions de SOL correspondant à 185 millions de dollars. Lorsque le prêt a été contracté, le prix de liquidation de la position de la baleine s’est fixé à $22,30.

Avec la forte chute du marché actuel, laissant envisager un bear market sur le moyen terme, le prix du SOL a chuté fortement atteignant un prix actuel aux alentours des $30. Le ratio de collatéralisation pourrait bientôt être atteint. Si le SOL tombe effectivement à $22,30, alors la baleine deviendra redevable pour un minimum de 20% de ses emprunts. Or, la baleine représente 25% de la TVL de Solend, 95% des liquidités déposées dans le pool de SOL de la plateforme et 88% des USDC empruntés auprès du pool correspondant. 

La position de la baleine est donc particulièrement systémique et pourrait causer de grandes conséquences sur le protocole. D’après Fatman, un membre du forum de recherche de Terra, si le prix du SOL atteint le ratio de collatéralisation, le protocole s’expose à des liquidations en cascades et plus de 100 millions de dollars de dépôts en stablecoins pourraient être mis en danger, voire pire devenir des créances irrécouvrables.

Solend souhaite prendre le contrôle de la baleine pour limiter les risques

Les développeurs de Solend ont réfléchi à une solution pour éviter que la catastrophe ne se produise. L’idée qui en est ressortie est de prendre le contrôle de la baleine afin que ce soit le protocole qui exécute la liquidation. 

Cette proposition a été, dans un premier temps, acceptée par la DAO. Néanmoins, face aux fortes critiques reçues suite à ce vote, les développeurs ont proposé d’invalider ce vote afin de laisser une période supplémentaire à la communauté avant de décider, une nouvelle fois, de l’avenir de cette baleine.

Si la proposition faite par Solend passe, la baleine sera instantanément partiellement liquidée à un ratio plus sûr. Néanmoins, la communauté estime toujours qu’une telle décision serait particulièrement extrême et mettrait en péril toutes les initiatives futures réalisées par les gros portefeuilles. En effet, la confiance mise dans le protocole serait effritée, certainement durablement, par une telle manoeuvre

Il semblerait que la communauté ait changé d’avis après le veto des développeurs quant au vote, ce qui pousse de nombreux acteurs de l’écosystème à se questionner sur l’utilité même des DAOs.

Des conséquences sur le réseau Solana

Enfin, si la baleine doit rembourser son collatéral, des conséquences générales pourraient avoir lieu sur le réseau Solana. On sait que la blockchain est sujette à l’instabilité, notamment en raison des bots déployés sur son réseau. 

Or, si le ratio de collatéralisation est atteint, les liquidateurs seraient particulièrement actifs et déclencheraient, à répétition, la fonction de liquidation. Une telle situation pourrait causer une nouvelle mise à l’arrêt de Solana en attendant le déploiement de la nouvelle infrastructure sur  la blockchain.

Le vote est crucial pour l’avenir de la plateforme à long terme, mais également pour celui de la blockchain Solana à court terme. Dans tous les cas, Solend semble être dans une situation intenable dont l’issue causera quoi qu’il arrive des dommages irréversibles pour Solend et ses investisseurs si le cours du SOL ne parvient pas à se maintenir. 

Articles qui pourraient vous intéresser