Actualités crypto de la semaine du 3 avril 2023 : Coin Hebdo #92

coin hebdo 92
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 31.07.2023 20:09

Le Coin Hebdo c'est le rendez-vous immanquable pour se tenir au fait des actualités crypto, NFT, Metaverse & Web3 de la semaine ! 📰

Au programme: l'activité sur Bitcoin reprend des couleurs, Ethereum souhaite intégrer les zkEVM directement au protocole, Ultra dévoile la date de sortie de sa plateforme, Bitkraft lève 220 millions de dollars pour son nouveau fonds Web3.

    BRC-20 ce nouveau standard de tokens booste l'activité sur Bitcoin

    Le nombre d'inscriptions quotidiennes des Bitcoin Ordinals atteint constamment de nouveaux records grâce aux tokens BRC-20, une petite révolution pour l'écosystème Bitcoin.

    Les Ordinals sont des “objets numériques” similaires aux tokens non fongibles (NFT), permettant de stocker des données telles que du texte, des images JPEG/PNG, des PDF, des vidéos et des formats audio sur le protocole Bitcoin. La norme BRC-20 s'appuie sur les inscriptions Ordinal pour déployer des contrats de tokens et réaliser des transferts, à l'image de la norme ERC-20 d'Ethereum. L'introduction des Ordinals et des tokens BRC-20 sur Bitcoin a été rendue possible grâce au soft fork Taproot, mis en place le 14 novembre 2021.

    Les Bitcoin Ordinals ont atteint 76 374 inscriptions le 4 avril d'après les données de Dune Analytics.

    ordinals inscription

    Vitalik veut intégrer les zkEVM sur le Layer 1 Ethereum

    Vitalik Buterin, le fondateur d'Ethereum souhaite l’intégration de différentes technologies à preuve à de divulgation nulle de connaissance (ZK) équivalent avec l'Ethereum Virtual Machine (EVM) directement dans le protocole Ethereum pour accélérer la vérification de la blockchain, sans sacrifier la sécurité ni la décentralisation.

    Ethereum a été conçu en suivant une philosophie multi-client pour assurer la décentralisation du protocole. En intégrant les zkEVM à la première couche d'Ethereum, un troisième type de client serait ajouté, en complément des clients “consensus” et “exécution” existants.

    Le client consensus se sert de la preuve d'enjeu pour garantir l'accord entre les nœuds du réseau, tandis que le client exécution gère les nouvelles transactions diffusées sur le réseau, les exécute au sein de la machine virtuelle Ethereum standard et maintient une copie de l'état actuel de la blockchain.

    Buterin a pesé les avantages et les inconvénients de voir le layer 1 Ethereum comme un protocole de stockage de preuves pour les layers 2 (chambre de compensation), en déplaçant presque toutes les activités transactionnelles vers les layers 2.

    Il a expliqué que les zkEVM devraient être “ouverts” afin de permettre aux différents clients d'avoir des implémentations zk-EVM distinctes. Chaque client attendrait une preuve compatible avec sa propre implémentation avant d'accepter un bloc comme valide.

    Cette approche préserve le paradigme “multi-client” et encourage le développement de nouveaux clients, renforçant ainsi la décentralisation d'Ethereum au niveau de la couche de base.

    “Chaque nœud Ethereum exécute un client de consensus et un client d'exécution. A ce jour, aucun client de consensus ou d'exécution ne représente plus des 2/3 du réseau. Si un client avec moins de 1/3 de part dans sa catégorie a un bug (plantage), le réseau continuera simplement comme d'habitude. Si un client avec entre 1/3 et 2/3 de part dans sa catégorie (ex : Prysm, Lighthouse ou Geth) avait un bug, la chaîne continuerait à ajouter des blocs, mais elle arrêterait de finaliser les blocs, laissant le temps aux développeurs d'intervenir.”

    Source blog post de Vitalik 💬

    liste client Ethereum
    Liste des clients d'éxecution Ethereum – Source Alchemy

    L’euro numérique (CBDC) permettra de contrôler les paiements

    Sans grande surprise, a présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a reconnu que l’euro numérique impliquerait un certain niveau de contrôle des paiements lors d’une conversation vidéo.

    Les humoristes russes Vladimir Kouznetsov (alias « Vovan ») et Alexeï Stolaryov (« Lexus ») ont piégé des dizaines de personnalités mondiales dont Christine Lagarde et François Hollande. En imitant Zelensky (le président de l'Ukraine), un des humoristes a poussé Christine Lagarde à admettre une forme de contrôle des paiements grâce à l'euro numérique.

    Les commentaires de la présidente de la BCE ont été critiqués par la communauté crypto. En effet, un euro numérique pourrait permettre aux gouvernements et à la banque centrale d'espionner les habitudes de consommation des individus et leurs transactions.

