Découvrez l'univers crypto en profondeur

Crypto : Voyager émet officiellement un défaut de paiement à 3AC

Suite aux problèmes de solvabilité de 3AC, Voyager vient d’émettre officiellement un défaut de paiement au fonds d’investissement.
Voyager 3AC défaut paiement

Dernière modification effectuée le 08.08.2022 21:32

Sans surprise, l’insolvabilité de Three Arrows Capital continue d’avoir des conséquences sur le secteur des crypto monnaies. Dès le 22 juin, Voyager Digital dévoilait avoir mis en demeure le fonds d’investissement suite à un défaut de remboursement. Désormais, par biais de communiqué publié sur leur site, Voyager émet officiellement un défaut de paiement envers 3AC.

Concrètement, la mise en demeure provient de la filiale Voyager Digital LLC. Elle entend poursuivre le recouvrement de la créance auprès du débiteur (3AC). Le défaut de paiement de 3AC est gigantesque. Il s’agit d’un prêt de 15 250 BTC et de 350 millions de dollars.

Pour l’instant, la stratégie de recouvrement ne semble pas clairement définie puisque la société étudie actuellement avec les conseillers de la société les recours juridiques possibles en réponse à l’absence de remboursement de 3AC.

Néanmoins, le ton est rassurant pour les clients de Voyager Digital. En effet, le communiqué assure la continuité du service malgré ce défaut de paiement. Ainsi, les clients peuvent toujours se rendre sur la plateforme pour demander l’exécution de leurs achats, mais également de leurs retraits.

Alameda Voyager prêt

Le défaut de paiement de 3AC ne compromet pas l’activité de Voyager

Voyager Digital souhaite être le plus transparent possible envers ses utilisateurs. La trésorerie de la filiale est donc précisément évoquée pour que chaque client puisse se faire une idée de la sécurité de leurs fonds.

Au 24 juin, Voyager Digital déclare posséder 137 millions de dollars en espèces et en actifs. De plus, ce défaut de paiement n’entraine pas l’annulation de l’accord passé avec Alameda Ventures Ltd.

Ainsi, le prêt contracté auprès d’Alameda permet d’ajouter 200 millions de dollars et 15 000 BTC à la trésorerie. L’entreprise Voyager peut disposer comme elle le souhaite de cet argent afin de faciliter les achats et les retraits des clients si nécessaire.

En savoir plus sur : Voyager Digital sauvée de ses dettes par Alameda Research

Voyager souhaite se concentrer sur l’avenir

La plateforme de crypto monnaie fondée aux États-Unis en 2018 ne souhaite pas faire de cet évènement un obstacle trop important sur le long terme. 

Stephen Ehrlich, directeur général de Voyager, indique que l’entreprise « travaille avec diligence et rapidité pour renforcer son bilan et trouver des options afin de pouvoir continuer à répondre aux demandes de liquidités des clients ».

L’avenir ne semble pas obscurci outre mesure pour Voyager. Néanmoins, sans l’aide d’Alameda, cette situation ne serait certainement pas aussi sereinement gérée. Pour autant, malgré l’influence prise par l’écosystème de SBF, il faut se réjouir de voir les fonds des clients préservés.

Articles qui pourraient vous intéresser