Binance.US frôle la liquidation face à des préoccupations réglementaires mondiales

Binance a envisagé de fermer ses opérations américaines face à une surveillance réglementaire accrue et des attaques des régulateurs.
binance pays bas license
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Plus tôt cette année, Binance, l'une des plus grandes plateformes d'échange de crypto monnaies au monde, a failli fermer ses opérations aux États-Unis. Le fondateur et PDG de Binance, CZ, a envisagé cette action dans le but de protéger l'organisation globale de potentiels défis réglementaires, selon des sources de The Information.

Les délibérations du conseil ne parviennent pas à un consensus

Selon une source interne, le conseil d'administration de Binance.US – la filiale américaine de la plateforme – a voté sur la possibilité de liquider la société. Cependant, une décision unanime n'a pu être atteinte. Le PDG de Binance.US, Brian Shroder, s'est opposé à la motion, empêchant son adoption. Il est à noter que CZ occupe la position de président du conseil d'administration de Binance.US. Jusqu'à présent, aucun représentant de Binance.US n'a fait de déclaration officielle.

Binance aux prises avec des préoccupations réglementaires

Récemment, Binance a été soumis à une surveillance réglementaire renforcée concernant ses opérations internationales. Soulignant cette pression croissante, plus tôt ce mois-ci, la SEC a déposé une plainte contre Binance, son homologue américain Binance.US, et CZ lui-même. La plainte allègue que ces entités fonctionnaient comme une bourse de valeurs mobilières non enregistrée. De plus, en mars, un autre organisme de régulation, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), a engagé une action en justice contre Binance et CZ. Cette plainte est basée sur des allégations selon lesquelles la société aurait délibérément fourni des produits dérivés de crypto monnaies non enregistrés aux États-Unis.

Articles qui pourraient vous intéresser