Crypto : Vitalik Buterin s’oppose à un fork d’Ethereum (ETH)

Vitalik Buterin, le célèbre fondateur d’Ethereum, s’est exprimé au sujet de The Merge et de l’éventuel fork que cette transition peut amener.
vitalik buterin tornado cash

Dernière modification effectuée le 30.08.2022 02:29

Vitalik Buterin s’est rendu au South Korea Blockchain Week, un événement blockchain qui se déroule tous les ans à Séoul, où il s’est exprimé au sujet de The Merge, le passage d’Ethereum du Proof of Work (PoW) au Proof of Stake (PoS), et des bienfaits que cette transition sera capable d’offrir au réseau.

Buterin en a également profité pour donner son avis en ce qui concerne l’éventuel hard fork du réseau Ethereum, qui donnerait lieu à un nouveau jeton (EthereumPoW ou ETHW) qui, de son côté, fonctionnerait toujours via le consensus de preuve de travail (PoW) sur une chaîne distincte.

Pour Buterin, il est peu probable que le déploiement d’un autre fork engendre de problèmes majeurs sur le réseau Ethereum : “Je ne m’attends pas à ce qu’Ethereum soit gravement endommagé par un autre fork.” Il ajoute cependant que cela “pourrait nuire à Ethereum et créer quelques dysfonctionnements”.

vitalik buterin séoul

Il affirme ensuite que la majeure partie de la communauté Ethereum est en faveur du passage en Proof of Stake (PoS) de la blockchain. La proposition d’un éventuel fork serait, selon lui, soutenue par des “étrangers qui possèdent des exchanges et qui veulent surtout gagner de l’argent rapidement”.

Sans pour autant mentionner de nom, ce dernier vise très certainement le fondateur de la blockchain Tron, Justin Sun, qui s’est récemment montré très favorable à un hard fork. En effet, Justin Sun s’engage à soutenir financièrement ce hard fork avec un don de plusieurs dizaines de millions de dollars aux développeurs d’ETHW.

Poloniex devient le premier échange à prendre en charge le forking d’ETH

Cette fameuse idée de hard fork a dans un premier temps été proposée par un certain nombre de mineurs crypto chinois dont “Chandler Guo” et a, par la suite, été soutenue par le célèbre entrepreneur Justin Sun.

Poloniex, l’un des premiers échanges à avoir listé la crypto monnaie Ethereum (ETH), a d’ailleurs annoncé prendre en charge “le forking potentiel d’ETH” avec le listing des jetons ETHS ou ETH2 (après The Merge) et ETHW ou ETH1 (avant The Merge).

Concrètement, cela permet aux utilisateurs d’échanger leurs jetons ETH actuels contre ces deux jetons (ETHS et ETHW) avec un ratio 1:1. Dans le cas où le fork n’aurait pas lieu, Poloniex convertira les jetons ETHS et ETHW en ETH, et supprimera par la même occasion ces deux tokens du marché.

Les mineurs de crypto monnaies Ethereum (ETH) en faveur du hard fork

S’il y a bien une communauté qui est défavorable à l’arrivée de The Merge sur Ethereum, ce sont les mineurs d’ETH qui, depuis des années, génèrent d’importants revenus en minant des ETH via leur GPU situé à l’intérieur des cartes graphiques. Selon CoinDesk, les mineurs ont généré près de 620 millions de dollars d’ETH au cours du mois de juillet 2022.

L’entrée en vigueur de The Merge prévue pour septembre mettrait ni plus ni moins fin à leurs activités financières, à moins bien sûr que le fork du réseau se produise. Par ailleurs, l’annonce de The Merge sur le réseau Ethereum a amené de nombreux propriétaires de cybercafé à vendre leurs cartes graphique, causant ainsi une diminution globale de leur prix sur le marché.

0
0
0
Share 0
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser