Découvrez l'univers crypto en profondeur

Ethereum : The Merge devrait bien avoir lieu en août

Lors de la conférence Permissionless, les développeurs d’Ethereum se sont montrés rassurants sur The Merge prévu en août.
Ethereum The Merge août

Depuis quelques années, l’une des plus grosses attentes du secteur de la blockchain est The Merge d’Ethereum. Cet évènement, souvent repoussé, devrait bien avoir lieu au mois d’août.

C’est en tout cas l’espoir affiché par un développeur majeur d’Ethereum, Preston Van Loon, lors de la conférence Permissionless organisée du 17 mai au 19 mai à Palm Beach aux États-Unis. Il estime que « si tout se passe comme prévu, août est tout simplement la date logique pour The Merge d’Ethereum ».

Lors d’une intervention vidéo durant l’évènement web 3.0 ETH Developer Summit, Vitalik Buterin, co-fondateur emblématique d’Ethereum, s’est exprimé à propos de The Merge. Il a rappelé que les développeurs feront un test sur la chaine beacon d’Ethereum dès le 8 juin pour s’assurer de la bonne transition du réseau. Ensuite, si tout se passe bien, il estime que The Merge devrait bien se produire en août, mais qu’en cas de difficultés les mois de septembre ou octobre sont également des possibilités.

The Merge d’Ethereum, ou plus communément « The Merge », désigne le passage du réseau du Proof of work au Proof of stake. Cette transition doit permettre de fusionner la blockchain avec la chaîne beacon.

La chaîne beacon d’Ethereum, déjà en proof of stake, est disponible depuis fin 2020 mais ne permet pas le développement d’applications complexes sur le réseau. En réalité, sa seule utilité est d’offrir l’opportunité aux utilisateurs de lock des ETH sur ce réseau en espérant obtenir un retour sur investissement lorsque la fusion réelle surviendra.

Plusieurs conséquences doivent découler du passage en proof of stake. Tout d’abord, la preuve d’enjeu offre l’avantage d’être moins énergivore. Ce protocole est donc plébiscité d’un point de vue écologique.

Théoriquement, la participation au réseau serait facilitée offrant une plus grande décentralisation et une sécurité plus accrue. Enfin, The Merge doit réduire l’émission d’ETH d’environ 90% ayant pour conséquence de diminuer l’offre en circulation tout en générant une demande plus importante.

Ethereum dev The Merge

Le risque de la bombe de difficulté menace The Merge d’Ethereum

En 2016, les développeurs d’Ethereum ont introduit dans le code ce qu’ils appellent « The difficulty bomb ». Cette menace constitue un risque seulement si le réseau est encore en proof of work au moment de sa réalisation. En effet, cette bombe doit augmenter de manière exponentielle le niveau de difficulté des équations devant être résolu par les mineurs.

Ces lignes de codes ont été introduites pour encourager les développeurs à travailler efficacement sur la preuve d’enjeu, mais également pour obliger les personnes réticentes à effectuer la transition. Le problème étant que si ce danger se réalise avant le passage en proof of stake, il pourrait potentiellement geler entièrement la blockchain.

Le grand défi pour les développeurs est donc de gagner cette course contre la montre. À défaut, ils n’auront pas le choix que de sortir une mise à jour visant à retarder la bombe de difficulté. Néanmoins, un tel effort retarderait à nouveau le déploiement de The Merge.

De fait, il n’est pas étonnant que Justin Drake, de la fondation Ethereum, explique « qu’il existe un fort désir de faire en sorte que The Merge se produise avant que la bombe de difficulté ne se réalise ». La grande majorité des développeurs participe à cet élan pour réussir la fusion pour le mois d’août.

The Merge n’inclut pas l’introduction du sharding

Le passage en proof of stake est fondamental pour Ethereum. Néanmoins, ce n’est pas la seule mise à jour majeure que le réseau devrait connaître dans les mois ou années à venir. En effet, le sharding représente un défi de taille notamment pour réduire les frais de transactions et augmenter la scalabilité du réseau.

Concrètement, le sharding est une manière de diviser le réseau en plusieurs chaînes. Le site de la fondation Ethereum explique « qu’avec le sharding, les validateurs ont besoin de stocker et exécuter les données que pour la chaîne qu’ils valident, et non pour l’ensemble du réseau (la situation actuelle). Ce processus accélère les choses et réduit considérablement les besoins en matériel ».

The Merge, en août ne prévoit pas d’apporter le sharding au réseau. Néanmoins, le passage en proof of stake, s’il se réalise en août, est une étape indispensable que la communauté attend depuis des années. Espérons que The Merge puisse, enfin, se réaliser.

Articles qui pourraient vous intéresser
Participez à la première conférence de CoinAcademy le 25 juin 2022
En savoir plus
Total
0
Share