Découvrez l'univers crypto en profondeur

zkSync 2.0 : point sur ce Layer 2 d’Ethereum à l’approche du mainnet

zkSync 2 zkevm

Dernière modification effectuée le 08.08.2022 21:38

Introduction

Après avoir déployé la V1 de son protocole zkSync en en Juin 2020, les équipes de Matter Labs ont développé une version 2 du protocole compatible avec l’EVM (Ethereum Virtual Machine). La version 2 est actuellement live sur le réseau de test Goerli d’Ethereum.

Une description du protocole et de sa technologie sous-jacente, le zero knowledge proof, ont été détaillé au sein d’un article précédent, à retrouver ici.

Aujourd’hui, nous nous concentrons sur les principales évolutions que comporte cette V2 et nous proposons un guide d’utilisation pour effectuer ses premiers pas sur la V2 : https://portal.zksync.io/

zksync-roadmap
Roadmap de zkSync

zkSync 2.0 disponible dans 100 jours sur le mainnet ETH

Le 20 Juillet, les équipes de Matter Labs ont annoncé le déploiement de la version 2.0 du protocole sur le réseau principal d’Ethereum, d’ici 100 jours. zkSync sera donc en théorie le premier protocole utilisant la technologie ZK-rollup totalement compatible avec l’EVM disponible sur le mainnet Ethereum avant ses “concurrents” Polygon et Scroll.

Les choses à retenir concernant la version 2.0 :

  • EVM et web3 compatible
  • Langages de programmation supportés : Solidity et Vyper
  • Scalabilité démultipliée tout en bénéficiant de la sécurité du layer 1 Ethereum

Chaque étape de la roadmap sera détaillée autour d’un AMA organisé pour la communauté et animé par le CEO, le CTO et le responsable produit.

Enfin, les équipes de Matter Labs ont d’ores et déjà annoncé travailler sur une version 3.0 du protocole, sans pour autant donner plus de détails.

Mais avant cela, plongeons tout d’abord au cœur de l’architecture de la V2.

Au coeur de l’architecture zksync 2.0

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du fameux trilemme de la blockchainsécurité, scalabilité et décentralisation“. Lorsqu’une blockchain se veut scalable, elle fait généralement l’impasse sur sa décentralisation. Lorsqu’elle se veut pleinement décentralisée, elle peut s’avérer moins sécurisée, ou moins scalable. Et inversement.

Dans la version 2.0 du protocole zkSync, les équipes de Matter Labs sont parvenues à maximiser ces 3 variables, en y ajoutant une 4ème : la programmabilité (capacité à être programmé). Cette prouesse technologique a été rendue possible par deux composants :

  • zkEVM : C’est le moteur qui alimente le zkRollup compatible avec l’EVM
  • zkPorter : C’est un système dans lequel seront stockés les données off-chain et qui permettra de traiter jusqu’à 20 000 transactions par seconde (en théorie).
zksync-trilemme-2
zksync-trilemme

Les deux technologies zkEVM et zkPorter étant interopérables, zkSync 2.0 sera capable de surpasser de manière significative toutes les autres solutions de type layer 2 en termes de scalabilité.

State root

Chaque compte résidera soit dans la partie zkRollup, soit dans la partie zkPorter de l’état. Les comptes zkRollup et zkPorter sont totalement identiques, à l’exception d’un élément : le lieu de disponibilité des données. Les données de transaction zkRollup sont publiées sur Ethereum et celles de zkPorter sont publiées sur le réseau zkSync Guardian, où les détenteurs de jetons zkSync participent à la Proof of Stake.

Cette séparation des données s’explique par un compromis entre coût et sécurité. Les transactions zkPorter sont exponentiellement moins chères que les transactions rollup, mais elles s’accompagnent d’une possibilité de gel des fonds. Cependant, rappelons que la validité des comptes zkRollup et zkPorter est garantie par les Zero Knowledge Proof et par Ethereum. En d’autres termes, les fonds dans zkPorter ne peuvent être que gelés, jamais volés.

zksync-et-zkporter

Un écosystème qui se construit

Bien que zkSync ne soit pas encore disponible sur le mainnet Ethereum, l’écosystème construit par les équipes de Matter Labs est remarquable.

Système On-Off Ramps

De nombreuses solutions On-Off Ramps offriront la possibilité d’acheter des cryptomonnaies directement sur zkSync par le biais d’une variété de méthodes de paiement, permettant aux utilisateurs d’éviter complètement les frais/gas du Layer 1 Ethereum. Les équipes de Matter Labs ont annoncé travailler avec Banxa, Ramp Network, UTORG et MoonPay. De plus, les principaux exchanges comme Crypto.com, Bybit, Huobi, Blockchain.com ou encore OKX mettent en place des possibilités de dépôt et de retrait directement avec zkSync.

Bridges

Celer, Connext, ZigZag, Orbiter, LayerZero, DAI, Wormhole, Composable, Hop Exchange, PolyNetwork, deBridge et Nomad permettront le transfert rapide et peu coûteux de jetons entre zkSync 2.0 et d’autres protocoles L1 et L2.

Oracles

Chainlink fournira des services d’oracle aux développeurs qui ont besoin de flux de données off-chain dans leurs applications.

Indexation et recherche dans les protocoles

Graph Protocol et Covalent indexeront tous deux zkSync 2.0 pour rendre la chaîne plus consultable et accessible aux développeurs.

Portefeuilles

Les utilisateurs pourront signer des transactions et gérer leurs actifs avec la plupart des portefeuilles Ethereum sur zkSync 2.0, notamment Metamask, Argent, Numio, 1inch Wallet, MyKey et imToken.

Explorateurs de blocs

Les utilisateurs pourront facilement explorer les données des blocs grâce à Etherscan et Blockscout, en plus d’un explorateur de blocs en cours de développement par Matter Labs.

Le guide du testnet

Les équipes de Matter Labs ont annoncé le 20 Juillet que le mainnet serait disponible dans 100 jours. D’ici là, il est toujours possible d’interagir avec le protocole sur le réseau de testnet Goerli. Pour cela, rendez-vous sur https://portal.zksync.io/.

Étape 1 : Connectez votre porte-monnaie et ajoutez le réseau “zkSync 2.0 testnet Goerli”. Vous pouvez le faire manuellement en rentrant les informations ci-dessous dans votre compte Metamask :

Nom du réseau : zkSync alpha testnet
Nouvelle URL RPC : https://zksync2-testnet.zksync.dev
ID de la chaîne : 280

Etape 2 :

Rendez-vous dans l’onglet “bridge” puis cliquez sur “Faucet” pour obtenir des tokens de test qui vous permettront de réaliser des opérations par la suite.

Vous devrez tweeter cela pour recevoir vos tokens de test.

zksync-faucet

Étape 3 :

Une fois que les tokens test sont sur votre wallet, vous allez pouvoir tester les fonctionnalités de transfert. Rendez-vous donc dans “Wallet” puis “Transfert”. Saisissez l’adresse d’un autre portefeuille et transférez-y des jetons.

Étape 4 :

Enfin, allez dans l’onglet “Bridge” puis “Withdraw” pour retirer quelques tokens de zkSync vers le réseau de test Goerli.

Conclusion

La course aux meilleurs zkEVM est définitivement lancée.

Récemment, c’est Polygon qui a annoncé développer son propre ZK-Rollup compatible à l’EVM. Starknet continue d’avancer également vers son produit final, avec l’annonce récente de son jeton utilitaire prévu pour septembre.

Enfin, le mainnet de zkSync arrivera d’ici 100 jours.

Comme l’a récemment rappelé Vitalik Buterin, les L2 font partie intégrante de la roadmap long-terme d’Ethereum. Elles permettront notamment d’expérimenter et surtout de résoudre les problèmes de scalabilité sur la chaîne principale.

À suivre donc.

Articles qui pourraient vous intéresser