FTX : les parents de SBF réfutent fermement leur lien avec les transferts frauduleux

Dans un récent dépôt judiciaire, les avocats des parents de Sam Bankman-Fried ont fermement contesté les allégations de la plainte de FTX déposée en septembre 2023.
ftx parent sbf rejet plainte
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Les parents de SBF demande le rejet de la plainte de FTX :

  1. Joseph Bankman et Barbara Fried, parents de Sam Bankman-Fried, demandent le rejet d'une plainte déposée par FTX.
  2. La plainte de FTX vise à récupérer des fonds prétendument transférés de manière frauduleuse.
  3. Les parents, tous deux professeurs à la Stanford Law School, nient toute implication directe.

Joseph Bankman et Barbara Fried contestent les allégations de FTX

Joseph Bankman et Barbara Fried, les parents de Sam Bankman-Fried, ont récemment demandé à un tribunal de rejeter une plainte déposée par l'échange de cryptomonnaies en faillite FTX.

Cette plainte, déposée en septembre 2023, vise à récupérer des millions de dollars que FTX allègue avoir été transférés de manière frauduleuse. Les parents de Bankman-Fried, tous deux professeurs à la Stanford Law School, ont contesté l'existence d'une relation fiduciaire avec FTX.

 “Bien que les plaignants allèguent que les défendeurs ont interagi avec les entités débitrices dans des capacités limitées, aucun des défendeurs n'a jamais occupé de rôle exécutif d'aucune sorte.”

ont déclaré les avocats des parents de SBF

Ils ont souligné qu'ils n'avaient jamais occupé de postes de direction au sein de FTX ou d'Alameda Research et ont contesté les allégations selon lesquelles ils auraient bénéficié de transferts frauduleux de la part de la société en faillite.

Pour en rappel, leur fils, Sam Bankman-Fried (SBF), a été accusé de fraude et de malversations financières liées à l'effondrement de FTX.

Les détails de la plainte

La plainte de FTX contre les parents de Bankman-Fried comprend plusieurs allégations, notamment l'achat d'une propriété de luxe aux Bahamas et des contributions politiques et caritatives importantes, dont certaines à l'Université de Stanford.

Les plaignants ont également soutenu que Bankman avait qualifié Alameda d'”entreprise familiale“, impliquant ainsi une possible implication personnelle et directe dans les opérations de l'entreprise.

Les avocats de Bankman et Fried ont réfuté ces allégations, affirmant que ces actions ne constituaient pas une preuve de leur implication directe dans des transferts illégaux. Ils ont également souligné que la plainte de FTX ne fournissait pas de preuves concrètes de leur “connaissance réelle” des actions qui auraient pu entraîner une violation des devoirs fiduciaires.

Articles qui pourraient vous intéresser