Découvrez l'univers crypto en profondeur

Fantom le nouvel eldorado de la DeFi

La concurrence se durcit pour Ethereum (ETH). En 2020, le réseau a connu un afflux sans précédent d’utilisateurs attirés par les rendements de l’écosystème DeFi, encore naissant à ce moment-là. 

Face à une congestion grandissante en début d’année 2021, de nombreuses blockchains se sont présentées comme des alternatives à Ethereum. Nous pouvons notamment citer la Binance Smart Chain ou encore Polygon (MATIC). 

Par la suite, d’autres blockchains sont venues s’ajouter à la liste. Si bien que l’écosystème Defi comporte désormais plus de 50 blockchains, selon les données présentées par DefiLlama. 

Fantom : un nouveau concurrent à Ethereum

Parmi les blockchains concurrentes à Etehreum, nous retrouvons la blockchain Fantom (FTM). À l’instar de bon nombre de concurrents, la blockchain Fantom assure le consensus via un mécanisme de Proof of Stake

De surcroît, celle-ci est dite “EVM compatible”. En pratique, cela signifie qu’elle implémente l’Ethereum Virtual Machine, l’environnement qui exécute les smart contracts sur Ethereum. De ce fait, l’ensemble des smart contracts déployés sur Ethereum peuvent y être déployés sans aucune modification. 

Lancée à la fin de l’année 2019, la blockchain Fantom n’a pas directement fait mouche. Ainsi, il aura fallu attendre le début de l’année 2021 pour voir s’y développer un écosystème DeFi digne de ce nom.

Fantom le nouvel eldorado de la DeFi ? 

Trop occupés à s’amuser sur la Binance Smart Chain ou Solana, les utilisateurs DeFi ont mis plusieurs mois avant de migrer sur Fantom. Ainsi, le nombre de transactions quotidiennes n’a commencé à être important qu’à partir du mois de mai 2021. 

Au maximum, le réseau a été témoin de 1,8 million de transactions quotidiennes le 12 septembre dernier. Depuis, le réseau compte un peu moins d’un million de transactions par jour.

Évolution du nombre de transactions quotidiennes sur Fantom
Évolution du nombre de transactions quotidiennes sur Fantom – Source : Fantomscan.

C’est environ à ce moment que la TVL, à savoir la valeur totale des crypto monnaies déposées sur les protocoles de Fantom, a commencé à exploser. 

Ainsi, au début du mois de mai, la TVL de Fantom atteignait péniblement le million de dollars. Désormais, celle-ci a dépassé les 5 milliards de dollars et s’approche doucement des 6 milliards de dollars. 

Évolution de la TVL de Fantom
Évolution de la TVL de Fantom – Source : DefiLlama.

Parmi les protocoles les plus sollicités, nous retrouvons Geist Finance, SpookySwap, Curve, Scream ou encore Beefy. En plus de ces derniers, certains protocoles emblématiques sur Ethereum, tels qu’Aave, envisagent de déployer des contrats sur Fantom. 

Au total, la plateforme comporte plus de 80 projets et applications décentralisées, d’après les données officielles. Ces projets s’inscrivent dans tous les domaines, échange décentralisé, pont cross-chain, protocole de prêt et d’épargne, plateforme NFT et portefeuille, aucune facette ne manque à l’appel.

Fantom regarde la concu’ dans le rétro

Suite à une telle augmentation de sa TVL, la blockchain Fantom est devenue l’une des plateformes ayant l’écosystème DeFi le plus développé. 

Selon les données compilées par DefiLlama, Fantom se situe à la sixième place du classement des blockchains en termes de TVL. Elle est devancée par Avalanche, Terra, Solana, Binance Smart Chain et évidemment Ethereum. 

Classement des blockchains en fonction de leur TVL DeFI
Classement des blockchains en fonction de leur TVL DeFI – Source : DefiLlama.

Le 10 octobre dernier, la TVL de Fantom a dépassé celle de Polygon. Depuis, Fantom semble profiter de la chute de la TVL sur Polygon pour s’assurer une avance confortable.

À l’assaut des NFT

Évidemment, la blockchain Fantom ne pouvait être un compétiteur sérieux d’Ethereum sans marketplace NFT digne de ce nom. 

Ainsi, le 24 septembre dernier, les développeurs du réseau Fantom ont annoncé la sortie de Artion, une plateforme d’achat et de vente de NFT

Celle-ci se démarque de ses concurrents et notamment du géant OpenSea en n’appliquant aucune commission sur les ventes de NFT. 

Celle-ci peut également se targuer de rendre quasiment gratuite la création de NFT, à la différence d’Ethereum où cela peut coûter plusieurs centaines voire milliers de dollars. 

FTM : la fusée inarrêtable 

Évidemment, Fantom dispose de sa propre crypto monnaie, le FTM. Lancée en octobre 2018, soit bien avant le lancement du mainnet, la crypto monnaie FTM a connu une longue période de stagnation.

Les choses se sont par la suite emballées entre janvier et mai 2021, avec un pic à 0,8 centime de dollars. Après une brève baisse, le cours de la crypto monnaie FTM est reparti de plus belle pour finalement atteindre un ATH à 3,46 $ le 28 octobre

Evolution du cours du FTM
Évolution du cours du FTM – Source : Coingecko.

Désormais, Fantom va devoir réussir à retenir les utilisateurs sur son réseau malgré la concurrence de plus en plus rude qui règne dans l’écosystème DeFi. Un moyen de se démarquer serait de proposer une meilleure sécurité en prenant soin d’auditer les divers protocoles déployés. Malheureusement, les hacks à répétition sur les autres blockchains ne laissent que peu d’espoir pour que cela change avec Fantom. 

Article précédent

APWine le protocole DeFi français qui révolutionne le yield farming

Article suivant

DSLA Protocol - La solution idéale pour stabiliser vos rendements de staking en DeFi

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share