    En savoir plus 👉 GAFI : le plan des gouvernements pour contrôler vos crypto monnaies !

    Ultra dévoile une date de sortie pour sa plateforme Ultra Games

    La plateforme de distribution de jeux vidéo Ultra dévoile enfin une date de sortie officielle pour sa plateforme Ultra Games. Un événement très attendu par les gamers et les investisseurs du Web3 qui considèrent le gaming comme une des principales narratives de l'adoption de masse des crypto monnaies.

    Ultra est une plateforme concurrente de Steam & Epic Games permettant de tokeniser les jeux sur la blockchain. Le projet propose sa propre infrastructure blockchain forké du projet EOS, les utilisateurs ne paient pas de frais de gas pour effectuer des transaction et la plateforme se dit apte à gérer plus de 12000 transactions par seconde en parallèle avec une finalité de transactions de quelques secondes seulement.

    Les développeurs et créateurs de contenus seront en capacité de facilement tokeniser leurs jeux pour les revendre, mais il sera également possible de tokeniser différents types d'actifs comme tokens dédiés à des jeux, des skins, des DLC, des contenus ingame comme des armes, des armures ou des cashprice pour des tournois Esports directement hébergé sur la plateforme Ultra Arena.

    Si vous souhaitez en apprendre plus sur Ultra 👇

    Grayscale pourrait gagner son procès contre la SEC et lancer son ETF Bitcoin

    GrayScale et l'organisme de réglementation Securities and Exchange Commission (SEC) sont engagés dans un bras de fer juridique concernant la conversion du Bitcoin Trust (GBTC) de Grayscale en un ETF Bitcoin sur le marché spot.

    Des rumeurs circulent selon lesquelles les responsables de la SEC perdent confiance en leurs chances de remporter ce procès. Le mois dernier, les juges ont interrogé la SEC sur ses multiples refus d'approuver l'application de Grayscale pour son ETF Bitcoin spot.

    Si le fonds Grayscale gagne son procès contre la SEC, cela pourrait aboutir à l’approbation du premier ETF Bitcoin spot et à un afflux massif d’investissements institutionnels.

    La société spécialisée gaming Bitkraft lève 220 millions de dollars pour un fonds Web3

    Bitkraft Ventures, une société de capital-risque spécialisée dans les technologies autour du gaming et de l'esport a levé plus de 220 millions de dollars pour son nouveau fonds dédié aux investissements dans les entreprises et les tokens liés au Gaming sur le Web3.

    Il est important de noter que la somme levée est colossale, surtout en cette période où les investisseurs sont particulièrement vigilants sur marchés traditionnels et crypto.

    L'industrie du jeu vidéo est en rapide expansion. La création de jeux de qualité devient de plus en plus simple grâce aux nombreux outils de développement offerts par des moteurs tels qu'Unreal Engine et Unity.

    La tokenisation via la blockchain peut améliorer l'expérience des joueurs et renforcer l'économie numérique des jeux vidéo. Malgré l'émergence de métiers liés au gaming, il est souvent difficile pour les passionnés de vivre de leur passion. Les entrepreneurs parient sur les cryptomonnaies pour dynamiser l'économie du jeu vidéo et permettre à davantage de joueurs d'en vivre.

    En savoir plus 👉 Bitkraft lève 220,6 millions de dollars pour son nouveau fonds

    Jens Hilgers bitkraft levee fonds

    Jusqu’à 30 $ offerts en BTC pour l’achat d’un wallet Ledger

    Jusqu'au 18 avril, Ledger offre des cartes cadeaux de 20$ en BTC pour l'achat d'un Ledger Nano S Plus et 30$ en BTC pour l'achat d'un wallet Ledger Nano X.

    Les portefeuilles matériels Ledger vous donnent la possibilité de signer personnellement vos transactions et de conserver le contrôle de vos actifs, même en cas de perte ou de détérioration de votre Ledger. Effectuer une transaction avec un Ledger Nano est facile et sécurisé. Les informations de la transaction apparaissent sur l'écran sécurisé de votre Ledger, et quelques clics suffisent pour la vérifier et l'approuver.

    En sécurisant vos cryptomonnaies sur un Ledger, les pirates ne peuvent détourner vos fonds à distance, car un accès physique au wallet est nécessaire et votre seed phrase (phrase secrète pour accéder à vos fonds) reste hors ligne, elle n'est jamais diffusée sur internet.

    Ledger Nano X 👉 notre avis sur le portefeuille crypto et sa sécurité

    Ledger Nano S Plus 👉 notre avis sur le portefeuille crypto et sa sécurité

    Trouver votre prochain emploi dans le web3

    Articles qui pourraient vous intéresser