Bitcoin : Le dealer du Darknet, derrière EastSideHigh Market, perd $2,3 millions en BTC et est condamné à 8 ans 

Un homme du Massachusetts a été condamné à huit ans de prison après avoir vendu de la drogue en échange de crypto sur le dark web. Cette campagne semble être un bon point pour la crédibilité et l’adoption de masse des technologies cryptographiques.
bitcoin darknet crypto

Binh Thanh Le de Brockton, Massachusetts, a été condamné à huit ans de prison et perdra environ 2,3 millions de dollars de Bitcoin après avoir lancé le marché darknet “EastSideHigh”, selon le Boston Herald.

La procureure américaine du Massachusetts, Rachael Rollins, a ensuite déclaré : « Cette phrase envoie un message clair aux criminels du Dark Web : le gouvernement fédéral entre dans cet espace. Nous vous trouverons et nous vous tiendrons responsables ».Cette dernière a ajouté, « Grâce au travail incroyable de nos collègues des forces de l'ordre, il y a un cybercriminel de moins qui se cache dans l'ombre”. Suite à sa peine de prison, Le sera surveillé à sa libération pendant trois années supplémentaires. 

Binh Thanh Le a lancé EastSideHigh à l'âge de 22 ans, vendant des drogues comme le Xanax, l'ecstasy et la kétamine. 

Son activité illicite lui a généré un bénéfice d'environ 59 Bitcoin, qui ont été saisis pour la première fois en mars 2019, lors d'une opération de maintien de l'ordre. Les nouvelles d'aujourd'hui indiquent que ce Bitcoin saisi est maintenant confisqué. À l'époque, les fonds valaient environ 200 000 $, bien moins que le prix actuel de plus de 2 millions de dollars

En juin 2019, Le a ensuite été inculpé avec deux autres individus, Steven McCall et Allante Pires, pour complot en vue de fabriquer et de distribuer de la drogue. Au moment de la saisie, les forces de l'ordre ont trouvé plus de 44 livres d'ecstasy, plus de 15 livres de kétamine et plus de 10 000 comprimés de Xanax. 

Marchés darknet et crypto

Si vous souhaitez en savoir plus sur les liens des cryptomonnaies et du darknet, lisez notre article “Académie” consacré au sujet : Quel est le lien entre le darknet et Bitcoin ?

Lors de ses premiers pas, Bitcoin et les quelques cryptomonnaies qui ont émergé, étaient principalement utilisé sur le Darknet pour contourner la censure. Les affaires juridiques du darknet impliquent donc souvent des cryptomonnaies, une relation qui a fortement affecté sa réputation. Voici quelques affaires criminelles qui ont ébranlé le monde des cryptos ces dernières années

  • SilkRoad : Ross Ulbricht, fondateur du plus célèbre marché du darknet SilkRoad, a été une star précoce et malheureuse du Bitcoin en utilisant le Bitcoin comme valeur d’échange contre des drogues, alors que cette cryptomonnaie n’était connue uniquement par quelques adeptes de la cryptographie et des innovations du numérique.
  • Xanaxman : En août 2021, le trafiquant de drogue du dark web “Xanaxman” du Maryland, Ryan Farace, aurait poursuivi ses transactions en prison, à la suite d'une confiscation de 4 000 Bitcoins en novembre 2018. 
  • Terrorisme : Trois jours avant Noël l'année dernière, c’est au tour de Khuran Iqbal, un terroriste condamné au Royaume-Uni, d’être emprisonné pour avoir échangé de la crypto sur le dark web. En 2014, il avait été emprisonné pour diffusion de publications terroristes et détention d'informations terroristes.
Bitcoin darknet

Les affaires de cybercriminalité liées aux cryptomonnaies, que l’on peut appeler la crypto-criminalité, ne cessent de refaire surface et d’être résolues, cela semble être une volonté des autorités de sécuriser cet écosystème pour lancer sa démocratisation à grande échelle, tel que le dernier décret de Biden le suggère.

Découvrez notre article sur les mesures du FBI et du DOJ (Department of Justice) dans sa lutte contre la cybercriminalité dans l’univers des crypto

Articles qui pourraient vous intéresser