Ethereum : Dernière ligne droite pour The Merge avec le testnet Ropsten

Ethereum se rapproche fortement de The Merge. Le testnet vient de réussir sa mise à niveau vers le Proof of Stake.
Ethereum Testnet Merge
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 01.12.2022 19:50

Le grand jour se rapproche pour Ethereum. Le testnet public Ropsten vient d’effectuer sa mise à niveau vers le Proof of Stake. Les prochaines semaines seront cruciales puisqu’elles détermineront si The Merge pourra avoir lieu en août.

Lancé en 2016, Ropsten permet de tester les mises à jour d’Ethereum avant de les rendre disponibles sur la blockchain principale. D’ailleurs, il est important de noter qu’il n’y a aucun fond réel sur le testnet permettant d’effectuer de nombreuses expériences.

Depuis quelques semaines maintenant, les développeurs d’Ethereum se montraient confiants sur le passage en proof of stake du plus ancien testnet de la blockchain. C’est désormais chose faite et les conséquences sur l’avenir de la blockchain promettent d’être immenses.

The Merge s’apparente à un bouleversement pour Ethereum en réduisant considérablement la consommation d’énergie tout en résolvant plusieurs autres problématiques liées à l’utilisation du Proof of Work.

Concrètement, cette mise à niveau de Ropsten est une une répétition générale pour Ethereum. Des tests précédents s’étaient déroulés sur d’autres testnet comme Kintsugi, Kiln ou des shadow forks, mais rien de comparable avec ce test final.

La réussite du Testnet doit permettre à Ethereum de réaliser The Merge  

Depuis 2016, les développeurs d’Ethereum s’évertuent à trouver des solutions pour réaliser The Merge et concrétiser le passage du Proof of Work au Proof of Stake. Une telle mise à niveau entraine des enjeux considérables, mais son exécution sur le testnet n’a pas été simple.

The Merge Ethereum Testnet Ropsten

Pour réaliser une telle mise à niveau, l’update Bellatrix a dû être déployé le 2 juin et les nœuds du réseau de test ont dû se coordonner. Pour ce faire, les développeurs ont placé une hauteur spécifique sur une chaine Beacon d’Ethereum – en proof of stake et spécialement prévue pour le testnet – permettant d’anticiper l’évènement.

En outre, la grosse difficulté de cette mise à niveau reposait dans la transition de la couche d’exécution du testnet Ropsten en Proof of Work avec la couche de consensus en Proof of Stake de la beacon chain. Pour permettre une transition sans embuche, les développeurs l’ont conditionné au déclenchement d’un seuil de difficulté spécifique appelé TTD (Difficulté totale terminale).

Lorsque tous ces critères ont été réunis, le passage au Proof of Stake du testnet s’est réalisé. L’appréhension d’un échec était forte, mais pour le moment tout semble aller pour le mieux. La fusion réelle pour le réseau principal d’Ethereum est ainsi toujours prévue en août.

De toute évidence, la réussite effective de la fusion du testnet se corrèle inévitablement avec le futur succès de The Merge sur le réseau principal. En effet, le testnet Ropsten doit permettre aux développeurs d’avoir un aperçu concret de ce qu’il se passera sur Ethereum lorsque la blockchain passera en Proof of Stake.

Articles qui pourraient vous intéresser